Forum RPG sur le Seigneur des Anneaux
 
FAQCalendrierAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
ANNONCE DU 24.02.2016 Le nouveau BtDD et son contexte final vous sont présentés ICI !! Venez vite les découvrir !!
ANNONCE DU 06/02/16: Nouvelle soirée CB de prévu le vendredi 26 Février à partir de 20h30 ! Sujet libre ! Venez nombreux Wink
ANNONCE DU 21.12.2015 Venez incarner Thingol, Turin, Ancalagon ou bien d'autres encore dans la zone RP Détente ICI !
ANNONCE DU 21.12.2015 Devenez le pro des batailles en vous inscrivant ICI. Plus de renseignements sur ce SUJET-CI !!!

Partagez | 
 

 La bataille de Karak Izril

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Azazug
Roi du clan des crocs de fer
Roi du clan des crocs de fer
avatar

Masculin
▌INSCRIT LE : 21/12/2015
▌VOTRE AGE : 27
▌MESSAGES : 112
▌ROYAUME : Mont Gram
▌VOTRE RANG : Roi-gobelin

Feuille de route
Argent: 2 075 PO
Équipement et Montures:
Armées sous les drapeaux ::

MessageSujet: La bataille de Karak Izril    Jeu 21 Jan - 1:17

La tempête était tout bonnement énorme. Voyager dans ces parties de la montagne était déjà compliqué mais avec le vent et la pluie cela devenait catastrophique. Régulièrement on venait faire un rapport à Azazug afin de dénombrer les soldats perdus. C’était une hécatombe. Presque un quart de son armée ne répondaient pas á l’appel. Le roi savait qu’ils arriveraient peut être à destination, mais pas pour la bataille de cela il en était sûr.
Le tempérament du gobelour commençait à devenir de plus en plus à se dégrader. Azazug était de plus en plus irritable au fur et à mesure que les nouvelles lui parvenaient. La seule bonne qu’il avait eue de la journée, était que leur destination était quasiment atteinte.

Enfin il allait pouvoir en découdre avec ces Mange-roche et tenir la promesse faite à son clan. Cette idée le calma un peu jusqu’au moment où un bruit se fit entendre dans la tempête.
Un cor venait de s’entendre, résonner par les parois des montagnes. Azazug était fou de rage. Aucun doute possible. Le cor venait d’une de ses troupes égarées. Ces abrutis avaient dû vouloir retrouver le cortège à l’aide de leur cor. A moins d’une heure de marche du fort des nains. Impossible que cela ne passe inaperçu. Le bruit retentit une nouvelle fois. Azazug cria au chevaucheur à côté de lui :

Trouve-moi le stupide abruti qui souffle et tue-le sur le champ. Je veux que ce bruit cesse enfin pour de bon.

D’un bon le loup disparu dans le contrebas.

Finalement le roi gobelin put voir de ses yeux le fort en construction. Il donna l’ordre aux troupes de se poster sur les hauteurs en face de l’entrée du fort. Une fois l’ensemble des troupes rassemblées il fit du haut de son Warg un discours suffisamment simple pour être compris de tous avec comme thèmes redondants : La viande fraiche et des têtes de nains aux bouts de pics. D’après lui, la moitié des hommes avaient dû l’entendre avec la pluie.
Malgré l’énorme perte due à la tempête, quand Azazug regardé ses forces et pensait qu’elles ne répondaient qu’á ses ordres. Une vague d’enthousiasme l’envahi. Le massacre des nains ne serait que le commencement pour lui d’un règne de terreur ou seul les gobelins seraient maître des montagnes. Il ne s’arrêterait pas là cependant chaque chose en son temps et il lui fallait avoir les idées claires pour donner les instructions à ses troupes. Même si la technique gobelin ne varié que de quelques subtilités, elle consister presque à chaque fois à envoyer une masse de soldats submerger et déborder l’ennemie.

Azazug examinait le terrain et essayait de penser stratégie. Il n'avait pas beaucoup d’expérience alors il se laissa guider par son instinct. Dans sa tête se déroulait une bataille fantôme. Il discuta avec deux capitains puis donna les premiers ordres de formation.

Je veux que la majorité des troupes se préparent à lancer une attaque de front. les archées légerement en arrière je veut qu'ils vide leurs carquois sur ces raclures. Profitons des hauteurs pour les canarder. Les chevaucheurs d'araignées feront un détour par la gauche afin d'arriver par dessus l'entrée du fort. Les chauves-souries reste en arrière pour le moments. Allez diffuser mes ordres et revenez vite. Je veut que l'on continu de planifier cette assauts pendant les manœuvres.


DC de Kannako
PNJ Sigvard:
 

PNJ Klanf:
 
Revenir en haut Aller en bas
Amira de Mistrand
Héritière de l'Empire ¤ Princesse Easterling
Héritière de l'Empire ¤ Princesse Easterling
avatar

Masculin
▌INSCRIT LE : 22/10/2014
▌VOTRE AGE : 18
▌MESSAGES : 1575
▌ROYAUME : Easterling
▌VOTRE RANG : Princesse
▌COMPETENCES : Habile et rusée

Feuille de route
Argent: 20.325 PO's
Équipement et Montures:
Armées sous les drapeaux ::

MessageSujet: Re: La bataille de Karak Izril    Sam 23 Jan - 21:37

La lune éclairait le campement qui dormait pour une partie des troupes et des civils travaillant dessus la journée. Des tours de gardes sont mis en place et ceux-ci patrouillent autour et dans le camps pour s'assurer qu'il n'y ai aucun problème. Quand soudain, quelques minutes après la relève, un son se fit entendre. Les gardes se levèrent, tendirent l'oreille et le bruit recommença. C'est le son d'un cor, on les attaque !
Plusieurs soldats ont été réveillés par le bruit et les autres furent réveillés par une cloche et un cor Naugrim d'alerte. Instinctivement et sous les directives des gardes, les soldats se saisirent de leurs armes et fusèrent en direction de la caverne. La configuration du terrain leur donnait un léger avantage face aux Peaux Vertes. Ceux-ci devaient descendre des pentes escarpées ou passer par un « étroit » passage. L'organisation militaire devait primée sur le reste, le commandant du fort hurla ses ordres qui sont relayés par les cors.
« Tous dans la caverne ! Enfoncez vous dans ses profondeurs ! Qu'on se munisse de torches et que les phalanges se mettent en formation ! Rien ne passe ! Allez, allez, allez ! »

Les soldats se ruèrent à l'intérieur en prenant les torches tandis qu'un faible arc de cercle se forma devant l'entrée pour protéger la retraite. Les civils déjà dans la caverne furent également réveillés et on leur ordonna d'enflammer des torches et de les disposer dans le fort pour l'illuminer. Certains soldats furent dépêchés pour les encadrer et tout le reste forma à l'intérieur de la caverne trois groupes de cent. L'intérieur étant assez étroit, les lignes se succèdent et les trois premières disposent leur piques vers l'entrée se situant à une vingtaine de mètres, suffisant pour éviter les tirs de flèches en arc de cercle et les autres levèrent leur arme en diagonale. Au centre des dispositifs les soldats prennent des torches mais déjà les Gobelins sont sur eux...
« Il faut tenir ! »



Ex- Gorkil (Haut Roi des Monts Brumeux), Björn le Briseur de Crânes (Général du Royaume d'Angmar), Dáin II Pied d'Acier (Roi du Peuple de Durin)x2
Oscars:
 
Revenir en haut Aller en bas
Azazug
Roi du clan des crocs de fer
Roi du clan des crocs de fer
avatar

Masculin
▌INSCRIT LE : 21/12/2015
▌VOTRE AGE : 27
▌MESSAGES : 112
▌ROYAUME : Mont Gram
▌VOTRE RANG : Roi-gobelin

Feuille de route
Argent: 2 075 PO
Équipement et Montures:
Armées sous les drapeaux ::

MessageSujet: Re: La bataille de Karak Izril    Dim 24 Jan - 0:33

Quand les formations furent faites, Azazug Ordonna le tire des archers. Malheureusement le son du cor avait alerté les nains et quand les premières flèches fusèrent il n’y avait pratiquement plus rien à cibler. Seuls quelques soldats attendaient les derniers qui se refugiaient dans les profondeurs.

Seigneur, les archers sont inutiles dans cette formation. Quels sont les ordres ?

Le roi regardait le bas de la pente avec insistance. Toujours du haut de son warg, son serviteur était vraiment ridicule à côté de lui.

Très bien, si ses barbus veulent se cacher nous iront les débusquer. Envoyez quatre patrouilles faire le tour de la montagne pour vérifier qu’il n’y a pas d’autre sortie. Ces imbéciles sont pris au piège dans leur fort inachevé. Ils vont camper là en espérant que quelqu’un vienne à leur secoure. Ils doivent avoir des convois de ravitaillement et ne pas avoir de nouvelle va attirer l’attention. Je veux que l’on extermine ces manges roche rapidement.

Azazug descendit du pic où il était. Il se dirigea vers ses troupes réunies en haut de la pente escarpée donnant sur l’entrée. Il fit envoyer deux éclaireurs en bas afin de vérifier si tous les nains n’avaient pas déjà filé par une autre porte. Le rapport lui apprit qu’ils étaient à l’entrée en rang serré. Cependant trop loin pour que les archers les atteignent de l’extérieur. Un groupe pourrait se mettre devant et tirer mais vu les armures nains, Azazug n y pensa même pas. Il inspira très fort avant de prendre la parole devant son armée.

Mes guerriers, vous avez fait peur aux maitres nains, ils sont partie se cacher dans leur trou. C’est ce trou qui devait les protéger de nos attaques. Il rit aux éclats. Montrons leurs que nous sommes les rois de la montagne et qu’ils étaient en train de creuser leurs propres tombes.

Ses Capitaines se réunir auprès de lui et peu de temps après reprirent donner leurs ordres. L’armée gobelin descendit la pente sans réelles difficultés n’étant pas pressait par une charge sur l’ennemi qui apeuré était rentré à l’abri. Devant l’ouverture encore en travaux se formait les rangs des soldats du roi. En première ligne dépassant même les gobelins sur leurs loups, une première ligne de cinq semi-trolls suivis de la même configuration juste derrière. Une fois ses deux première lignes formées, venait une quarantaine de soldat gobelins en rang très serrés. Il avait comme objectifs de submerger les nains qui se retrouveraient derrière les trolls. Ceux si avait bien entendu comme objectif de foncer dans le tas et de franchir les lignes ennemis afin de les rompre. Les lances naines auraient certainement beaucoup de mal à se déployer si les trolls fonçaient rapidement avec comme seul objectif d’aller le plus loin possible. Encore plus en arrière de cette formation on retrouvait la même configuration avec cette fois non pas dix mais vingt cinq semi-trolls et deux cents gobelins en armes. La première vague devait faire faiblir les nains et la deuxième leurs permettre de passer le couloir jusqu’à une éventuelle salle plus grande ou alors la nuée gobelin pourrait se rependre.

Le reste des troupes étaient encore au milieu de la pente quand Azazug lança la charge. Les huit semi troll beuglaient en agitant leurs massues dans tous les sens et les gobelins les suivaient. L’avantage de cette formation était que les autres semi-trolls voulaient aussi en découdre et qu’ils empêchaient toute retraite non voulue par le roi.

De l’extérieur rien ne pouvait se voir mais un brouhaha puissant s’entendait jusqu’en haut de la pente. Pendant que le combat faisait rage sous la montagne. Les troupes s’entassaient de plus en plus devant l’entrée.

Quand la deuxième vague de Semi-trolls entrera en action, envoyer toutes les chauve-souries.


DC de Kannako
PNJ Sigvard:
 

PNJ Klanf:
 
Revenir en haut Aller en bas
Amira de Mistrand
Héritière de l'Empire ¤ Princesse Easterling
Héritière de l'Empire ¤ Princesse Easterling
avatar

Masculin
▌INSCRIT LE : 22/10/2014
▌VOTRE AGE : 18
▌MESSAGES : 1575
▌ROYAUME : Easterling
▌VOTRE RANG : Princesse
▌COMPETENCES : Habile et rusée

Feuille de route
Argent: 20.325 PO's
Équipement et Montures:
Armées sous les drapeaux ::

MessageSujet: Re: La bataille de Karak Izril    Lun 25 Jan - 21:45

L'officier en charge de la défense du fort était un vétéran Naugrim, le genre d'officier qui beugle de sa voix grave et qui dégage un charisme juste en clignant des yeux. Sa barbe encore brune et bien fournie s'alliait avec des cheveux longs de la même couleur. Sous son casque se trouvait une large cicatrice datant de la bataille des Cinq Armées. Il était au milieu de la première formation et vit avec ses soldats, les semi trolls arriver sur eux.
« Tenez votre position ! Si on doit mourir ici ce sera une belle mort ! Vous les voyez ces salops ? Abaissez tous vos piques et embrochez les moi ! Ils ne passeront pas, me suis-je bien fais comprendre ?
-Oui mon commandant !
-Bien ! Renvoyez les la queue entre les jambes ! »


Tous crièrent en Khuzul et la première vague arriva, un grand fracas eu lieu. Les lignes baissèrent leurs longues lances pour recevoir la charge de semi troll puis celle des Gobelins. Certains Nains volèrent, en face des semi trolls finirent embrochés et plus ils avançaient plus le nombre de piques acérées était important. Ralenti par leur charge et sous le nombre les Nains les piquèrent de toutes parts. Les groupes suivants quant à eux se chargèrent des derniers. Mais déjà ils durent ensuite encaisser la charge des Gobelins mais le commandant avait tout prévu, les torches étant rassemblées les soldats de Pied d'Acier purent visionner chaque adversaire. Là encore les piques jouaient un rôle important car les ennemis étaient tous munis de sabres et ne peuvent toucher les Nains qu'à courte distance et les deuxièmes et troisièmes lignes ont leurs lances qui dépassent leur camarade en face.

La formation est toute rodée pour tenir une position avec une fermeté sans faille. Au milieu de la mêlée le commandant transperça des Gobelins de sa pique et reçu un coup d'un semi troll. Dans toute sa fougue il se releva et jeta sa lance qui transperça le torse de la créature. Puis il se saisit de son épée et vînt lui asséner un coup à la cuisse et à l'abdomen avant d'éviter un coup de sabre et de lui asséner le coup fatal. Autour de lui c'était une hécatombe. Les Nains jouaient sur leur armure et leur avantage physique, dégainant parfois l'épée. Il y avait des corps et du sang. A l'arrière les soldats encourageaient ceux de devant. Le commandant se releva de sa haute stature et en levant l'épée en direction des Gobelins il beugla.
« Allez les gars ! Jetez les dehors bordel ! Ils souillent nos terres de leur sang ! »



Ex- Gorkil (Haut Roi des Monts Brumeux), Björn le Briseur de Crânes (Général du Royaume d'Angmar), Dáin II Pied d'Acier (Roi du Peuple de Durin)x2
Oscars:
 
Revenir en haut Aller en bas
Azazug
Roi du clan des crocs de fer
Roi du clan des crocs de fer
avatar

Masculin
▌INSCRIT LE : 21/12/2015
▌VOTRE AGE : 27
▌MESSAGES : 112
▌ROYAUME : Mont Gram
▌VOTRE RANG : Roi-gobelin

Feuille de route
Argent: 2 075 PO
Équipement et Montures:
Armées sous les drapeaux ::

MessageSujet: Re: La bataille de Karak Izril    Mar 26 Jan - 0:59

Le combats se menait dans une férocité avéré et de l’extérieur impossible de savoir vraiment le déroulement de la bataille. De l’intérieur un foutoir innommable  se dessiné. La première ligne de Semi-trolls était entré dans le rang nains avec toute la rage dont ces créatures son capable. Ils fracassèrent les lances venant devant eux avant de finalement s’empaler un peu plus loin. Certain étaient empalé par trois ou quatre lances mais pratiquement aucune n’arrivait à ressortir totalement du corps monstrueux de l’assaillant. Les corps tombés au sol ou bien resté embroché.

Suite aux deux premières lignes le groupe d’épéiste se lança sur le mur de boucliers aux inscriptions runique. Les gobelins de leurs rapidités et leurs agilités à l’escalade essayaient de s’immiscer dans toutes les failles qu’ils pouvaient trouver. Certain s’agripper aux semi-trolls, sautait de leurs têtes directement par-dessus le rempart érigé. D’autre tenté de passer par les plafonds en s’accrochant aux interstices des parois rocheuse. La plupart se retrouvaient embroché dès qu’ils arrivaient au-dessus des lignes ennemis, provoquant une pluie de cadavre.

Provenant de cette direction, beuglé l’officier nain donnant des ordres à ses troupes. Les cadavres nains et gobelins s’entassait au sol. A première vu il y avait plus de cadavre gobelin qui de leurs sang noirâtre recouvrait les murs, le sol et même le plafond du couloir. Les nains semblaient vouloir récupérer le terrain qu’ils avaient perdu avec la charge des soldats d’Azazug. La plupart des troupes de la première vague n’étaient plus sur pieds. Alors que d’un seul pas les nains voulaient avançait vers leurs positions initial, la deuxième vague de Semi-trolls était proche du point d’impact. Ils faisaient de grande enjambé afin de passer par-dessus les monticules de cadavres. De leurs stupidité, les Semi-trolls ne le remarqué pas mais ils avaient l’avantage certain en comparaison de la phalange nains. Cette accumulation de cadavre allait les handicapés dans leurs mouvements ainsi que dans la symétrie des rangs. De cette faiblesse, les massues du clan de crocs de fer ne se priveraient pas de profiter.

A la suite de cette escadron de la mort, des gobelins avec leurs couteaux dans les dents s’empressé de rejoindre les hauteurs du plafond. Rejoint rapidement par d’autre avec des arcs, ils commencèrent alors leurs tentatives d’assauts par le dessus ainsi qu’à distance.

Du haut de son Warg Azazug s’impatienté et ne pouvait rien apprécier du divertissement. Ses gros points ne cessaient de serré de plus en plus fort les poils revêches de la bête. Dans sa tête ce tissé telle la toile d’une arachne ses plans de batailles. Cependant il ne pouvait rester spectateur aveugle de sa propre gloire. Son orgueil l’incitait à descendre et voir de plus près ce qui se passait.

Quand finalement il arriva auprès de l’entrée, il vit la difficulté du combat que menaient ses troupes. Même si ils arrivaient à briser les rangs des phalanges et à prendre les nains au dépourvu il y aurait surement d’autres bataillons plus loin et les semi-trolls n’étaient pas inépuisables.

À contrecœur il attrapa son cor et souffla la retraite provisoire des gobelins. Entrer par la force allait être plus compliqué. Avec ses lanciers devant, il y aurait trop de perte même si la victoire était assurée.

Emportez les corps avec vous, je veux que vous ramassiez  les cadavres. Hurla Azazug.

Tant pis, même si il voulait au commencement finir rapidement avec ses mange roche, il lui fallait revoir sa tactique. Une fois les nains affamés ils seront moins retissant à le laisser entrer.

Formez un demi-cercle autour de l’entrée, envoyez cent chevaucheurs de plus faire des patrouilles. Les autres allumez des feux et ramassez le plus de pierre possible. Entassez les corps sur le côté et coupez les têtes, je vais en avoir besoins plus tard.


DC de Kannako
PNJ Sigvard:
 

PNJ Klanf:
 
Revenir en haut Aller en bas
Amira de Mistrand
Héritière de l'Empire ¤ Princesse Easterling
Héritière de l'Empire ¤ Princesse Easterling
avatar

Masculin
▌INSCRIT LE : 22/10/2014
▌VOTRE AGE : 18
▌MESSAGES : 1575
▌ROYAUME : Easterling
▌VOTRE RANG : Princesse
▌COMPETENCES : Habile et rusée

Feuille de route
Argent: 20.325 PO's
Équipement et Montures:
Armées sous les drapeaux ::

MessageSujet: Re: La bataille de Karak Izril    Sam 30 Jan - 21:33

Les Nains tenaient bon au milieu des cris et des bruis d'armes s'entrechoquant. Au fur et à mesure ils reculaient en subissant les assauts répétés mais leurs lances et leurs épées étaient en acier forgé, leurs armures étaient résistantes. Ils avaient l'avantage de l'armement et de l’entraînement et grâce à leur position ils neutralisaient l'avantage des Gobelins : le nombre. Alors qu'une nouvelle vague se lançait, la phalange se remit en formation comme elle pouvait et une partie des soldats se saisirent de leur lame pour abattre les Gobelins qui se frayaient un chemin parmi les Semi troll encore existants. Quand les troupes se replièrent la formation se remit en place et certains soldats harcelaient les Gobelins venant se saisir des corps.
Le commandant ria aux éclats pour dire de sa grosse voix.
« Voyez les gars on leur a foutu une raclée ! Ils peuvent revenir quand ils veulent, j'les attendraient ! »

Le petit discours eu pour effet de détendre l'atmosphère et durant le reste de la nuit la majorité des soldats dormirent plus loin dans la caverne tandis qu'une partie surveillait les Gobelins. Des torches et de grands feux furent allumées et on entassa les corps les plus proche en un petit mur. Les civils travaillèrent toute la nuit pour mettre en place la défense.



Ex- Gorkil (Haut Roi des Monts Brumeux), Björn le Briseur de Crânes (Général du Royaume d'Angmar), Dáin II Pied d'Acier (Roi du Peuple de Durin)x2
Oscars:
 
Revenir en haut Aller en bas
Azazug
Roi du clan des crocs de fer
Roi du clan des crocs de fer
avatar

Masculin
▌INSCRIT LE : 21/12/2015
▌VOTRE AGE : 27
▌MESSAGES : 112
▌ROYAUME : Mont Gram
▌VOTRE RANG : Roi-gobelin

Feuille de route
Argent: 2 075 PO
Équipement et Montures:
Armées sous les drapeaux ::

MessageSujet: Re: La bataille de Karak Izril    Sam 30 Jan - 21:55

Les nains semblaient content de la manœuvre, leur officié criait au nez des gobelins. Ils ne devaient certainement pas s’attendre à ce revirement. Ils espéraient peut être  compté sur la stupidité d’un gros bourrin qui enverrait s’écraser toute ses troupes sur un mur de boucliers et de lances.

Tous les soldats encore vivant étaient sortie de l’entrée et avaient rapporté le plus de cadavres possible avec eux. Sur les ordres du roi, ils avaient formé un grand demi-cercle et des feu étaient allumé avec les quelques arbres et autre combustible se trouvant aux alentours de l’ancien future fort.
Une vingtaine de gobelins coupaient avec difficulté les têtes des cadavres mis sur le côté. Un petit tas se formait au fur et à mesure que les bouchers exécutaient leurs œuvres. Un autre groupe enlevait les corps pour les emporter plus loin afin de les préparer pour nourrir l’armée.
Un escadron de chevaucheurs de loup venait de partir pour la chasse. Ils allaient rester la plusieurs jours alors autant que les soldats soit bien nourrit.

La nuit tombait et les nains allumèrent des feux.

Plus tard d’autres ordres furent donnés. L’on cherchait toute les ouvertures et puits de lumière possible. Comme consignes, si le trou était assez gros pour faire passer une tête, il fallait poser une pierre pour le boucher et marquer son emplacement. Si le trou était plus petit, il fallait juste le boucher.
Azazug voulait les couper de toute lumière une fois que leurs torches seraient consumait. A en juger par le matériel abandonné lors de leur repli dans le fort, ils ne devaient ni avoir beaucoup de nourriture, ni de quoi s’installer pour dormir correctement ou simplement se couvrir dans la nuit.
Une fois les lumières naturel occultées, avant que les ténèbres ne les envahissent, Azazug avait le temps de préparer l’asservissement de leurs esprits.

Les soldats nains son fier et ne se laisseront pas démonter si facilement. Les affamer les rendra un peu plus dociles et moins fort au combat. Cependant, au plus grand plaisirs du roi, les ouvriers aussi étaient dedans. Plus de bouche à nourrir et d’esprit apeurés.
Si la situation était inversée, Azazug aurait fait manger les ouvriers mais il savait qu’un nain ne pourrait pas faire ça.

Une fosse était creusée afin de réunir les déchets des cadavres et les excréments des soldats gobelins et des loups. Dans une paire de jours, si l’armée restait terrée sous la montagne, il ferait déverser le contenu de la fosse par les ouvertures découvertes.
Les phalanges étaient partie s'enfoncer un peu plus profond. Des gros tas de pierre de la taille d’une tête d’enfant avaient été déposé après de l’embouchure de la porte du fort. Une dizaine de semi-trolls se placèrent en ligne et commencèrent à lancer les pierres sur les phalanges. rejoins plus peu de temps après par un groupe d'archers, ils avaient pour ordre de se replier en cas de charge.
Même si ils ne pouvaient pas faire de blessés sérieux, les nains ne pourraient pas baisser leurs gardes avec un déluge de pierre leurs venant dessus.

Alors qu’une partie de l’armée était assigné à ces taches, la majorité se tenait prête à un assaut. Cependant, un autre groupe installait le campement pour les quelques jours ou l’armée allait rester sur place. En plus des quelques équipement que les gobelins avaient apportés, ils ramassaient ce qui avait était abandonné par les ouvriers.

Azazug allait continuer les préparatifs en attendant de voir comment les nains réagiraient.


DC de Kannako
PNJ Sigvard:
 

PNJ Klanf:
 
Revenir en haut Aller en bas
Amira de Mistrand
Héritière de l'Empire ¤ Princesse Easterling
Héritière de l'Empire ¤ Princesse Easterling
avatar

Masculin
▌INSCRIT LE : 22/10/2014
▌VOTRE AGE : 18
▌MESSAGES : 1575
▌ROYAUME : Easterling
▌VOTRE RANG : Princesse
▌COMPETENCES : Habile et rusée

Feuille de route
Argent: 20.325 PO's
Équipement et Montures:
Armées sous les drapeaux ::

MessageSujet: Re: La bataille de Karak Izril    Mer 3 Fév - 18:07



Durant la nuit grâce à un roulement efficace, toutes les troupes ont pu se reposer malgré l'acharnement constant des Gobelins. Tout cela tournait à l'avantage de l'officier Nain. Au petit matin il eu le plaisir de constater que les Gobelins ont travaillés toute la nuit, ils doivent être épuisés surtout les semi troll qui ont lancés des pierres toute la nuit. Quand le soleil se leva la pluie commença à tomber, quel temps idéal pour une mort héroïque. Les soldats et ouvriers sont réveillés et se remettent en ligne pour manger les quelques morceaux de pain présents à l'intérieur de la caverne, dans une salle presque terminée. Le commandant marcha au milieu de ses soldats.
« Les gars, j'vais pas vous mentir : ça pue. Dehors ils sont des milliers et ça risque de faire mal mais faut qu'on sorte. Va falloir faire une percée et prévenir le Roi. Ils sont fatigués et ne valent rien au combat, nous on est prêts, on s'est battus vaillamment pendant des décennies. Je refuse qu'ils occupent notre fort, les ouvriers vous allez tout détruire. Utilisez les haches pour casser les échafaudages et autres fondations. Les fondations principales en dernier. Vous amènerez avant d'attaquer ces fondations, du bois dans les mines, prenez quelques joyaux et mettez le bois au feu. Avec un peu de chance le gaz présent là bas fera tout exploser. Pendant ce temps nous on se battra dehors pour vous laisser une chance de vous enfuir. Et nous les gars on essaiera de tenir puis de retourner en Erebor et sinon... on parlera de nous comme des durs, des résistants ! Allez au boulot ! »

Les ouvriers partirent donc couper le bois tandis que les soldats se tenaient prêts à attendre une charge ennemie en apparence. Il fallu moins d'une heure aux ouvriers pour retirer les échafaudages et certaines salles commencèrent à craqueler et à s'effondrer alors que le bois fut amené dans les mines et entassé. Un ouvrier resta dans les mines pendant que les autres se tenaient ,chacun, prêts des fondations et colonnes porteuses de bois.
« Allez les gars c'est le moment ! POUR LE ROI !! »

Des cris fusèrent de l'intérieur de la grotte et à cause de l'écho ils se faisaient plus violents à l’extérieur. Tous les soldats chargèrent par l'ouverture avec une rage incroyable. Plus rien ne leur permettait de s'enfuir et ils comptaient bien se battre farouchement.
« Butez moi ces vermines ! Ecrasez les ! »

A peine sortis ils embrochèrent de leurs piques ceux qui se trouvaient sur leur chemin et au lieu de retirer leurs armes quand elle était bien enfoncée, ils choisirent de dégainer leurs épées et de charger en un mur de bouclier. Le commandant était en première ligne et enfonça sa lance dans l'estomac d'un semi troll qui tomba sous le choc puis dans un cri long et fort il se saisit de son épée pour fendre le crâne d'un Gobelin qui passait par là. Au même moment les pilonnes de bois porteurs furent détruits et les ouvriers sortirent avec l'arrière garde de l'armée. Quelque seconde après le dernier ouvrier alluma un feu dans les mines en espérant qu'il ai le temps de s'enfuir avant une éventuelle explosion.

Sur le front le commandant exigea que les soldats poussent d'un seul Nain pour défaire les lignes adverses et faire une percée par laquelle les ouvriers actuellement au centre du dispositif nain puissent s'échapper. Parlons en de ce dispositif. En sortant les Nains ont chargés sur les Gobelins se trouvant un peu n'importe ou mais en gardant l'idée de faire un arc de cercle et une arrière garde de trente phalanges surveillant les arrières. Au centre de l'arc de cercle se trouvait le plus de soldats afin de pousser le plus possible à travers la chair putréfiée de ces horreurs.
« Donnez tout ce que vous avez ! »



Ex- Gorkil (Haut Roi des Monts Brumeux), Björn le Briseur de Crânes (Général du Royaume d'Angmar), Dáin II Pied d'Acier (Roi du Peuple de Durin)x2
Oscars:
 
Revenir en haut Aller en bas
Azazug
Roi du clan des crocs de fer
Roi du clan des crocs de fer
avatar

Masculin
▌INSCRIT LE : 21/12/2015
▌VOTRE AGE : 27
▌MESSAGES : 112
▌ROYAUME : Mont Gram
▌VOTRE RANG : Roi-gobelin

Feuille de route
Argent: 2 075 PO
Équipement et Montures:
Armées sous les drapeaux ::

MessageSujet: Re: La bataille de Karak Izril    Jeu 4 Fév - 1:11

Les gobelins entendaient des cris sortant de la mine. Il semblait  préparer quelques choses. Par prudence Azazug monta sur son warg En un instant. Il pensait avoir besoin d'attendre plus longtemps avant de les voir sortir. Au moment où le roi arriva sur le haut de la crête, il se demanda pourquoi les manges roche avaient prévenu leur sortie en faisant tant de bruit. Ils auraient pu hurler: attention on sort que ça n'aurait pas fait grande différence. En même temps tant mieux pour lui, si ces quelques instant avaient permit au soldat gobelin de ce tenir prêt. De toute façon les gobelins étaient partout. Ils encerclaient totalement la sortie et les centaines de soldats de chaque côté allaient se déverser sur eux.
Quand la charge fut lançait, les nains laissèrent leur lances dans les premiers corps transpercés et sortir rapidement leurs épées. C'est à ce moment-là que la troupe de chevaucheurs d'araignées attendant patiemment la sortie de toutes les troupes naines afin de les attaquer par derrière. Île arrivaient des hauteurs du fort descendant les murs directement sur les nains. Les archers cessaient le tir pendant que la horde fondait sur le demi-cercle.
Perdant l'ascendant de la lance face à l'épée les nains tentaient de tenir un mur de boucliers se faisant attaquer par derrière et par devant. La prise en étau se serrait.

Azazug observait de loin la bataille et vit l'officier nains brayant et attaquant tout ce qui était à sa portée. D'un bond le warg se lança sur la pente en direction de l'officier. Il bouscula beaucoup de ses hommes afin de traverser l'énorme mur que formaient les gobelins.

À trois mètres de l'officier le warg prit son élan afin de bondir dessus. Le saut renversa violemment le nain qui tombe en arrière. Descendant de son warg, et faisant face, le nain se releva de son côté. Azazug poussa un hurlement incroyable en direction de son adversaire. Ils échangèrent quelques passes. L'agilité du combattant ainsi que sa bravoure n'étaient pas manquante. Un coup atteint le roi. Cependant l'armure lourde stoppa tous dégâts qui auraient pu être infligés à son porteur. Profitant de ce moment l'arme du gobelin frappa de plein fouet.

Pendant ce temps,  la bataille faisait rage à côté du duel. Les nains essayaient de garder un arc de cercle afin de protéger les ouvriers. Ils essaient de faire une percée pour s'enfuir. Le capitaine des chevaucheurs de loup hurla des ordres à plein poumon et alors un couloir s'ouvrit à l'endroit où les nains tentaient leur sortie. Une colonne de chevaucheurs s'élança alors dans le couloir et alla perforer le mur.

Resumé:
 


DC de Kannako
PNJ Sigvard:
 

PNJ Klanf:
 
Revenir en haut Aller en bas
Saroumane le Blanc
Chef du Conseil Blanc et de l'Ordre des Istari ¤ Gardien d'Orthanc ¤ Haut Conseiller de Méduseld
Chef du Conseil Blanc et de l'Ordre des Istari ¤ Gardien d'Orthanc ¤ Haut Conseiller de Méduseld
avatar

Masculin
▌INSCRIT LE : 04/07/2011
▌VOTRE AGE : 22
▌MESSAGES : 1093
▌ROYAUME : Isengard
▌VOTRE RANG : Chef du Conseil Blanc - Premier des Istari - Seigneur d'Orthanc
▌COMPETENCES : Magie - Forge et Runes - Commandement

Feuille de route
Argent: 0 PO
Équipement et Montures:
Armées sous les drapeaux ::

MessageSujet: Re: La bataille de Karak Izril    Ven 19 Fév - 12:52

Bilan de la bataille :

Les nains sont trop peu nombreux pour pouvoir maintenir cette formation efficacement et de manière continuelle. Lors que les premiers soldats tombèrent, la formation perdit de son utilité, ce qui transforma le combat en mêlée générale, jusqu'à ce que la charge de wargs frontale et la charge de chevaucheurs araignée par l'arrière, brisent le moral des survivants de la phalange naine. En l'absence d'un Général suffisamment compétant pour maintenir ses hommes au combat, mes nains commencèrent à s'enfuir vers la caverne, en espérant survivre quelques heures de plus, mais furent chassés jusqu'aux derniers par les chevaucheurs de Wargs.

Bilan des pertes :

¤ Dain :

- 220 Phalanges naines (1.50) - 220

Total perte : - 220

¤ Azazug :

910 soldats Gobelins (0.50 - 0.75 en montagnes ou cavernes) - 110
800 archers Gobelins (0.50 - 0.75 en montagne ou cavernes)
160 Chauves-Souris Suceurs de Sang (0.50 / 1 en forêt et en caverne)
500 chevaucheurs de Loups (0.75) - 50
100 chevaucheurs d'Araignées (2.5)
12 semi-trolls des cavernes (5)

Total perte : - 160

Synthèse de la bataille :

Dain :

- Niveau des Rp's :

Rien à dire

- Stratégie :

Tu as fait ce que tu pouvais, vu les circonstances

- Attitude Hors-Rpg :

Rien à dire

Récompense : 0 po's

Rien, tu changes de personnages

Azazug

- Niveau des Rp's :

Bonnes descriptions et des ordres assez clairs. (Bonne initiative de mettre le descriptif Wink)

- Stratégie :

Classique mais efficace.

- Attitude Hors-Rpg :

Rien a dire.

Récompense : 1 500 po's

Représente les matériaux de chantiers que tu récupères sur le terrain et le pillage des cadavres nains encore chaud Razz.



Hannibal de Rochefort, Capitaine de la Garde Rouge d'Orthanc:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La bataille de Karak Izril    

Revenir en haut Aller en bas
 
La bataille de Karak Izril
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [BACKGROUND] Karak Azgal
» [ Passé ]La bataille du Mont Gundabad
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Élections-US :La bataille des sondages ?
» rapport de bataille apocalypse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Back to Dagor Dagorath : l'Âge des Héros :: Montagnes Grises-
Sauter vers: