Forum RPG sur le Seigneur des Anneaux
 
FAQCalendrierAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
ANNONCE DU 24.02.2016 Le nouveau BtDD et son contexte final vous sont présentés ICI !! Venez vite les découvrir !!
ANNONCE DU 06/02/16: Nouvelle soirée CB de prévu le vendredi 26 Février à partir de 20h30 ! Sujet libre ! Venez nombreux Wink
ANNONCE DU 21.12.2015 Venez incarner Thingol, Turin, Ancalagon ou bien d'autres encore dans la zone RP Détente ICI !
ANNONCE DU 21.12.2015 Devenez le pro des batailles en vous inscrivant ICI. Plus de renseignements sur ce SUJET-CI !!!

Partagez | 
 

 Sauron s'impatiente et promeut son plus fidèle serviteur

Aller en bas 
AuteurMessage
Mordu la Bouche de Sauron
¤ Lieutenant de Barad-Dûr ¤ Émissaire de la Tour Sombre ¤ Messager du Mordor
¤ Lieutenant de Barad-Dûr ¤ Émissaire de la Tour Sombre ¤ Messager du Mordor
avatar

Masculin
▌INSCRIT LE : 05/12/2015
▌VOTRE AGE : 25
▌MESSAGES : 83
▌ROYAUME : Mordor
▌VOTRE RANG : Lieutenant de Barad-Dûr (Général)
▌COMPETENCES : Sorcellerie (Necromancie et Runes) - Guerrier

Feuille de route
Argent: 4.250 PO's
Équipement et Montures:
Armées sous les drapeaux ::

MessageSujet: Sauron s'impatiente et promeut son plus fidèle serviteur   Mar 12 Jan - 22:11

Une nouvelle fois, Orodruin partageait sa colère avec le Mordor. Mais cette rage ne venait pas de la montagne du Destin. Cette colère exprimée par le volcan provenait de Sauron lui-même. Ses projets avançaient beaucoup trop lentement et le Gondor s’enhardissait chaque jour. Même les Nazguls s’entredéchiraient entre eux et n’arrivaient plus à se coordonner pour accomplir la volonté du Maitre. Et au milieu de tout cela, il y avait moi : La Bouche de Sauron. Je ne faisais qu’observer depuis les ombres, accomplissant les missions que l’on me confiait sans me mettre trop en avant quand celles-ci s’achevaient avec succès.
 
Pourtant, il y en avait bien un qui remarquait les manigances du Numénoréen Noir mais même lui ne pouvait rien y faire. Le Roi Sorcier gardait pour lui ce qu’il pensait de Mordu car, au contraire de lui, il remplissait ses missions dans leur totalité. Le Roi Sorcier avait du subir une sévère réprimande de Sauron lorsque celui-ci avait appris que Carn Dûm avait été récupérée par un petit Seigneur du Rhudaur que le Roi Sorcier n’avait même pas réussi à contrôler. Ainsi, les chances d’avoir un point d’accroche dans le nord se réduisait au fur et à mesure du temps.
 
Pendant ce temps, Mordu accomplissait les objectifs de son maitre dans le Sud. Il avait créé une alliance profitable entre le Roi Sathemptris du Harad et le Mordor et l’avait aidé dans l’annexion de la cité d’Umbar. Ainsi, le Mordor disposait d’alliés au Sud pouvant frapper directement le Gondor. Tout semblait sourire, pour le moment, à la Bouche de Sauron.
 
En ce jour, il avait été convoqué par le Seigneur des Ténèbres lui-même. Il avait ainsi pris la direction de Barad-Dhûr depuis Minas Morgul. Umbar ne lui manquait pas, il appréciait désormais les plaines de Gorgoroth et la vue de la Montagne du Destin au loin. La haute tour noire de Barad-Dhûr avec l’Œil situé tout en haut le remplissait de fierté de servir un tel maitre. Les plaines étaient remplies d’orques et d’Olog-Haïs en prévision de la guerre à venir. Sauron commençait à répandre lentement ses ténèbres au-delà des frontières du Mordor. Bientôt le signal serait donné de la marche sur l’Ouest.
 
Mais, Mordu devait se concentrait car c’était le maitre qui le convoquait et il se hâta en direction de la tour. Arrivée à l’entrée, il confia son destrier aux gardes Numénoréens Noirs. Il s’engouffra sur le pont, en direction de la porte. La lave d’Orodruin venait jusqu’au pied de la Tour Sombre et remplissait les douves, créant ainsi une barrière naturelle. Mais qui serait assez fou pour prendre d’assaut la citadelle… Il s’engouffra dans la tour avant de se diriger vers l’escalier pour monter jusqu’au balcon, en face de l’Œil. Deux Numénoréens Noirs l’escortaient. En aucun cas ce n’était une marque de non-confiance mais juste le protocole de Barad-Dhûr et Mordu s’y pliait sans tergiverser. L’ascension était longue vers le sommet de la tour. Mordu croisa nombre de serviteurs, des Numénoréens Noirs et des orques, vacant à leur occupation. Il croisa aussi l’Immortel et le Sénéchal Noir en grande discussion, il s’inclina devant eux à leur passage mais ils n’en tinrent point compte, ni l’un ni l’autre. Mordu continua son chemin mais un obstacle imprévu se trouva sur son chemin : Er Murazor.
 
Le Roi Sorcier se tenait au milieu du dernier escalier menant au balcon. La Bouche de Sauron comprit cela ne serait pas une conversation amicale qui risquerait de s’engager. Il s’adressa à ses gardes :
 
Veuillez nous laisser.
 
C’est contraire au protocole, Monseigneur. Nous devons…
 
Laissez-nous !
 
Les deux gardes Numénoréens Noirs hésitèrent encore une seconde avant de tourner définitivement les talons et de se retirer. Mordu se tourna alors en direction du Roi Sorcier et attendit. Il n’appréciait pas de faire patienter le maitre et le Roi Sorcier devait s’en rendre compte. Il était positionné quelques marches au dessus de l’émissaire et sembler profiter de cet état de fait. Quelques minutes passèrent avant que celui-ci daigne enfin lui adresser la parole.
 
Et bien, M O R D U… Il semble une nouvelle fois que tu dois recevoir les louanges de notre maitre pour tes actions…
 
Je ne fais qu’accomplir la volonté de notre Maitre. Contrairement à certains…
 
Tu es bien présomptueux pour ainsi t’adresser à moi. Tu sais très bien que peu importe ce que tu feras, je pourrais t’écraser comme un vulgaire cloporte.
 
Votre sollicitude à mon égard est des plus réjouissantes, O grand Roi Sorcier… Mais peut-être serait-il bon de ramener des nouvelles rassurantes à notre Maitre pour que cet état de fait demeure. N’oubliez pas que ce que le Seigneur des Ténèbres donne, il peut le reprendre. Cela serait dommage de le voir vous limoger pour vos échecs passés.
 
JE T’INTERDIS DE ME PARLER SUR CE TON, MISERABLE MORTEL ! TA POSITION N’EST DUE QU’A UN ENSEMBLE DE CIRCONSTANCES. JE SERS LE MAITRE DEPUIS BIEN PLUS LONGTEMPS QUE TOI !
 
En effet, Roi Sorcier, vous servez le Maitre depuis bien longtemps et vos échecs présents s’additionne à ceux du passé. Votre exploit avec le Royaume d’Angmar résonne encore dans les ames des descendants et je dois avouer que ce fut un coup de maitre. Mais vous n’avez su conserver votre avantage et vous vous être montré imprudent en provoquant l’ire des Elfes Noldor et du Gondor. Vous avez échoué à Dol Guldur et avait perdu face au Conseil Blanc…
 
Le Roi Sorcier ne toléra plus l’impudence de la Bouche de Sauron et s’apprêtait à dégainer sa lame de Morgul quand il fut interrompu dans son geste. Mordu le vit alors se tordre de douleur et s’agenouiller sur l’escalier. Une voix se glissa dans l’esprit de Mordu et Er Murazor semblait lui aussi l’entendre.
 
Et bien, Roi Sorcier, Général et Seigneur de toutes mes armées… Il me semble que vous perdez votre sang-froid face à notre Bouche. Cependant, vous pourrez discuter de vos petites querelles plus tard ! Je n’aime pas que l’on me fasse attendre et j’ai réclamé la présence de Mordu !

La voix s’en alla aussi vite qu’elle était venue. La Bouche de Sauron contempla le Roi Sorcier se relever après l’intervention du Maitre. Il jubilait au plus profond de lui et savourait de voir ainsi le Seigneur des Nazguls dans un tel état de faiblesse. Il comprit aussi que cela pourrait lui faire un ennemi des plus terrifiants. Cependant, il était convaincu qu’un jour, le Roi Sorcier comprendrait que leurs petites querelles ne rendraient pas service aux objectifs du Seigneur des Ténèbres. Le Roi Sorcier récupéra sa lame de Morgul, la remit au fourreau et s’éloigna, passant à côté de la Bouche dans un bruissement de cape.
Ne te crois pas à l’abri de tout ici, petit mortel. Je reste bien plus puissant que toi.
 
Mon seul but est de servir le Maitre et non de m’aliéner ses serviteurs. J’espère que vous comprendrez ce que j’insinue.
 
Le Roi Sorcier s’arrêta, avant de reprendre son chemin.
 
Il se pourrait  en effet…
 
Mordu fut satisfait de la dernière phrase d’Er Murazor. Il ne souhaitait en aucun cas l’avoir pour adversaire, bien qu’il soit jaloux de sa position. Mordu se dépêcha de rejoindre le balcon, ne souhaitant faire plus attendre le Seigneur des Ténèbres.
 
Arrivé au balcon, il se tint devant l’Œil. L’air était plus chaud due à ses flammes mais pas insoutenable. Il attendit que l’Œil se fixe sur lui avant de s’agenouiller et d’incliner la tête.
 
Seigneur Gorthaur, Maitre du Mordor et futur conquérant de ce monde, votre serviteur est là pour accomplir tous vos objectifs.

Nombre de lignes : 64 lignes
Revenir en haut Aller en bas
Denethor II
Intendant du Gondor

Intendant du Gondor
avatar

Féminin
▌INSCRIT LE : 12/01/2014
▌VOTRE AGE : 28
▌MESSAGES : 4371
▌ROYAUME : Gondor
▌VOTRE RANG : Intendant du Gondor

Feuille de route
Argent: 302 PO's
Équipement et Montures:
Armées sous les drapeaux ::

MessageSujet: Re: Sauron s'impatiente et promeut son plus fidèle serviteur   Jeu 14 Jan - 22:18

Du haut de la Tour Noire, Sauron avait une vue parfaite sur ses terres et même au-delà. Ainsi, il voyait les légions Orques s’agrandir de jour en jour tout comme les divers agissements du Sud, le Harad étant des plus actifs, ce qui n’était pas pour lui déplaire. Car en effet, il était de ses Serviteurs qui ne le satisfaisaient pas. En tête de sa liste figurait celui à qui il avait voilà bien longtemps accordé sa confiance. Le Roi-Sorcier était certes le plus puissant des Neufs et était aussi l’auteur de hauts faits dans le passé, mais un échec récent le mit dans une colère noire lorsqu’il apprit que les ruines de Carn Dûm, que le Roi-Sorcier projetait de reconstruire, étaient à présent occupées par de vulgaires gens du Rhûdaur et par un mortel qui se faisait appeler leur roi.

Il ne pouvait donc se reposer plus que sur les légions haradrims du Sud et ses propres légions. Elles grandissaient chaque jour un peu plus, mais elles n’étaient encore de loin pas suffisantes pour mener à bien ses projets. De plus, ne pouvant plus quitter ni le Mordor et encore moins Barad-Dûr, Sauron devait trouver quelqu’un en qui il pourrait être sûr qu’il ne le décevrait pas. Les Nazgûls ? Cela était exclu, vu leurs derniers agissements. Le Roi-Sorcier ? Il pouvait certes se vanter de le servir depuis plusieurs centaines d’années mais que penser de lui, à présent que la cité emblématique de son Royaume ancien était en cours de reconstruction par des étrangers et qu’il parvenait à peine à maintenir l’ordre parmi ses huit autres spectres sous son commandement ? Il ne lui restait donc qu’une seule possibilité : Mordu. La dévotion de cet ancien Numénoréen Noir était sans pareille. De plus, il avait aidé à l’unification du Sud et se montrait ces derniers temps particulièrement actif dans la gestion des affaires tant internes qu’externes au Mordor. Cependant, il s’agissait là d’une immense responsabilité et le Seigneur des Ténèbres voulait d’abord savoir si Mordu en était de taille. Gérer un Royaume et ses revenus est une chose ; aller sur le champ de bataille et se battre à mort pour lui en est une autre. C’est pourquoi il avait exigé de le voir afin d’en évaluer lui-même sa réaction lorsqu’il lui ferait sa proposition.

Il l’avait fait attendre alors qu’il était arrivé à Barad Dûr depuis un moment, ce qui l’exaspéra au plus au point, et c’est par cette remarque que le Seigneur Noir répondit aux salutations de son Porte-Parole :

Que je n’ai plus à intervenir pour vos querelles. Er Murazôr à ma confiance, et cela malgré ses récents échecs. Il fut cependant l’auteur de hauts faits en mon nom. Peux-tu en dire autant, toi, Porte-Parole du Seigneur Ténébreux ?

Sauron fixa son regard sur le Numénoréen Noir agenouillé devant lui et poursuivit :

Ce n’est pas en gérant l’économie d’un Royaume que tu te montreras à sa hauteur. Ce n’est qu’en me servant aussi sur le champ de bataille que tu pourrais, peut-être, rivaliser avec le Capitaine Noir. Voilà plusieurs années que tu me sers, Mordu et tu as récemment permit au Mordor de compter à nouveau d’anciennes peuplades alliés sous la bannière de l’œil rouge. Es-tu également capable de te montrer digne des talents guerriers du Roi-Sorcier sur le champ de bataille ? De mener une armée ? De commander aux Orques et de te montrer fin stratège de guerre face à nos ennemis en mon absence ? J’en doute, mais si tu me convaincs, peut-être pourrais-je changer d’avis… Peut-être…




Oscars 2015:
 


Personnages joués : Sauron Le Grand x3 (Sauronne) // Legolas Vertefeuille (Leggy)
Revenir en haut Aller en bas
Mordu la Bouche de Sauron
¤ Lieutenant de Barad-Dûr ¤ Émissaire de la Tour Sombre ¤ Messager du Mordor
¤ Lieutenant de Barad-Dûr ¤ Émissaire de la Tour Sombre ¤ Messager du Mordor
avatar

Masculin
▌INSCRIT LE : 05/12/2015
▌VOTRE AGE : 25
▌MESSAGES : 83
▌ROYAUME : Mordor
▌VOTRE RANG : Lieutenant de Barad-Dûr (Général)
▌COMPETENCES : Sorcellerie (Necromancie et Runes) - Guerrier

Feuille de route
Argent: 4.250 PO's
Équipement et Montures:
Armées sous les drapeaux ::

MessageSujet: Re: Sauron s'impatiente et promeut son plus fidèle serviteur   Sam 16 Jan - 0:48

La Bouche de Sauron fut surpris par le ton qu’employa le Seigneur des Ténèbres. Quoique… C’était tout à fait naturel vu que les nerfs de Sauron étaient mis à rude épreuve par les échecs ou l’indolence de nombre de ses serviteurs. Au moins, il reconnaissait la bonne gestion de l’émissaire de ses domaines mais il était plus sceptique sur ses compétences guerrières et de commandement.
 
Il est vrai que Mordu n’avait pas terminé tous ses rapports dus à ses nombreuses missions. De plus, les détails de la prise d’Umbar n’avait pas encore été communiqués au Seigneur des Ténèbres, surement les Nazguls qui faisaient trainer la communication en longueur. La Bouche de Sauron avait promis son entière dévotion lorsque que Sauron lui avait demandé. Et ce n’est pas aujourd’hui qu’il va faillir.
 
En effet Seigneur Gorthaur, je comprends votre mécontentement envers vos serviteurs. Les doutes à mon encontre sont tout à fait justifier étant donné que mes missions diplomatiques ont, quelque peu, pris tout mon temps. Je n’ai pas encore terminé de rédiger l’ensemble des rapports.
 
Mordu attendit quelques instants avant de se remettre à parler, le temps pour Sauron de comprendre que son serviteur amenait plusieurs bonnes nouvelles. Après ce silence de quelques minutes, il reprit la parole.
 
Mon Seigneur, vous l’avez souligné vous-même, et j’en suis fort honoré, de la réussite de nos négociations avec le Roi Doré Sathemptis du Harad. Notre alliance militaire est forte et son emprise sur l’ensemble du royaume d’Haradwaith se renforce. Il a rallié les tribus Mahuds à sa cause et à récupéré l’Harondor. Il a aussi renouvelé ses vœux d’allégeance envers vous, Mon Seigneur. Enfin, un pacte commercial devrait bientôt être signé, ce qui renforcera la stabilité économique du Mordor et nous permettra de dégager des moyens supplémentaires contre l’avancée du Gondor.
 
Mordu fit de nouveau silence, laissant le temps à Sauron d’analyser toutes les informations. Les silences sont importants lors d’une conversation de cette ampleur. Ils permettent de marquer des temps de pause mais surtout, d’appuyer chaque élément présenté entre deux temps de silence. Ces temps ne devaient pas être trop longs afin de ne pas provoquer l’impatience chez le Seigneur des Ténèbres. La Bouche de Sauron reprit au moment qu’il estima le plus opportun.
 
Lors d’une de mes tractations en Harad, nous avons fait face à ce qui aurait pu être un dilemme lors de la traversée de l’Harondor. En effet, lors d’une halte, nous avons fait face à environ 500 cavaliers scorpions haradrims, une tribu qui avait refusé de prêter allégeance à Sathemptis. Ces rebelles profitaient des campagnes du Roi Doré pour s’en prendre aux positions mal défendues du reste du Royaume du Harad. Il semble qu’ils avaient mal calculé leur coup pour ce jour. Je ne vous parlerai pas de mes prouesses militaires car elles ne furent pas nécessaires au final. Bien que la situation semblait désespérée, je réussissais à engager des négociations. Au final, j’ai permis d’éviter une guerre ouverte contre les intérêts du Harad et 500 cavaliers ont rejoint votre armée. Vous pouvez les apercevoir, ils arpentent et patrouillent sans relache entre Barad-Dhûr, Minas Morgul et Morannon. Ils transmettent les messages et surveillent l’entrée Sud. Si l’appel à la guerre est lancé, ils répondront sans hésitation !
 
Mordu coupa sa diatribe lorsqu’il remarqua que l’Œil était tourné vers une autre direction. Il regardait les mouvements des patrouilles de haradrims qui galopaient sur les plaines de Gorgoroth. Il le vit porter son regard au Sud, vers les terres de ce peuple et de leur nouveau Roi : Sathemptis. Un personnage singulier qui avait su se hisser rapidement à la tête du Harad, tuant le Roi Serpent dans la foulée. Les choses évoluaient rapidement dans le Sud et la Bouche de Sauron se fit la réflexion de le surveiller tout de même. Mordu reprit son discours lorsque l’Œil se braqua de nouveau sur lui.
 
Bien entendu, j’ai accompli une autre mission dont le Seigneur Khâmul a du vous parlez, en espérant qu’il est bien mentionné ma contribution au sujet de la récupération de l’anneau de Thrain dans les ruines de Dol Guldur. Je dois dire que je n’avais jamais eu l’occasion d’arpenter les couloirs de cette cité. Il serait bon de réfléchir à sa reconstruction, lorsque plus de vos serviteurs seront disponibles. Des esprits continuent de hanter… Non, que dis-je ? De surveiller la cité en votre nom. Ils n’ont pas oublié vers qui doit aller leur allégeance.
 
Parler de Dol Guldur raviva les flammes de l’œil. Mordu se rappela qu’il n’était pas approprié de parler de ce sujet qui représentait le dernier échec cuisant de Sauron face au Conseil Blanc. Des images glissèrent dans l’esprit de la Bouche de Sauron, il vit les souvenirs de Sauron de ce jour où le maudit Mithrandir déclencha la chute de Dol Guldur. Le moment où le magicien gris comprit que l’ennemi des Peuples Libres était revenu en Terre du Milieu jusqu’au dernier affrontement au sein même de la citadelle. Il revit Elrond Semi-elfe le couard, caché quelque part dans sa cité, Saroumane le Blanc dont les objectifs restent mystérieux. Et là, apparut la sorcière elfe Galadriel, ma maudite gardienne de Lorien. Elle utilisa son pouvoir pour bannir les esprits des Neufs et Sauron en Mordor. Le coût fut terrible pour l’elfe et des rumeurs circulent sur son affaiblissement permanent. Elle détient avec Elrond et Mithrandir les derniers anneaux des elfes, les seuls qui restent hors de portée du Seigneur des Ténèbres. Les anneaux… Un anneau… L’anneau de Thrain…
 
Je vous prie de m’excuser, Seigneur Gorthaur, pour mes paroles déplacées au sujet du passé. En revanche, je puis vous annoncer que j’ai bien retrouvé l’anneau de Thrain et que j’ai pu le ramener au sein de la Tour. J’espère que le Seigneur Khâmul n’a pas oublié de le préciser à votre Seigneurie.
 
A la réaction de l’œil, Mordu comprit que Khamûl avait omis certains détails de son rapport. Cela ne l’étonnait pas, il savait très bien qu’il n’était pas très en vue chez les Nazguls et que sa montée dans la hiérarchie les dérangeait. Enfin, Mordu pu présenter à Sauron sa plus belle réussite même si Sathemptis en récupérerait, officiellement, toute la gloire. Mais officieusement…
 
Enfin, Seigneur Gorthaur, je vous amène les dernières nouvelles du Sud, et notamment de la cité d’Umbar. Le Roi Sathemptis a enfin pris le contrôle de la cité. Nos troupes lui ont été d’une grande aide ainsi que le soulèvement des membres de votre culte. Mes anciens contacts avec ses plus hautes autorités ont permis de soulever la cité avant l’assaut et de leur rappeler vers qui doit aller l’allégeance des Numanoréens Noirs ainsi que des corsaires. Le Seigneur Corsaire s’est rallié à notre cause rapidement après quelques négociations. Bien que la cité soit sous la gestion directe du Harad, vous pouvez considérer, Mon Maitre, que les Corsaires sont de nouveau sous votre joug et harcèleront prochainement le Gondor et les elfes. Votre pouvoir s’accroit… Et bientôt, même les murs de la Cité Blanche ne seront plus un obstacle à votre expansion !
 
Mordu s’interrompit une dernière fois avant de conclure son exposé.
 
Voici ce que j’ai accompli en votre nom ! Voici les actions qui m’ont permis d’étendre votre volonté et d’asseoir votre autorité sur vos serviteurs ! Si vous considérez que ces actions ne sont pas assez pour vous satisfaire, je vous laisse disposer de moi !
 
Mordu espérait ne pas en faire trop mais sa dévotion était telle qu’il ne pouvait supporter l’échec de ne point servir correctement le Seigneur des Ténèbres. Il s’agenouilla une nouvelle fois, étendant les bras en croix pour montrer son honnêteté et son dévouement. Et là, il attendit le verdict de son seigneur et maitre.

Nombre de lignes : 70

PS :
 
Revenir en haut Aller en bas
Denethor II
Intendant du Gondor

Intendant du Gondor
avatar

Féminin
▌INSCRIT LE : 12/01/2014
▌VOTRE AGE : 28
▌MESSAGES : 4371
▌ROYAUME : Gondor
▌VOTRE RANG : Intendant du Gondor

Feuille de route
Argent: 302 PO's
Équipement et Montures:
Armées sous les drapeaux ::

MessageSujet: Re: Sauron s'impatiente et promeut son plus fidèle serviteur   Dim 24 Jan - 14:41

Sauron écouta tout le discours de son Lieutenant avec intérêt, bien qu’il était déjà au courant de la plupart des actions de son émissaire car rarement son regard le quittait. De tous ses Serviteurs, il était pour l’instant celui qui l’avait le moins déçu. Attachant énormément d’importance à la réussite et abhorrant l’échec et la paresse dans laquelle s’étaient plongés bon nombre de ses Serviteurs, il avait concentré toute son attention sur les allées et venues de Mordu. Ainsi, il était parfaitement au fait des évènements survenus au Harad et en Umbar, de même qu’en Harondor avec le début de la reconstruction d’Harnen sous les troupes du Harad.

L’attaque récente du Gondor sur ces ruines ne le préoccupait cependant que très peu. Il avait d’autres projets à l’esprit et pour cela, il lui faudrait beaucoup plus d’hommes qu’il n’en avait actuellement, troupes du Mordor et du Sud confondues. Récemment, son regard s’était tourné vers l’Orient et ses peuplades qu’il trouvait bien trop peu actives à son goût. Pour sa guerre qu’il préparait, il aurait besoin de toutes les anciennes alliances du passé pour pouvoir vaincre les Peuples Libres une fois pour toute et remettre la main sur son bien le plus précieux et qui demeurait encore et toujours caché de sa vue… Sa réponse envers Mordu fût courte en comparaison du long discours que l’ex Numénoréen Noir lui avait fait :

Je sais déjà tout ceci. Tu ne m’apprends là rien que je ne sache déjà. Cependant, tes actes actuels ou passés ne suffisent pas pour que je t’octroie le grade que tu convoites et qui nécessite bien plus qu’un simple rôle d’émissaire. Je t’ordonne donc de te rendre d’abord chez les Easterlings, en leur cité de Mistrand. Là tu y rencontreras un Homme qui répond au nom d’Imlah l’Insoumis. On le dit belliqueux, rebelle à toute autre autorité que la sienne et ne désirant rien de plus que sa liberté. Les dirigeants des peuples du Khand, des Balcoths ou des Gens-des-Chariots sont eux-même mus par la peur de l’Insoumis et ils me sont demeurés fidèles. Mais Imlah l’Insoumis doit tomber. Fais-en sorte que cet hérétique tombe et les peuplades orientales t’écouteront. Fais-en sorte que cet hérétique tombe, et je te ferais Seigneur d’Orient.

Puis le regard de Sauron se tourna vers l’Ouest et vers les Peuples Libres…




Oscars 2015:
 


Personnages joués : Sauron Le Grand x3 (Sauronne) // Legolas Vertefeuille (Leggy)
Revenir en haut Aller en bas
Mordu la Bouche de Sauron
¤ Lieutenant de Barad-Dûr ¤ Émissaire de la Tour Sombre ¤ Messager du Mordor
¤ Lieutenant de Barad-Dûr ¤ Émissaire de la Tour Sombre ¤ Messager du Mordor
avatar

Masculin
▌INSCRIT LE : 05/12/2015
▌VOTRE AGE : 25
▌MESSAGES : 83
▌ROYAUME : Mordor
▌VOTRE RANG : Lieutenant de Barad-Dûr (Général)
▌COMPETENCES : Sorcellerie (Necromancie et Runes) - Guerrier

Feuille de route
Argent: 4.250 PO's
Équipement et Montures:
Armées sous les drapeaux ::

MessageSujet: Re: Sauron s'impatiente et promeut son plus fidèle serviteur   Ven 5 Fév - 23:01

La Bouche de Sauron encaissa la réponse que lui fit son maitre. Il espérait avoir atteint assez d’objectifs pour pouvoir revendiquer ce qui lui reviendrait de droit. Mais il semble que ces actions ne suffisent point au Seigneur des Ténèbres. Il semble avoir une vision plus large de ce qu’est capable son émissaire. Les Terres de Rhûn… Une contrée adjacente au Mordor détenue par le peuple humain le plus fidèle à Sauron, après les Numénoréens Noirs bien entendu.
Mordu calcula rapidement les actions qui s’offraient à lui pour faire chuter celui que l’on appelle Imlah l’Insoumis. Un qualificatif bien trop provocateur, surtout venant d’un seigneur s’opposant à Sauron. Les autres peuplades orientales restent soumises mais craignent son règne. Après quelques minutes de réflexion et ne souhaitant pas faire patienter son maitre, Mordu s’exprima :
 
J’accomplirai votre volonté mon Seigneur. Toutes les terres de l’Est seront votre et Imlah l’Insoumis paiera pour son hérésie.
 
Mordu se détourna et redescendit de la tour immédiatement. Il savait que son maitre avait fini de parler et que son regard était déjà ailleurs lorsqu’il prononça sa dernière phrase. Une moue se dessina sur son visage, il s’attendait à grimper les échelons plus vite mais cette mission était aussi une opportunité. Seigneur d’Orient… Un simple messager qui pourrait devenir le Seigneur de tout un peuple. Surement que les Easterlings n’accepteront cette nouvelle qu’à contrecœur ? Mordu devra surement recourir à un stratagème pour asseoir sa domination, un roi fantoche ou instaurer des membres du culte de Sauron d’Umbar sur les terres des Easterlings.
 
Il fit en sorte d’éviter de croise tout Nazgul, n’ayant point envie de subir des remarques sur son manque de discernement. Il rejoignit immédiatement Agandaur qui avait rallier la Tour Sombre.
 
Tu as requis ma présence Mordu ?
 
Oui, je ne pensais pas que cela tournerait dans cette direction mais tu as bien fait de venir.
 
Quelle est ta mission ?
 
L’Est ! Plus particulièrement, les terres de Rhûn. Prépare l’armée, autant de troupes que tu pourras. Nous allons faire une démonstration de force. Nous partons ce soir !

Suite Rp : Soumettre l'Insoumis
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sauron s'impatiente et promeut son plus fidèle serviteur   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sauron s'impatiente et promeut son plus fidèle serviteur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un jour, les sucreries domineront le monde et je serai leur plus fidèle serviteur [en cours]
» Ryad Assad, fidèle serviteur du trône de Rhûn
» Maafa, Fidèle Serviteur de Satan
» La fidèle servante
» Comment battre le Mûmakil, Sauron et un nazgûl

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Back to Dagor Dagorath : l'Âge des Héros :: Plateau de Gorgoroth :: Barad-Dûr-
Sauter vers: