Forum RPG sur le Seigneur des Anneaux
 
FAQCalendrierAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
ANNONCE DU 24.02.2016 Le nouveau BtDD et son contexte final vous sont présentés ICI !! Venez vite les découvrir !!
ANNONCE DU 06/02/16: Nouvelle soirée CB de prévu le vendredi 26 Février à partir de 20h30 ! Sujet libre ! Venez nombreux Wink
ANNONCE DU 21.12.2015 Venez incarner Thingol, Turin, Ancalagon ou bien d'autres encore dans la zone RP Détente ICI !
ANNONCE DU 21.12.2015 Devenez le pro des batailles en vous inscrivant ICI. Plus de renseignements sur ce SUJET-CI !!!

Partagez | 
 

 Akâne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Durzog
¤ Princesse du Peuple Balchoth, Emblême de l'Orient & Détentrice du Saphir d'Anurada ¤
¤ Princesse du Peuple Balchoth, Emblême de l'Orient & Détentrice du Saphir d'Anurada ¤
avatar

Masculin
▌INSCRIT LE : 22/01/2009
▌VOTRE AGE : 21
▌MESSAGES : 1845
▌ROYAUME : Dans ma grotte. Au fond à droite.
▌VOTRE RANG : Capitaine
▌COMPETENCES : Voir "Le guide du parfait gobelin"

Feuille de route
Argent: 0 PO
Équipement et Montures:
Armées sous les drapeaux ::

MessageSujet: Akâne   Sam 7 Nov - 0:25



Akâne


Âge du personnage: 24
Race du personnage: Homme
Lieu de naissance : Anurada
Lieu de vie : Anurada, Shûkbaltar
Grade du personnage: Seigneur/Princesse
Allégeance: Mordor
Rang spécial: ¤ Princesse du Peuple Balchoth, Emblême de l'Orient & Détentrice du Saphir d'Anurada ¤






Histoire 



« Si sombre que puisse être une nuit, elle aura toujours une fin lumineuse. » dis-je à Durzog, alors que nous chevauchions encore vers Anurada, en quête de pouvoir. « C'est ce que me répétait mon père depuis toujours, bien avant même que je ne puisse comprendre ses mots. C'est ce qu'il a choisi de me transmettre à moi, sa fille unique. J'ignore si cela fait sens pour un Orque, sans vouloir vous offenser, mais cela représente pour moi bien plus qu'une relique, ou bien qu'un bijou familial... Bien qu'il m'ait aussi transmis un bijou. » lui dis-je tout en lui montrant ma pierre de saphir, taillée en forme d'oeuf, et scellée dans un réceptacle d'argent, au bout d'un collier. « Les mercenaires me l'ont rendu, après votre intervention. Ils ont rigolé et dit qu'ils n'avaient plus besoin de ça. »


« Ils risquent en effet de ne plus avoir à se soucier des trésors du genre... Mais dis-moi, j'ai appris que ton père avait un artefact plutôt... rare, en sa possession. Enfin, avant tout ça du moins. Tu saurais m'expliquer ? » dit Durzog.


C'était évident, il était lui-même venu à moi pour cette raison... Les lames jumelles. Peut-être avais-je toutefois plus de chances avec cet Orque, qu'avec les mercenaires, c'est pourquoi je décidai de lui raconter mon histoire, plus ou moins dans les détails, avec plus ou moins quelques dérives. Il faudrait plusieurs jours pour arriver à Anurada, ce serait amplement suffisant pour gagner sa confiance. Il le fallait, quoiqu'il arrive. J'étais seule, désormais. En attente d'une fin lumineuse.


« On devrait avoir le temps, je pense. » répondis-je en rigolant. « Je vous raconterai tout ce que vous avez à savoir sur moi. C'est la moindre des choses, après ce que vous avez fait pour moi... même si tout cela n'avait pour but que la récupération de cet artefact. »


La nuit tombée, le campement fut établi, et, assis autour d'un feu, je commençai mon récit.


« Je suis la fille unique de Ceân, fermier depuis l'abandon de ses fonctions. Auparavant, il était Général en Chef des troupes de cavalerie balchoth. Et avant encore, il fut formé et combattit avec les Fantassins-Maraudeurs. Suite à une blessure à la jambe, il a dû se retirer de l'armée, temporairement en espérant que cela se rétablisse, puis définitivement quand il s'aperçut qu'il n'y avait aucun espoir. Depuis ce temps, nous vivons plus loin dans les terres cultivables, à l'écart du désert et de la violence sans fin qui règne ici. Enfin, nous vivions. Je ne sais que faire à présent. »


« Et qu'en est-il de l'artefact ? » dit Durzog.


« L'artefact... Il m'a raconté que l'ancien Prince Balchoth lui a offert, en secret, afin qu'il n'arrive jamais dans les mains du nouveau. Selon mon père, cet homme est bien plus malsain qu'il n'y paraît. J'ai entendu une fois, qu'il était impossible d'obtenir un tel pouvoir, une telle force, pour un homme. Il ne s'agit sûrement là que de légendes, mais toujours est-il que mon père a gardé les lames jumelles jusqu'à sa mort. Puis les mercenaires sont venus réclamer leur dû... J'ignore où se trouve l'artefact, à présent. Il a dû être vendu pour une fortune à un autre soldat en quête de puissance, et il atterrira peut-être même dans les mains du Prince...» 


« T'as été formée au combat ? Par ton père ? » demanda-t-il.


« Evidemment, pendant quelques années il a essayé de m'apprendre ce qu'il savait, en matière de chevaux et en matière de maniement d'armes. Notre famille, aussi loin qu'elle remonte, a toujours appartenu au peuple balchoth. Il était inconcevable pour lui de ne pas avoir d'héritier capable de se battre à son tour pour son peuple, pour le Mordor. Il en va de son honneur, et je respecte ça. J'ai bien l'intention de rejoindre l'armée une fois tout ceci terminé, si cela se termine... » répondis-je, alors que l'Orque ne parvint pas à cacher un léger sourire.


« Il se pourrait bien, au final, que j'ai quelque chose pour toi. Une famille de balchoths de sang, un père haut-gradé dans l'armée, c'est plus que je l'espérais. Mais dis-moi, qu'est-ce que tu penserais si le Prince actuel était amené à mourir ? »


« Personne n'en a le pouvoir... Je ne pense pas que cela soit imaginable. » répondis-je.


« C'est pas que je demande. Je te demande si tu serais prête à y participer. Les mercenaires ont été envoyés sur ordre du Roi pour récupérer les lames, et il m'a envoyé moi pour récupérer les mercenaires. Trop tard, malheureusement. J'ai de grands projets, tu sais. Des projets que je ne pourrai jamais réaliser. Ce n'est pas mon avenir, mais c'est peut-être le tiens. » dit-il.


« De quoi parlez-vous ? »


« Je t'en dirai plus demain. Occupe-toi juste de décider si tu comptes agir pour ton peuple. »


« Evidemment ! »


« Alors, à demain, à la même heure. »


L'Orque partit. C'était pour le moins une créature singulière. Je savais que ceux de Dol Guldur étaient impressionnants, mais il était capable de parler comme un homme, avec toutefois cet accent morbide et grave caractéristique des Orques. Il semblait toutefois indépendant, et plus mercenaire, lui aussi, que soldat. C'était sans doute un cas particulier, ou bien peut-être l'avaient-ils tellement torturé à Dol Guldur qu'il en était sorti un monstre, dont le manque de raison l'amenait à la folie de défier l'impossible ? Peu importe, s'il souhaitait vraiment voir le Prince actuel mort, il était bon pour moi de rester avec lui quelques temps, histoire d'en apprendre plus. C'était peut-être une chance, ma chance. Le lendemain, à la même heure, il me retrouva dans le campement, à nouveau. Il s'approcha, puis me dit de le suivre. Il me mena un peu plus loin, près d'une cage assez grande. Je l'avais déjà aperçue auparavant. Et plus on approchait, plus je pouvais apercevoir la créature vivant dedans. Il s'agissait d'un véritable monstre, gigantesque.


« C'est un Ouargue. » dit Durzog. « Il sera l'atout majeur de mon ascension au pouvoir, de la reprise du contrôle de l'orient. Je ne peux pas encore le monter, mais ça ne saurait tarder une fois que nous serons en ville. Il n'y aura qu'à le dresser, qu'à le dompter. Enfin, c'est la théorie. »


Je ne dis pas un mot, encore effrayée par la bête imposante. Il rigola, avant de reprendre un air plus sérieux.


« Je vais assassiner le Prince, mais je ne pourrai pas prendre sa place, je suis un Orque. T'as pris ta décision ? » demanda Durzog.


« Je crois que oui. Que puis-je faire pour les aider ? » répondis-je.


La suite s'enchaîna très rapidement, après encore de longues discussions et l'élaboration du plan en détails, je partageais désormais la même volonté que celui qui m'avait récupérée aux mains des mercenaires. Ce qui m'était arrivé était ce pour quoi je devais lutter, à présent. Et l'opportunité que m'offrait l'Orque me semblait tout à fait exceptionnelle. Il m'accordait le plus haut titre du peuple balchoth, bien qu'il insista sur le fait qu'il prendrait lui-même les décisions importantes. Je n'allais être qu'un pantin, mais cela me permettrait d'agir grâce à l'influence et la renommée. Après plusieurs jours, Anurada fut conquise, suite à l'assassinat pur et dur du Seigneur actuel. Une fois cela fait, à ma grande surprise, la Prince Amon, grand dirigeant du peuple balchoth, tenait à remercier Durzog, qui fit connaître son nom une fois de plus. J'étais toutefois la personne en charge de la cité, et ici, dans ce pays, il n'était pas question d'être faible. J'avais déjà servi dans l'armée balchoth par le passé, mais cette fois, un entraînement bien spécifique m'attendait : celui des Fantassins Maraudeurs d'Anurada. Cela dura un bon mois, à un rythme éprouvant. La suite se déroula comme prévu, une fois devant le Prince Amon pour recevoir nos récompenses et félicitations, celui-ci fut assassiné à son tour. Suite à ça, le contrôle de la ville fut pris et les relations de l'Orque au sein de l'armée s'avérèrent efficaces pour contenir les rébellions diverses. Il était alors temps de passer au niveau supérieur, comme le souhaitait Durzog. Depuis le début, son véritable but, la finalité de son ambition n'était que d'unifier les Terres Orientales. L'Empereur Amenhotep, à l'Est, l'empêchait toutefois d'effectuer cela. Des mois de préparations furent nécessaires, et lorsque tout fut prêt, à quelques semaines du départ, Durzog me légua le contrôle total, en coopération avec Orôn, du peuple balchoth. D'après ses dires, des assassins en avaient après lui. Des mots tels que 'Orque', 'Illégitime' et 'Impensable' fut prononcés. Etant officiellement Général de l'armée Balchoth, des rumeurs s'étaient propagées. Des gens, des organisations le soupçonnaient d'être aux commandes de Shûkbaltar et d'Anurada. Il était évident qu'il fallait agir, au plus vite. Durzog me convoqua, moi et Orôn.


« Je devais vous voir, vous deux. J'ai pris la décision de partir. Je reviendrai, mais je dois d'abord partir. Une guilde d'assassins d'Umbar veut ma peau, et j'vais leur mettre la raclée de leur vie, que les gens sachent qu'on ne met pas ma tête à prix. Je trouverai celui qui a ordonné ça, et je le ramènerai ici. D'ici là, je pars en Umbar avec quelques soldats que j'ai choisi. Je vous donne donc tous les droits. Vous m'avez prouvé en quelques mois que nous avions tous les trois la même ambition, et mon dernier ordre sera de terminer ce que j'ai commencé. Rendez vous au cœur de l'Empire d'Amenhotep, et tuez-le, ou pas, peu importe, mais l'Orient doit être unifié. Je devrais être de retour dans un an, peut-être. A ce moment-là, je reprendrai le commandement et nous irons alors mener la guerre jusqu'au Rohan. A bientôt, mes amis. » dit Durzog.


Orôn et Durzog se saluèrent puis il quitta la pièce. Il était suivi par plusieurs Orques, tous venant de Dol Guldur, à en juger par leur carrure. Ils étaient les plus forts, les plus robustes et surtout volontaires pour protéger le Général Orque le plus renommé de l'histoire de l'Orient. Durzog nous laissa son Ouargue, qui devait encore être dressé pour être montable. Ce serait une de mes missions, et j'avais bien l'intention de lui restituer sa bête à son retour, car oui, je savais qu'il serait un jour de retour après avoir résolu ses problèmes. Qui avait bien pu mettre sa tête à prix, je l'ignorais, mais j'étais désormais, avec Orôn comme Bras Droit, à la tête d'un des clans les plus puissants du désert.


« Orôn, nous allons organiser une réunion. Réunis tous les Capitaines et Généraux de l'armée de Shûkbaltar, et fais-les venir au palais. Nous allons prendre l'Empire d'Amenhotep, peu importe le prix que cela nous coûtera. On se rejoint dans deux heures ici-même, et préviens aussi la Garde pour assurer notre sécurité, étant donné les récents évènements... »


Il s'exécuta et deux heures plus tard, tout le monde était réuni au palais, debout face à moi, siégeant sur le trône de Durzog., le trône du Prince Amon. Il était temps de leur faire part du projet de Durzog, et de le mener à bien.


« Soldats, bienvenue. J'ignore ce que vous savez sur moi, ce que vous pensez savoir de moi. C'est pour cette raison que je tiens à vous prouver, à vous, ce dont je suis capable. Nous allons, tous ensemble, prendre à Amenhotep, Empereur à l'Est, son Empire. Pourquoi ? C'est une bonne question. Et pour y répondre, je me contenterai juste de vous rappeler, à tous, notre allégeance à Gorthaur le Grand, notre allégeance au Mordor. Le Mordor souhaite voir les orientaux unifiés, et Amenhotep, Roi des Easterlings, a échoué. Nous possédons la plus puissante armée, et le commerce le plus fleurissant de l'Est. Nous devons, et nous allons unifier ces terres ! Que ceux qui sont prêts à participer, et prêts à se battre pour cela, pour accomplir la volonté du Mordor, avancent d'un pas. » dis-je à l'assemblée, que la nouvelle ne semblait pas choquer.


Tous avancèrent d'un pas en avant. Il ne m'en fallait pas plus pour ordonner à tout ce beau monde de se préparer, alors que le départ aurait lieu dans une semaine, jour pour jour. Les Gens-des-Chariots, les Easterlings et les Variags, tous seraient réunis à nos côtés, et nous serions alors plus forts que jamais, et plus disposés que jamais à mener la guerre du Mordor aux portes des autres pays.





¤ Caractère: 
Akâne est une femme originaire d'Anurada, une ville bien peu accueillante pour qui n'y a pas vécu toute sa vie. Toutefois, elle y a passé quelques années seulement, avant de partir pour Shûkbaltar, où son père officiait en tant que Général dans l'armée balchoth. Elle est ambitieuse lorsqu'il s'agit d'accomplir une tâche importante, et déterminée à mener jusqu'au bout ce qu'elle entreprend. On dit d'elle qu'elle ne s'énerve jamais, et qu'elle serait à l'heure actuelle le Seigneur le plus bienveillant que le peuple balchoth ait jamais connu. Sa faiblesse mentale, toutefois, peut résider dans le fait qu'elle souhaite accorder au peuple oriental une vie saine et sans menaces internes, telles que les meurtres et vols divers, qui sont monnaie courante par ici.

¤ Physique: 
Elle mesure un mètre et soixante-dix centimètres, et a une peau plutôt claire pour une orientale. Elle porte habituellement une tunique avec un capuchon bleu, et porte en-dessous une armure de cuir renforcé, ainsi que deux dagues, ou longs couteaux. Elle porte également une pierre de saphir d'une immense valeur à son cou, dans un pendentif d'argent. Ses yeux sont noirs et ses cheveux également. C'est une longue chevelure descendant légèrement plus bas que les épaules.

¤ Parentée et personnes proches: PNJs qui seront présentés plus tard. Durzog, Orôn.




- Il y a normalement 100 lignes, de quoi hériter de Durzog sa fiche d'équipements et d'armée, ainsi que ses PO. Tout est légué à Akâne lors de son départ.






© By Cirion - Eredil




Revenir en haut Aller en bas
Robinund
¤ Garde du Rohan ¤ Déchu d'Enedwaith ¤
¤ Garde du Rohan ¤ Déchu d'Enedwaith ¤
avatar

Masculin
▌INSCRIT LE : 12/08/2011
▌VOTRE AGE : 18
▌MESSAGES : 7864
▌ROYAUME : Là où il y a de l'or.
▌VOTRE RANG : Divinité Suprême.
▌COMPETENCES : Flemmard et Banquier !
▌CITATION : Cours ! Cours !

Feuille de route
Argent: 2.500 PO's
Équipement et Montures:
Armées sous les drapeaux ::

MessageSujet: Re: Akâne   Sam 7 Nov - 14:15

Je valide ! Je ne te mets pas tes Po's de départ classique de Seigneur puisqu'il s'agit d'un changement pratique et d'un héritage Wink





ETAIT:
 


Signas de BG's:
 
Revenir en haut Aller en bas
Durzog
¤ Princesse du Peuple Balchoth, Emblême de l'Orient & Détentrice du Saphir d'Anurada ¤
¤ Princesse du Peuple Balchoth, Emblême de l'Orient & Détentrice du Saphir d'Anurada ¤
avatar

Masculin
▌INSCRIT LE : 22/01/2009
▌VOTRE AGE : 21
▌MESSAGES : 1845
▌ROYAUME : Dans ma grotte. Au fond à droite.
▌VOTRE RANG : Capitaine
▌COMPETENCES : Voir "Le guide du parfait gobelin"

Feuille de route
Argent: 0 PO
Équipement et Montures:
Armées sous les drapeaux ::

MessageSujet: Re: Akâne   Sam 7 Nov - 18:09

Y a moyen de me changer le rang actuel par celui indiqué dans la présentation ?


Revenir en haut Aller en bas
Cirion
¤ Seigneur du Lebennin ¤
¤ Seigneur du Lebennin ¤
avatar

Masculin
▌INSCRIT LE : 22/09/2011
▌VOTRE AGE : 20
▌MESSAGES : 6294
▌ROYAUME : Aucun
▌VOTRE RANG : Seigneur
▌COMPETENCES : Devine ?
▌CITATION : En cas de guerre mondiale je file à l'étranger

Feuille de route
Argent: 6300 PO's
Équipement et Montures:
Armées sous les drapeaux ::

MessageSujet: Re: Akâne   Sam 7 Nov - 18:31

Tu vas dans demande de rp -> demande de rang Smile


Carnet de Route



Oscars & Souvenirs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Akâne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Akâne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Back to Dagor Dagorath : l'Âge des Héros :: [Avant d'entrer en Terre du Milieu] :: FICHES VALIDEES-
Sauter vers: