Forum RPG sur le Seigneur des Anneaux
 
FAQCalendrierAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
ANNONCE DU 24.02.2016 Le nouveau BtDD et son contexte final vous sont présentés ICI !! Venez vite les découvrir !!
ANNONCE DU 06/02/16: Nouvelle soirée CB de prévu le vendredi 26 Février à partir de 20h30 ! Sujet libre ! Venez nombreux Wink
ANNONCE DU 21.12.2015 Venez incarner Thingol, Turin, Ancalagon ou bien d'autres encore dans la zone RP Détente ICI !
ANNONCE DU 21.12.2015 Devenez le pro des batailles en vous inscrivant ICI. Plus de renseignements sur ce SUJET-CI !!!

Partagez | 
 

 Cités du Cardolan et de l'Enedwaith

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eru Ilúvatar
« Le père de tout », créateur d’Arda et des Ainur
« Le père de tout », créateur d’Arda et des Ainur
avatar

Masculin
▌INSCRIT LE : 22/05/2011
▌MESSAGES : 191

Feuille de route
Argent: Tout l'or du monde
Équipement et Montures:
Armées sous les drapeaux ::

MessageSujet: Cités du Cardolan et de l'Enedwaith   Dim 4 Oct - 17:41

THARBAD (en ruines)


  • Emplacement sur la carte des voyages : A6

  • Revenu mensuel : 5.000 Po's

  • Points de défense : 15 pts

  • Signification : Aucune

  • Localisation : Sous les marécages du Nîn-in-Eilph dans la région du Minhiriath, elle se trouve sur le Gwathló. Elle est la cité qui contrôle le Pont de Tharbad qui ouvre la Vieille Route du Sud, reliant l''Arnor et le Gondor.

  • Description de la ville : La ville est auto-suffisante. Des chasseurs rapportants du gibier dans les bois à proximité, une culture de champignons dans la cité, les pêcheurs rapportant du poisson, les marchands empruntant les voix marchandes pour commercer des biens et vivres, de l'eau potable disponible depuis un puit. La bonne entente avec les gens du Minhiriath permet un commerce fleurissant. Le port est aussi une source de revenu puisque les marchandises peuvent être envoyées aussi bien par les terres que par les mers.

  • Description des fortifications : Deux tours de guets surveillent la Vieille route du Sud pour informer la cité en cas de risques d'invasions. Le mur d'enceinte en pierre épais et haut est agrémenté d'une vingtaine de tours répartis à intervalles réguliers. Deux portes (une à l'Est, l'autre à l'Ouest) assure la libre circulations des marchands sur le pont de tharbad. Le donjon de pierre au centre de la cité se trouve sur l'île.

  • Histoire : L'emplacement de Tharbad était, au Second Âge, occupé par les marécages du Nîn-in-Eilph, et représentait le point le plus septentrional atteint par les Númenóréens sur le Gwathló. Ceux-ci n'eurent jamais assez d'hommes ni d'équipement pour pouvoir drainer les marais, et ce ne fut qu'au temps des Royaumes en Exil qu'une ville y fut établie, sur le parcours de la route qui reliait les deux royaumes. L'Arnor et le Gondor avaient tous deux intérêt à maintenir une route praticable entre leurs territoires respectifs, aussi assuraient-ils conjointement l'entretien du Pont de Tharbad, y entretenant une forte garnison.

    Cependant, l'affaiblissement continuel de la puissance des Dúnedain entraîna le déclin de la ville, et vers 2912 3A, des inondations prodigieuses consécutives au Rude Hiver entraînèrent son abandon par les descendants des rares survivants de la Grande Peste de 1636. Dès lors, son pont en ruine ne fournit plus qu'un gué précaire aux voyageurs qui, tel Boromir en 3018, souhaitaient franchir la Gwathló.

  • Plan de la cité:
     

  • Image de la cité:
     

  • Récapitulatif des défenses :Porte Ouestet Est en pierre avec porte en chêne massif renforcé par des barres d'acier ; 1 rempart en pierre de 5m de haut sur 3m de large tout autour de la cité, ne s'arretant qu'au niveau du pont ; 20 tours répartis sur toute la longueur du rempart : 2 tours de guets en-dehors de la cité, une à l'Ouest, une à l'Est ; 1 donjon en pierre situé sur l'île au niveau du pont ; un pont qui traverse la ville en se reposant sur l'île. Engins de sièges sur les tours et donjon.



LOND DAER (Vinyalondë)


  • Emplacement sur la carte des voyages : A5

  • Revenu mensuel : 5.000 Po's

  • Points de défense : 15 pts

  • Signification : "Nouveau port" (quenya), et "Grand Port du Milieu" (sindarin)

  • Localisation : Sur les rives du Gwàthlo, non loin de son embouchure coté Enedwaith.

  • Description de la ville : Répartis sur deux niveaux, la ville était en son temps le fleuron des industries de Numénor en Terre du Milieu devenant le tout premier établissement des Dunedains Outre-mer depuis leur arrivée sur l'île de l'Offrande à la fin du Premier Age du Soleil . Son port majestueux, le troisième d'Arda en terme de possibilités d'accueil de navires après les Havres Gris et l'Umbar, était répartis tout le long de la berge d'Enedwaith sur plusieurs kilomètres ou des dizaines de pontons flottants en bois accueillaient les navires du plus grand peuple des Hommes venu transporter le bois de l'Enedwaith, stocker dans des docks interminables sur la berge, vers Numénor et ses ateliers navals pour en faire de précieux navires de guerre ou de transport . Sa proximité avec la mer à fait de ce petit port sous le règne de Tar-Aldarion une des plaques tournantes du commerce du bois en terre du milieu sous le règne de ses successeurs mais l'élément d'Ulmo ne pouvant être dompter, cette même mer qui apporta la richesse à ces installations avait très vite fait peser son malheur à cause des grandes marées qui emportèrent tout sur son passage du fait de l'absence de digues capable de retenir les flots de l'océan .

    La ville haute, délimitée à l'Est par la muraille extérieur et à l'Ouest par la petite muraille défendant le port, abritait autrefois les quartiers marchands ordonnée en de grandes rues parallèles bordant de vastes maisons de pierres blanches ou les colons de Numénor fabriquaient tout les objets du quotidien qu'ils ne pouvaient pas importer de la mère-patrie à cause de l'éloignement . Au Nord de la ville accolées aux murailles, la citadelle style Rois Navigateurs surplombait de sa hauteur tout les édifices connus et était le siège du Gouverneur des établissements d'Outre-mer qui contrôlait par son intermédiaire toutes les zones de la cité grâce notamment à un réseau complexe de souterrains qui reliait la citadelle aux docks au sud-Ouest et un passage secret vers le Nord vers Tharbad pour fuir la cité en cas de défaite .        

  • Description des fortifications : Lors de l'arrivée de Tar-Aldarion dans les terres qui seraient des siècles plus tard l'Enedwaith, les archives Royales du Gondor nous disent que le Roi ne voulant pas imposer un travail trop grand pour sa petite troupe de marins n'installa dans un premier temps que les bases de son futur port puisque les travaux maritimes était pour lui la seul priorité et but de son voyage en Terre du Milieu . Des années plus tard, les capitaines des Navires du Roi décidèrent d'un commun accord de soumettre à Tar-Súrion Neuvième Roi de Númenor des plans de fortifications dotant la colonie d'une enceinte extérieur visant à protéger les colons des attaques des autochtones ce que le Roi accepta avec réticence ne pouvant laisser son peuple sans défense.

    Un unique mur de pierre de 5 mètres de haut surmontée d'un parapet protège la ville fait en maçonnerie Numénoréenne qui offre l'avantage de ne donner aucune prise à ceux qui voudraient tenter de l'escalader . Une fois la porte d'enceinte enfoncée ou les murs pris par l'assaillant, le défenseur possède toujours un avantage non négligeable sur son adversaire puisque les habitations étant alignés les unes à cotés des autres parallèlement à la rue principale elles permettent à des archers de se poster sur les toits d'ou ils peuvent tirer sur l'ennemi située en contrebas tout en aillant la possibilité de pouvoir faire retraite vers la citadelle au Nord ou vers le Port au sud-Ouest en cas de péril . Le port quand à lui étant située à l'extérieur du complexe défensif de la cité et du fait de sa grandeur, il ne peut être défendu efficacement en cas d'attaque venant de la mer chose que les Numénoréens ne pouvaient prévoir puisqu'en ces temps-la ils avaient le contrôle totale des Mers .  

  • Histoire : La ville fut fondée, d'après les Archives conservée dans les plus hautes salles de Minas Tirith, un peu avant l'an 800 du Second Age après le lever du Soleil sur Arda par le futur Tar-Aldarion . Installée à l'embouchure du Gwathlo entre le Lindon et Pelargir, elle fut ainsi placer pour optimiser la coupe et le transport du bois des immenses forêts de l'Enedwaith vers les ports de Numénor toujours plus demandeurs suite aux projets maritimes de Tar-Aldarion et de ses successeurs .

    Entretenant à leur arrivée d'excellentes relations avec les peuplades autochtones apparentée aux Gens de Haleth restée à l'Est des Montagnes Bleues lors de la Grande Marche des Hommes, les Numénoréens passèrent vite du statut de "Grands frères" à celui "d'Envahisseurs" déboisant les gigantesques forêts à foison pour leur industrie naval se mettant ainsi à dos les habitants de ces régions désolées . A partir de ce moment la et pendant des siècles, ces ancêtres des Dunlendings servirent les intérêts de la Tour Sombre en conduisant ses troupes de choc au plus près des murailles de la ville, pillant les convois de bois et en détruisant par le feu les dernières parties de l'ancienne forêt encore épargnée par les Dunedains .

    Ne représentant pas un intérêt majeur pour les Rois qui suivirent Aldarion, le port et ses installations tombèrent dans l'oubli à cause de la raréfaction du Bois de construction mais aucun descendant d'Elros ne manqua à sa promesse de maintenir après la mort de Tar-Aldarion une garnison importante de soldats et d'ingénieurs qui continuèrent de consolider les infrastructures contre l'assaut de l'Ocean et des Natifs . Cela finit par payer au moment ou Tar-Minastir y débarqua une puissante armée qui prit Sauron à revers lors de la guerre en Eriador (1693 - 1701 2A) chassant ainsi le Mal de ces terres et libérant les Elfes du joug de la Tour Noire .

    Après la Chute de Numénor et l'Exil des Dunedains, la ville et son port restèrent sous l'administration Gondorienne pendant tout le Troisième Age style qui s'exprima à travers les bâtiments de la ville qui gardèrent la rigidité de ce style bien particulier notamment la forteresse . C'est finalement la Grand Peste de 1636 qui obligea les derniers habitants de la ville à émigrer à Tharbad ou ils reçurent la charge de surveiller et d'entretenir le pont qui traversait le Gwathlo laissant ainsi l'oeuvre de Tar-Aldarion s'effondrer sous les coups de l'élément d'Ulmo .

  • Plan de la cité:
     

  • Image de la cité:
     

  • Récapitulatif des défenses : Muraille extérieur de 5 mètres en maçonnerie Numénoréenne avec parapet ; Maisons alignées par rapport à la rue permettant de tirer sur les assaillants ; Mur protégeant le Port (4 mètres de Haut) ; Forteresse située au Nord de la ville équipée de souterrains vers le port et Tharbad.
Revenir en haut Aller en bas
 
Cités du Cardolan et de l'Enedwaith
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cité Soleil, Evens serait le plus riche des pauvres
» Fort-St Michel lieu macabre devenu le Cité Soleil du Cap-Haitien
» L'intervention ratée à cité soleil, à qui la faute ?
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil
» La cité de Thelxépia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Back to Dagor Dagorath : l'Âge des Héros :: A propos des Cités :: CARDOLAN et ENEDWAITH-
Sauter vers: