Forum RPG sur le Seigneur des Anneaux
 
FAQCalendrierAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
ANNONCE DU 24.02.2016 Le nouveau BtDD et son contexte final vous sont présentés ICI !! Venez vite les découvrir !!
ANNONCE DU 06/02/16: Nouvelle soirée CB de prévu le vendredi 26 Février à partir de 20h30 ! Sujet libre ! Venez nombreux Wink
ANNONCE DU 21.12.2015 Venez incarner Thingol, Turin, Ancalagon ou bien d'autres encore dans la zone RP Détente ICI !
ANNONCE DU 21.12.2015 Devenez le pro des batailles en vous inscrivant ICI. Plus de renseignements sur ce SUJET-CI !!!

Partagez | 
 

 Cités du Royaume du Dorwinion

Aller en bas 
AuteurMessage
Eru Ilúvatar
« Le père de tout », créateur d’Arda et des Ainur
« Le père de tout », créateur d’Arda et des Ainur
avatar

Masculin
▌INSCRIT LE : 22/05/2011
▌MESSAGES : 191

Feuille de route
Argent: Tout l'or du monde
Équipement et Montures:
Armées sous les drapeaux ::

MessageSujet: Cités du Royaume du Dorwinion   Dim 4 Oct - 17:22

ILANÏN

  • Emplacement sur la carte des voyages : D1

  • Revenu mensuel : 10.000 Po's

  • Points de défense : 20 pts

  • Signification : La Pâle

  • Localisation : Au coeur du pays des vignobles, non loin de la rive Ouest du Carnen, au Sud de son confluent avec la Celduin.

  • Description de la ville : Capitale de Dorwinion, c'est là que se trouve le Haut Palais. C'est une très vaste cité, très riche et multiculturelle. Son Palais ainsi que les Tours Résidentielles sont bâties au Nord, en altitude, car la cité s'élève abruptement d'une centaine de mètres, après une vaste étendue plane, c'est donc des dizaines de bâtiments qui grimpent une colline abrupte, lorgnant de haut les milliers de maisons de la ville. Il n'y a pas réellement de quartier spécialisé. Cette ville est le fleuron du lucre issu d'un commerce florissant, qui s'étend à de nombreux royaumes éloignés. La cité ne dispose pas de grands espaces vides, tels que des places, non, mais elle voit le tracé d'une énorme avenue, la voie des Rois, bordée par les maisons les plus cossues, les ateliers d'orfèvrerie et de couture les plus réputées, les tavernes les plus estimées, etc... Et à défaut de place, c'est au fil de cette Voie que se déroulent les grands marchés. La plupart des bâtiments sont à trois étages, ou plus d'ailleurs, mais la hauteur de la ville, si on omet la colline, est assez uniforme. Hormis la Voie des Rois, on trouve dans le reste de la ville, toutes les maisons, auberges, échoppes, ateliers et hangars de la métropole. Chose intéressante, le luxe et la richesse des habitants est centripète par rapport à la Voie, en effet, plus l'on s'éloigne de cette rue, plus la qualité des établissements décroît, plus les maisons se font replètes, et plus les populations s'entassent. La Voie des Rois est ce qu'on pourrait appeler la voie d'acheminement de l'or, c'est là qu'arrivent les marchands itinérants, les artisans de passage, les nobles revenant de voyage. En ce qui concerne la Porte Ouest (car la Voie vient de la Porte Sud), elle est empruntée surtout par les livreurs, portefaix, et autres paysans acheminant les commandes, mais surtout : par l'armée, les patrouilles, la rue qui lie cette porte et le Palais voit passer de nombreux cavaliers, miliciens et nobles en armure. Les casernes de la cité se trouvent dans l'une des énormes tours accolées au Palais, en surplomb de la ville. Il est bon de savoir, que quel soit notre pays d'origine, l'accueil est toujours chaleureux dans ces terres, et l'objectivité est mère pour tout jugement quel qu'il soit.

    A noter également la présence d'une des plus grande arène d'Arda, comparable en taille aux plus grandes des cités de Rhûn ou de Khand.

  • Descriptions des fortifications : Voir Récapitulatif des défenses

  • Histoire : Ancienne colonie du Gondor, sa richesse et son développement ont vite facilité son indépendance.

  • Plan de la cité:
     

  • Image de la cité:
     
       

  • Récapitulatif des défenses : Un mur entoure la cité, en plaine, haut de six mètres, large de deux mètres, avec de simples créneaux. Sept tours tambours, basse : sept mètres, mais très large : 5 ou 6 mètres. Les deux portes comportent de simples hauts battants de chêne renforcés de fer laquén flanquées chacune par des tourelles fine et basse à toit, ne pouvant contenir au maximum que cinq archers chacune. Les remparts Nord sont en altitude, du côté du Palais, la pente est trop abrupte et pas du tout aménagée, d'où l'absence de tours, défense inutile.



RIAVOD


  • Emplacement sur la carte des voyages : entre D1 et W3 (Calculer la moitié d'une route verte pour les voyages depuis ou vers Riavod)

  • Revenu mensuel : 5.000 Po's

  • Points de défense : 15 pts

  • Signification : "Levant" en nùménoréen (en référence au Soleil levant, très visible au delà de la Mer.

  • Localisation : A l'embouchure du Carnen dans la Mer de Rhûn.

  • Description de la ville : La cité est bâtie sur des falaises, de part est d'autre de l'embouchure du Carnen dans la mer de Rhûn. Riavod possède un port marchand très connu, à défaut d'y passer, la plupart des marchandises traversant ces terres y font un détour pour prendre l'eau. Le côté militaire des docks n'est qu'accessoire, et même inexistant en certaines périodes. Pour accéder au port, de nombreux escaliers y descendent, et de nombreux treuils permettent de descendre et monter les marchandises sur les quais. Ce n'est pas une bourgade bien sécurisée, mais elle n'a théoriquement aucun ennemi. La ville est verdoyante, des cultures y sont faites même en son sein au milieu des rares habitations et des ateliers. On y trouve quelques échoppes pour le vin et le poisson, et autres matériaux plus rares, ainsi que des auberges plus ou moins réputées. Le fort est l'ancien Palais du gouverneur gondorien, déchu depuis des lustres, c'est désormais le logement du Seigneur de Riavod, l'un des nobles les plus influents du pays. La plupart des marchandises (vin surtout) arrivent des terres alentours, et de la capitale, pour se répartir dans le port, et partir en remontant le fleuve vers le Nord Ouest, et dans la mer, afin d'approvisionner les terres plus arides au Sud.

  • Descriptions des fortifications : Voir Récapitulatif des défenses

  • Histoire : Tout comme la capitale du pays des vignobles, Riavod est une ancienne cité rattachée au Gondor, mais ce temps là est révolu depuis longtemps, et à l'époque où les descendants d'Elros avait mainmise sur ces terre, le village se résumait à une dizaine de huttes de pêcheurs.

  • Plan de la cité:
     

  • Image de la cité:
     
     

  • Récapitulatif des défenses : Un simple, mais beau muret de deux mètres de haut, bâtie en pierre blanche, aucun créneau, il possède cependant quelques abris fermés construits en travers du chemin de ronde, ce dernier, large de deux mètres aussi, mais sans aucune protection. La cité n'est pas fermées par des portes, mais la nuit des barrières de pieux sont dressées aux différentes entrées. Le fort est une ultime protection, mais il ne possède qu'une porte en chêne et en fer. Un pont traverse le fleuve, fermé en dessous par une herse, afin de contrôler les bateau. La falaise est une défense naturelle du côté de la mer, bien que le port soit en contrebas, sans aucun défense.
Revenir en haut Aller en bas
 
Cités du Royaume du Dorwinion
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cités du Royaume d'Arnor
» Cités du Royaume de Gondor
» Le Royaume perdu d'Arnor
» Cité Soleil, Evens serait le plus riche des pauvres
» Fort-St Michel lieu macabre devenu le Cité Soleil du Cap-Haitien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Back to Dagor Dagorath : l'Âge des Héros :: A propos des Cités :: DORWINION-
Sauter vers: