Forum RPG sur le Seigneur des Anneaux
 
FAQCalendrierAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
ANNONCE DU 24.02.2016 Le nouveau BtDD et son contexte final vous sont présentés ICI !! Venez vite les découvrir !!
ANNONCE DU 06/02/16: Nouvelle soirée CB de prévu le vendredi 26 Février à partir de 20h30 ! Sujet libre ! Venez nombreux Wink
ANNONCE DU 21.12.2015 Venez incarner Thingol, Turin, Ancalagon ou bien d'autres encore dans la zone RP Détente ICI !
ANNONCE DU 21.12.2015 Devenez le pro des batailles en vous inscrivant ICI. Plus de renseignements sur ce SUJET-CI !!!

Partagez | 
 

 Gorkil le swag

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Brand de Dale.
Roi de Dale * Descendant de Bard l'Archer
Roi de Dale * Descendant de Bard l'Archer
avatar

Masculin
▌INSCRIT LE : 03/01/2014
▌VOTRE AGE : 17
▌MESSAGES : 458
▌ROYAUME : Gobelins
▌COMPETENCES : Je sait danser sur Chaccaron Maccaron
▌CITATION : Il en faut peuu pour être heureux

Feuille de route
Argent: 0 PO's
Équipement et Montures:
Armées sous les drapeaux ::

MessageSujet: Gorkil le swag   Lun 22 Juin - 0:02



Gorkil


Âge du personnage: Je sais pas
Race du personnage: Gobelin
Titre: Roi Gobelin, Seigneur de la Moria
Lieu de naissance : La Moria je pense
Lieu de vie : La Moria
Grade du personnage: Roi
Allégeance: Le Mordor
Rang spécial: Grand Roi de la Moria






Histoire





Première partie : La Lance Perdu


Gorkil était assis sur sa couche et ruminait encore et toujours sur son rang.  On ne le considérait pas pour ce qu'il était. On le traitait comme un simple général et cela ne lui allait pas. Il rêvait de pouvoir. De richesse. Du trône tout simplement. Pour le moment il ne pouvait pas l'avoir. Argùz avait son corps gras posé dessus. Il y avait toutefois une possibilité pour qu'il puisse le reprendre. Il avait entendu parler d'une  histoire. De la bouche même du roi. Celui ci avait déjà envoyé des gobelins pour faire des recherches. L'objet de ces recherches était une arme. Une lance très puissante forgée par les gobelins. Le manche de cette lance avait été taillé dans un puissant chêne et avait été peint avec le sang des Nains. On y avait empalé les cranes de deux seigneurs nains en haut et en bas, une chaîne avec un troisième crane pendait. Le fer de cette lance était le dard d'une araignée géante. Une fille royale de Mirkwood précisément et le venin mortel de cette dernière était encore présent dedans. Une simple égratignure pouvait tuer. A cette pensée, Gorkil sourit. Quelle puissance il aurait avec cette arme, il pourrait renverser Argùz. Encore fallait-il la trouver. Un messager était récemment arrivé et avait apprit au roi que la lance se trouvait au sud de la Forêt Noire. Gorkil savait donc à peu près où cela se trouvait mais il lui fallait un prétexte. Il réfléchit pendant un moment. Cependant, il ne trouva pas comment prétexter une absence qui pourrait s'avérer longue. Il se leva alors et partit manger car cela pourrait peut être lui changer les idées. Un peu de viande fraîche lui fit du bien. Alors qu'il se levait après son repas, un petit gobelin arriva.

« Gorkil, le roi veut te voir. Il à une mission pour toi. Une mission pas agréable. J’espère qu'elle te fera plaisir. »

Le messager ricana alors et son visage poilu arborait une expression sournoise et mauvaise.

« Parle snaga, quelle est cette mission ? Dis le moi ! »
« Tu le découvrira bien assez tôt répondit l'autre en ricanant toujours »
« La peste soit de toi sale imbécile, grogna Gorkil. »

Le général gobelin partit aussitôt pour la salle du trône car Argùz était du genre impatient et Gorkil n'osait pas le défier pour l'instant. En arrivant, il s'inclina devant le roi.

« Gorkil , face de rat ! Je ne t'ai pas fait venir pour que tu me fasse des courbettes, alors relève toi !
J'ai une mission pour toi. Nous devons renouveler notre alliance avec les araignées de la Forêt Noire. Je veux que tu y aille. Il nous faut un général courageux qui ne craint pas la mort car c'est une mission de la plus haute importance. »

Tandis que le roi disait cela, Gorkil remarqua une lueur dans ses yeux et vit que le roi lui faisait un sourire mauvais. L'ordure ! Il savait pertinemment qu'en envoyant Gorkil là-bas, il y avait de forte chance pour qu'il ne revienne pas. C'était toujours comme ça. Les trois derniers ambassadeurs gobelins n'étaient pas revenus. Gorkil frissonna. Le roi reprit :

«  Tu prendra dix soldats avec toi et tu partira demain à la nuit tombée. Est-ce que c'est compris imbécile ? »

Gorkil s'inclina de nouveau et annonça :

« Bien sur mon suzerain, il sera fait selon votre bon plaisir. »

Il faillit s'étouffer en disant cela. Cela lui en coûtait de faire des courbettes devant Argùz mais cela finirait par payer. Il tourna les talons et quitta la salle du trône. Il suivit un long couloir pendant une dizaine de minutes et bifurqua vers la gauche pour aller dans la salle de garde. Il alla prévenir les gardes qu'il avait choisi. Son annonce fût accueillie de grognement et de regards haineux.

« Pourquoi nous, rechigna l'un d'entre eux. On a rien fait d'abord. »
« SI T'EST PAS CONTENT C'EST PAREIL , hurla le gobelin, tu crois que ça me fait plaisir d'aller voir les araignées géantes ? Espèce de larve ! Tu fera ce que je dis ou je te jette du haut du pont ! »

Il alla ensuite s'allonger sur sa couche. Misère il allait être envoyé en Forêt Noire. Il ne reviendrai probablement pas. Soudain, une idée lui vint. Puisqu'il allait en Forêt Noire, il pourrait probablement chercher la Lance de l'Alliance pour son propre compte. Il sourit en découvrant ses dents. Au final, cette mission n'était pas si  terrible. S'il survivait, il aurait tout son temps pour chercher son arme adorée. Il se retourna et s'endormit.



Partie II: Un Voyage vers le Nid


Gorkil se réveilla. La nuit allait tomber. C'était le bon moment pour partir. Il réveilla ses compagnons. Ils s'armèrent, prirent des provisions et quittèrent la salle de garde. Ils traversèrent un couloir et passèrent dans la grande salle ou les soldats mangaient. Ils passèrent sas faire attention aux deux ou trois gardes qui avaient trop bu et qui étaient affalés sur la table. Ilsprirent un autre couloir qui était assez long et qui faisait brusquement une coude. Le couloir s'arretait quelque mètres plus loin. Il y avait une grande salle qui s’arrêtait brusquement sur du vide. Un seul pont de pierre se tenait au milieu du vide. Assez large pour qu'une seul personne puisse y passer. En dessous c'était le vide. Ils traversèrent le pont et montèrent en direction de la Porte Est. Le temps qu'ils soient fin prêt à partir, le soleil s'était couché depuis presque deux heures. Après une dernière vérification, ils partirent enfin dans l'ombre. Il tournèrent directement au Nord pour contourner la Lorien.

« Pourquoi fait-on un détour ? On prend le chemin le plus long, se plaignit un gobelin court sur pattes. »
« La ferme Stargush, si tu savais ce que c'était d'aller là-bas, tu serai moins pressé d'y arriver. Et puis on ne passera pas par le bois de cette maudite sorcière elfe. »

Ils continuèrent a avancer à la manière des orques, et Gorkil les invectivaient de temps à autres pour les pousser à avancer. A l'aube, ils approchaient de la rivière aux Iris mais la lumière du soleil naissant  terrifiait les orques qui refusaient d'avancer.

« On continue, quand on aura atteint la rivière, on s’arrêtera. Du nerf tas de larves ou vous goutterez à mon épée ! »

Comme certain orques rechignaient, il tira l'épée et les força à continuer malgré la lumière de l'aube.
Ils arrivèrent au fleuve vers dix heures et comme il l'avait annoncé, Gorkil accorda une pause aux gobelins . Ils attendirent toute la journée jusqu'à ce que le soleil descende derrière les Monts Brumeux. Ils se remirent alors en route. Ils longèrent la rivière pour trouver un passage à gué où ils pourraient traverser. Ils y parvinrent une heure plus tard et traversèrent rapidement. La compagnie tourna alors vers l'est. Gorkil les fit avancer rapidement. Ils s’arrêtèrent une nouvelle fois alors que le soleil se levait. Ils attendirent patiemment le retour de la nuit.

Dans la soirée, le général gobelin pris la parole.

« Les gars, pendant qu'on étaient dans la Moria, le roi ne voulait pas que ça s'ébruite mais en plus de la mission avec les araignées, il m'a chargé de ramener une arme très puissante. Je vous dis ça parce qu'on approche. »

« C'est suspect, répondit Stargush, qu'est ce que tu nous cache Gorkil encore un de tes petits plans minables ? »

Gorkil fronca des sourcils et montra les dents . Décidément, emmener Stargush avec lui était une mauvaise idée. Il ne ratait jamais une occasion de le contredire. Cela devait cesser.

«  Tu mes en doute ma parole Stargush ? Sha ! Tu me déçois beaucoup. Tu mériterai que je te coupe les oreilles ! »

L'autre gobelin glapit et tira son épée. Gorkil dégaina la sienne. Le petit gobelin donna un coup à Gorkil mais celui ci l'évita sans mal et transperca l'autre de sa lame.

« Tu as perdu Stargush, dit le général en rigolant,  plus personne ne s'oppose à moi ? »

Les autres ne répondirent pas. Gorkil hocha de la tête et leur dit qu'ils n'allaient pas tarder à repartir. Ils attendirent finalement une heure et demie avant de quitter leur petit campement. Ne craignant plus de tomber entre les mains des Galadhdrim, il allaient plus lentement. Ils souhaitaient garder des forces au cas où ils auraient besoin de se battre ou de s'enfuir du nid des araignées.
Deux jours passèrent ainsi à avancer lentement lorsqu'ils arrivèrent à l'orée de la forêt. Deux orques étaient assez effrayé à l'idée de tomber entre les griffes des araignées. Ils entrèrent cependant. Ils faisait sombre dans la forêt de telle sorte qu'il n'étaient pas obligé de se cacher du soleil. La forêt Noire méritait bien son nom.  Ils avaient bien avancé et se trouvaient désormais plus profond dans la forêt. Ils voyaient loin derrière eux la fin de la forêt. Ils établirent leur campement dans une petite clairière ou les arbres étaient moins touffus qu'ailleurs et ou le terrain était plus plat. Ils allumèrent un feu et mirent en place un tour de garde. En effet de nombreuses bêtes les observaient tout en faisant attention de rester hors de vue. Peu d'entre eux purent dormir tellement la crainte des araignées étaient fortes. Il passèrent une demi journée à se reposer puis, ils repartirent en avant.
Ils finirent par approcher du nid. Ils le voyaient car les toiles se multipliaient autour d'eux. Il faisait si sombre que même leurs yeux d'orques ne voyait pas très bien. Gorkil sorti un cor et en sonna fortement. Il ne craignait pas les elfes car d'ordinaire, ils ne venaient pas dans cette partie de la forêt. Il cria ensuite : Ô Araignées de Mirkwood, descendante d'Arachne la Grande, nous venons ici en paix pour voir votre reine. Il n'y eu aucune réponse mais la forêt sembla devenir plus attentive. On ne les empêcha toutefois pas de passer. Les gobelins continuèrent donc à avancer. Enfin, alors qu'ils atteignaient un petite clairière, cinq araignées qui étaient  presque aussi grand qu'eux arrivèrent. Puis une sixième araignée arriva. Elle était immense, bien plus grand qu'eux. La Reine de Mirkwood. Les gobelins s'agenouillèrent.

« Oh Reine de Mirkwood, dit Gorkil, j'ai l'honneur de venir vous voir dans le but de renouveler le pacte entre nos deux peuples et je vous apporte des présents de notre roi. »

Les gobelins sortirent alors de la viande crue préparée en conséquence.

« Ce n'est pas assez, dit la Reine de Mirkwood d'une voix chuintante, donne plus. »

Gorkil pâlit. Il n'avaient rien d'autre a donner. Qu'allait-il faire ? Le gobelin réfléchit aussi vite qu'il pouvait. Puis il lui vint une idée. Il se retourna et alla à deux de ses compagnons. Puis, il leur trancha la tête et jeta leur cadavres aux araignées sans paraître affecté par leur sort.

« J’espère que cela vous convient, dit le général. »

Gorkil dut abattre un autre gobelin pour satisfaire les araignées.
Ces dernières considérèrent alors que le pacte était renouvelé. Gorkil aborda le sujet qui l'intéressait.

« Oh, Reine de Mirkwood, il y a longtemps, alors que notre alliance venait de se conclure, nous unirent nous avons forgé une arme puissante. Une lance gobeline mais au lieu d'un fer de lance classique, il s'agissait d'un dard empoisonné. Savez vous où elle se trouve ? »

La reine lui répondit que la lance se trouvait plus à l'Est et qu'elle avait été enterré sous une grosse pierre près de la brèche Est. Cette pierre était marquée d'un signe. Une goutte de venin y avait été  déposé et elle avait attaqué la pierre en son centre. Les elfes croyaient que cette pierre marquaient le début du territoire des araignées. Après de nombreuses courbettes, les gobelins prirent congé de la Reine des Araignées. Ils se dépêchèrent de s'enfuir. Après avoir couru longtemps, ils ralentirent.
La peur des araignées les avaient fait dévier de leur trajectoire mais ils ne le savaient pas. Ne sachant pas où ils étaient allé, ils s’arrêtèrent. Ils devaient d'une façon ou d'une autre  découvrir où ils se trouvaient. Gorkil  les fit s’arrêter.

« Toi, Garuk, grimpe et dis moi ce que tu vois. Et fais vite gros tas, ou je te fais des trous dans le ventre. »

L'autre se dépêcha de grimper. Gorkil attendit plusieurs minutes. Il se dit que l'autre devait prendre son temps et qu'il aurait du le faire lui même. Il allait grimper lui aussi quand le gros gobelin tomba d'une branche.

« Alors, s'écria le général, qu'est ce que tu vois ? Réponds moi ! »
« Y a une brèche à l'est et au sud qui s'étend loin. Cette brèche se termine un peu à l'ouest de nous. »

Le général était content. Il approchait de son but. Lui et ses soldats repartirent alors. Après quelques heures  ils avaient atteint la pointe de la brèche. Les gobelins établirent un campement et établirent un tour de garde. Cependant, comme ils étaient près de la lisière de la forêt, Gorkil leur interdit de faire du feu. Gorkil décida d'attendre la fin du jour pour commencer la recherche.  

« Rappelez vous ce qu'a dit la reine de Mirkwood. C'est une énorme pierre qui à une grosse crevasse en son centre. »

Le soleil finit par se coucher, les gobelins quittèrent alors leur campement et commencèrent leur recherche. Ils cherchèrent  pendant deux jours et chaque soir ils revenaient bredouilles. Le troisième jour, un soldat trouva la pierre. Elle se trouvait dans des buissons et était couverte de mousse et lierre. C'est pourquoi ils ne l'avaient pas remarqué.   Les gobelins déplacèrent alors leur camp plus près de la pierre et commencèrent à tailler la roche. Ils se relayaient en permanence pour excaver la lance le plus rapidement possible. Seul Gorkil ne travaillait pas. Au bout de trois jour la pierre était déjà bien entamée car Gorkil avait forcé ses soldats à travailler malgré la fatigue. Trois jour après, lorsqu’un grand gobelin donna un puissant coup de pioche dessus, elle se brisa en deux avec un grand craquement, révélant un trou plutôt petit. Gorkil, averti par le bruit, accouru et d'un bond poussa son subalterne et se laissa descendre dans le trou. Le trou était assez grand et ressemblait un peu à un caveau. Comme si on y avait enterré quelqu'un de vivant. Il était cependant bas de sorte que même Gorkil qui n'était qu'un petit gobelin devait se baisser pour entrer. Au milieu, il y avait un écrin en pierre très long. Gorkil attrapa le couvercle et poussa de toutes ses forces.  Le couvercle tomba sur le sol avec un bruit sourd et l'écho résonna aux oreilles du gobelin. Au fond de l'écrin se trouvait la lance. Son sang séché lui donnait un aspect sinistre. Gorkil la prit en faisant très attention. Son poison pouvait tuer très facilement, avait dit Argùz, ça lui aurai sûrement fait plaisir de voir son général mourir. Gorkil sortit du trou avec la lance. Elle avait un éclat morbide avec son sang séché et la chaîne qui pendait au bout cliquetais. Elle plaisait au gobelin. Il retourna au camp et ordonna à ses compagnons de ranger leur affaires

« Dépêchez vous tas de larves, dit le général gobelin. On retourne à la Moria. Je suis sûr que Argùz va être très content de nous revoir. »

Et il partit d'un rire machiavélique.


Partie III : Un Roi en vaut un autre.


Comme Gorkil avait eu ce qu'il voulait, les gobelins quittèrent la Forêt. Ils pirent environ trois jours pour quitter la forêt. En passant non loin de Dol Guldur. Ils se montrèrent prudent depuis cette parti du voyage jusqu'à leur arrivée en Moria car Gorkil avait pensé que le corps de Stargush avait pu être découvert par les elfes. Ils firent donc un grand détour par le nord qui leur prit huit jour car ils essayaient d'être les plus discret possible ce qui, pour un orque était assez difficile.
Le septième jour ils approchaient du Lac du Miroir. Gorkil mit enfin ses compagnons au courant. Il leur apprit que cette lance était très puissante et qu'elle lui permettrait de détroner le roi.


« Si vous m'aidez, vous deviendrez des seigneurs et aurez beaucoup d'or et de nourriture. Cela vous va ? »

Deux gobelins n'étaient pas trop d'accord. Les autres les injurièrent et l'un d'entre eux finit par se rallier à eux. L'autre partit en courant en criant.

« Tu es un idiot Gorkil le roi te fera payer .»

Gorkil lui jeta sa lance dans le dos et l'autre s'écroula. Gorkil récupéra son trésor et revint

« Bon, maintenant qu'on est tous d'accord allons y. »

Quand le soleil du neuvième jour parut ils venaient d'arriver en Moria. Comme il avait trouvé la lance, Gorkil était devenu bien plus arrogant. Il se croyait surpuissant et pensait être supérieur à tout les gobelins. En entrant en Moria, il bombait le torse et arborait une figure hautaine. Ses cinq compagnons n'étaient pas en reste et se moquaient ouvertement du roi. Les six gobelins finir par arriver à la salle du trône.

Argùz était toujours assis dessus comme s'il n'avait pas bougé depuis que le gobelin l'avait quitté. Il paraissait plus gros et gras que jamais. Gorkil le regarda avec un air de mépris.

« Argùz, éspèce de roi minable ! Viens te battre si tu n'es pas un sale poltron! »

Le roi appela ses gardes. Le général gobelin se dit que c'était un lâche. Ses compagnons chargèrent la garde. Trois d'entre eux moururent rapidement. Tant mieux, Gorkil n'aurait pas à partager son futur royaume. Le roi se leva et sorti, tira son épée et chargea son sujet. Le petit gobelin lui jeta sa lance dans le ventre. L'autre hurla de douleur.

«Ha ha ! Le poison coule dans tes veines Argùz ! Je suis presque tenté de partir et de revenir plus tard  pour te voir souffrir ! Mais je ne le ferai pas.»

L'autre tomba à genoux. Le poison l'avait visiblement affaiblit. La puissance du venin impressionna le petit gobelin. Son roi ne pouvait visiblement plus se battre. Argùz arracha la lance de son ventre et la brandi pour en transpercer Gorkil mais il la lachaet elle tomba par terre. Gorkil dégaina son épée et du même geste, trancha la main de son adversaire. La souffrance de son roi transportait Gorkil de joie. Il brandit son épée et trancha la tête molle du gobelin qui tomba.

« MAINTENANT C'EST MOI LE ROI , dit il en brandissant la tête du gobelin. »

Il prit la couronne et se la posa sur la tête. Puis, il jeta la tête du roi mort, ramassa sa lance et chargea ses ennemis.
Certain gobelins de la garde se rallièrent à lui, d'autres s'enfuirent, terrifié et d'autres continuèrent à combattre. Gorkil et ses nouveaux soldats eurent finalement raison d'eux. Le calme revint dans la salle du trône.

Deux jours plus tard, Gorkil avait déjà prit l'habitude du pouvoir. Ses deux compagnons qui avaient survécu vinrent le voir.

« Mon roi, vous nous aviez promit que si nous vous aidions, nous aurions notre part. Pourriez vous nous nommer seigneurs comme vous nous l'aviez promit ? »

Gorkil descendit du trône lance et épée en main. Il leur sourit et les tua avant qu'ils n'aient eu le temps de dire quoi que ce soit.

« Vous auriez du le savoir, les gars. Je règne sans partage. »




¤ Caractère:
8 Lignes minimum.
Gorkil est un gobelin et comme tout les gobelins il est sanguinaire, vicieux et assez cruel pour torturer ses prisonniers plus que de raison. Celui ci est cependant très ambitieux et avide de pouvoir. Il n'est pas très intelligent mais il est rusé dans une certaine mesure. Il possède une assez grande force de volonté qui lui permet de réussir ses projets. C'est d'ailleurs ainsi qu'il parvint à prendre le trône. Il adore tuer, taillader, massacrer et boire le sang de ses victimes. Il hait plus que tout les Nains et souhaite les voir mourir tous autant qu'ils sont. Cependant les elfes, les hommes et toutes ce qui est bon et sain sont ses ennemis. Ses pires ennemis sont les elfes de la Lorien, les Béornides et tout les Nains en général. Gorkil souhaitera toujours manger plus de viande, avoir plus d'or et tuer plus de nains. C'est par ailleurs un bon orateur qui sait transporter ses soldats une fureur guerrière.

¤ Physique:
5-6 Lignes minimum.
Gorkil est un petit gobelins vert et poilu avec des petites jambes et des long bras qui pendent jusqu'à terre. Son visage est hideux et terrifiant. Ils a des yeux jaunes, des dents pointues et des oreilles déchiquetées. Ses mains griffues sont couvertes de cicatrices. Le roi des gobelins est assez ventru car il s'empiffre depuis plusieurs années. Gorkil se déplace à la manière des gobelins. Cette démarche est à mi-chemin entre le dandinement d'un canard et le sautillement. Cependant, il fut un jour mordu à la jambe par un Warg de Gundabad et il se déplace très bizarrement.

¤ Parentée et personnes proches: Il est le fils d'un noble seigneur gobelin. Ses ennemis sont tout seigneurs Nains. Il n'a pas d'ami.







Le Joueur


Votre âge : 15 ans
Localisation : France
Depuis combien de temps faites vous du rp ? : Je sais plus trop. Peut être 5 ans
Sur quels autres forum êtes vous ? : Aucun
Pourquoi ce forum ? : Le swagg qu'il à.
Comment nous avez-vous trouvé ? : Un frère me l'a montré
Idées & Suggestions pour l'amélioration du forum : Pas pour le moment

Type de quête :Artefact

Brève description de ce que vous faites dans le RP : je vais à Mirkwood pour une mission et j'en profite pour récupérer a lance qui me permet de faire un coup d'état qui me permet de devenir roi de la Moria

Butin de la quête qui vous sera ajouté : La Lance de l'Alliance

Lien: Je crois y en à pas besoin


© By Cirion - Eredil






ex: Oromir, Arachne, Gorkil
Revenir en haut Aller en bas
Denethor II...

avatar

Masculin
▌INSCRIT LE : 16/09/2014
▌VOTRE AGE : 21
▌MESSAGES : 813

Feuille de route
Argent: 21.014 Po's
Équipement et Montures:
Armées sous les drapeaux ::

MessageSujet: Re: Gorkil le swag   Lun 22 Juin - 0:28

Re-bienvenue à toi par ici !
Content que BtDD vaille un second détour dans ta vie de rpgiste ! (je suis poète bonsoir)

J'ai moi même fait pas mal de détours ici, donc ça me connaît les retours ! Razz


Yo BTDD ! Redoc est de retour et va tout déménager !
Revenir en haut Aller en bas
Brand de Dale.
Roi de Dale * Descendant de Bard l'Archer
Roi de Dale * Descendant de Bard l'Archer
avatar

Masculin
▌INSCRIT LE : 03/01/2014
▌VOTRE AGE : 17
▌MESSAGES : 458
▌ROYAUME : Gobelins
▌COMPETENCES : Je sait danser sur Chaccaron Maccaron
▌CITATION : Il en faut peuu pour être heureux

Feuille de route
Argent: 0 PO's
Équipement et Montures:
Armées sous les drapeaux ::

MessageSujet: Re: Gorkil le swag   Lun 22 Juin - 0:44

Merci Dede Smile




ex: Oromir, Arachne, Gorkil
Revenir en haut Aller en bas
Cirion
¤ Seigneur du Lebennin ¤
¤ Seigneur du Lebennin ¤
avatar

Masculin
▌INSCRIT LE : 22/09/2011
▌VOTRE AGE : 20
▌MESSAGES : 6294
▌ROYAUME : Aucun
▌VOTRE RANG : Seigneur
▌COMPETENCES : Devine ?
▌CITATION : En cas de guerre mondiale je file à l'étranger

Feuille de route
Argent: 6300 PO's
Équipement et Montures:
Armées sous les drapeaux ::

MessageSujet: Re: Gorkil le swag   Lun 22 Juin - 13:57

La signa et le vava sont de moi, j'en suis fier :3


Carnet de Route



Oscars & Souvenirs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Brand de Dale.
Roi de Dale * Descendant de Bard l'Archer
Roi de Dale * Descendant de Bard l'Archer
avatar

Masculin
▌INSCRIT LE : 03/01/2014
▌VOTRE AGE : 17
▌MESSAGES : 458
▌ROYAUME : Gobelins
▌COMPETENCES : Je sait danser sur Chaccaron Maccaron
▌CITATION : Il en faut peuu pour être heureux

Feuille de route
Argent: 0 PO's
Équipement et Montures:
Armées sous les drapeaux ::

MessageSujet: Re: Gorkil le swag   Lun 22 Juin - 15:56

ouaip merci Smile




ex: Oromir, Arachne, Gorkil
Revenir en haut Aller en bas
Denethor II
Intendant du Gondor

Intendant du Gondor
avatar

Féminin
▌INSCRIT LE : 12/01/2014
▌VOTRE AGE : 27
▌MESSAGES : 4371
▌ROYAUME : Gondor
▌VOTRE RANG : Intendant du Gondor

Feuille de route
Argent: 302 PO's
Équipement et Montures:
Armées sous les drapeaux ::

MessageSujet: Re: Gorkil le swag   Lun 22 Juin - 16:24

Ma que c'est magnifaiiik !

J'aime l'histoire, le vava, la signa, TOUT quoi !

Validé ! Bienvenue dans mes rangs




Oscars 2015:
 


Personnages joués : Sauron Le Grand x3 (Sauronne) // Legolas Vertefeuille (Leggy)
Revenir en haut Aller en bas
Brand de Dale.
Roi de Dale * Descendant de Bard l'Archer
Roi de Dale * Descendant de Bard l'Archer
avatar

Masculin
▌INSCRIT LE : 03/01/2014
▌VOTRE AGE : 17
▌MESSAGES : 458
▌ROYAUME : Gobelins
▌COMPETENCES : Je sait danser sur Chaccaron Maccaron
▌CITATION : Il en faut peuu pour être heureux

Feuille de route
Argent: 0 PO's
Équipement et Montures:
Armées sous les drapeaux ::

MessageSujet: Re: Gorkil le swag   Lun 22 Juin - 16:34

Merci Sauronne ce sera un plaisir Smile




ex: Oromir, Arachne, Gorkil
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gorkil le swag   

Revenir en haut Aller en bas
 
Gorkil le swag
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Auberge volume 2 - SWAG
» [FINI] Swag is for boy, Class is for men
» Swag is for boys, class is for men (20/06, 15h34)
» # Turn my swag on ► Usher Raymond
» Gorkil[Roi des gobelins]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Back to Dagor Dagorath : l'Âge des Héros :: [Avant d'entrer en Terre du Milieu] :: FICHES VALIDEES-
Sauter vers: