Forum RPG sur le Seigneur des Anneaux
 
FAQCalendrierAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
ANNONCE DU 24.02.2016 Le nouveau BtDD et son contexte final vous sont présentés ICI !! Venez vite les découvrir !!
ANNONCE DU 06/02/16: Nouvelle soirée CB de prévu le vendredi 26 Février à partir de 20h30 ! Sujet libre ! Venez nombreux Wink
ANNONCE DU 21.12.2015 Venez incarner Thingol, Turin, Ancalagon ou bien d'autres encore dans la zone RP Détente ICI !
ANNONCE DU 21.12.2015 Devenez le pro des batailles en vous inscrivant ICI. Plus de renseignements sur ce SUJET-CI !!!

Partagez | 
 

 Legolas | Dc commu [FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Legolas

avatar

Masculin
▌INSCRIT LE : 30/01/2013
▌VOTRE AGE : 21
▌MESSAGES : 34
▌ROYAUME : Vert-Bois
▌VOTRE RANG : Prince
▌COMPETENCES : Choux-fleur professionnel
▌CITATION : Legolas Greenleaf long under tree In joy thou hast lived. Beware of the Sea! If thou hearest the cry of the gull on the shore, Thy heart shall then rest in the forest no more.

Feuille de route
Argent: 5.950 PO's
Équipement et Montures:
Armées sous les drapeaux ::

MessageSujet: Legolas | Dc commu [FINI]   Dim 29 Mar - 22:42



Legolas De Vert-Bois


Âge du personnage: Environs trois siècles
Race du personnage: Elfes
Titre: Prince de Vert-Bois
Lieu de naissance : Vert-Bois
Lieu de vie : Vert-Bois
Grade du personnage: Prince
Allégeance: Thranduil
Rang spécial: Prince de Vert-Bois¤La Sentinelle¤Membre de la Communauté






Histoire



L'elfe qui chante dans la nuit
Exilé, loin de son pays
Garde en son cœur le souvenir.
Oh ! Legolas, elfe immortel
L'entendra-tu encore, le rire
Aimable de la Nimrodel?
Sombre est pour toi ce soir le ciel !

Julie Quilliou


Je ne comptais plus les années, je comptais les décennies. Voilà l’effet que produisait d’être un elfe : porter de l’importance dans le présent en ayant conscience d’un passé, qui nous est à la fois proche et lointain. Seul le rythme des saisons me raccrochaient à la réalité de mon immortalité. C’est pourquoi, plus jeune, je courrai jusqu’à la lisière de la forêt pour contempler les feuilles des arbres bourgeonner, pousser, arriver à maturité, mourir, tomber puis disparaitre sous la neige. Il n’y avait pas un cycle que j’avais plus étudié que celui des saisons. Aujourd’hui je me retrouvais, une nouvelle fois, loin des arbres sous lesquelles j’avais grandi. La neige avait tapissé les crêtes des montagnes et rendait le paysage simple, mais magnifique. Mon oreille se dressa. Je venais d’entendre un bruit derrière moi. Tout de suite, j’allai chercher le pommeau de mon glaive de ma main droite. Sur le chemin de ce voyage, il fallait peu de chose pour m’irriter. Le bruit s’accentua et ne m’étais pas familier. Je me relevai du tronc d’arbre sur lequel j’étais assis et, après un silence de quelques secondes, le bruissement reprit derrière moi, plus proche encore. Je dégainai et pointai vers la direction du buisson. Je m’approchai du buisson, petit à petit, en croisant mes pas. Le givre du matin craquait sous mes pieds et le vent gelait mes pointes d’oreilles. Qu’est-ce qui pouvait bien se cacher derrière ce buisson. Alors que je n’étais plus qu’à deux pas des broussailles, un lapin en sortit, me regarda d’un air moqueur et partit en courant, se réfugier dans le bosquet d’arbuste plus loin.  

Mes deux escorteurs me virent l’épée à la main. Même si leur faciès ne me donnait aucun indice sur leur sentiment, je pouvais deviner qu’il trouve étrange ma posture. Je fis deux moulinet et rengaina mon glaive dans son fourreau. Je dis alors : « De l’exercice avant de reprendre la route » Ils acquiescèrent en inclinant leur tête avec légèreté. Je pris mon arc à terre, monta sur ma blanche monture et partit en tête de groupe sans personne à mes côtés, car les chemins montagneux étaient bien trop sinueux et étroits. Plus nous avançons, plus la neige envahissait les lieux. J’aimais la chaleur d’un bon foyer, mais j’apprécier aussi la rudesse du froid sur ma délicate peau. Ainsi je faisais le voyage avec mon habituelle tunique de cuir, que j’avais recouverte d’une fine cape en laine. Celle-ci flottait derrière moi, de même que les fanions accrochés à la croupe de mon cheval. Les deux soldats, de la garde personnel de mon père, et moi, étions partis en urgences des Halls pour participer à une étrange assemblée, qui n’annonçait rien de bon ni pour moi, ni pour mon royaume et encore moins pour la Terre du Milieu.


Quelques semaines auparavant, dans la Forêt-Noire, à la périphérie du Royaume Sylvestre de Vert-Bois.
 
Je regardai le sol noirci par la corruption. Il n’y avait ni feuillage ni de plante basse, que de la terre et des branches noir comme la nuit. Je pris de la hauteur pour m’enlever cette horrible vue de mes yeux. J’enjambai deux grosses branches pour prendre de l’élan et d’un saut j’allai m’accrochai à une branche, deux mètres en dessous de la cime des arbres. De cette hauteur, je pouvais observer encore plus loin dans la profondeur de la forêt. Je conclu qu’il s’agissait d’un bon emplacement pour prévenir de toute attaque. Je m’assis donc sur une branche voisine, plus solide et sortit, sans plus attendre, d’une feuille de figuier, mon repas. Je picorai deux ou trois tomates et mangea la moitié d’un de ces pains, fins et moelleux, qui vous tenait au ventre toute la journée. Je refermai avec délicatesse la feuille de figue et la rangea dans une petite sacoche, accroché à mon ceinturon. A peine m’étais-je levé sur ma branche, que mon oreille droite se dressa. Mes yeux se dirigèrent là d’où le bruit provenait et scrutèrent les lieux avec vivacité. Je ne laissais rien au hasard et un seul mouvement suspect m’aurait suffi à dégainer mon arc.

Un cor au son de clairon sonna, un peu plus loin dans la forêt. Je lâchai sans plus attendre le tronc auquel je m’attachai et couru vers la direction du cor. Cette fois-ci je dégainai mon arc, pris une flèche et m’approchai d’un pas leste. Dix elfes se battaient seuls contre une horde d’araignée. Plusieurs elfes jonchaient le sol, inerte. Les araignées avaient dû attaquer par surprise le groupe de sentinelle. Je décochai ma flèche, puis une deuxième et une troisième dans les secondes qui suivirent. Même avec mon aide, les dix sentinelles n’arrivaient pas à contenir les araignées. Je les rejoignis donc au sol, un glaive dans chaque main. Je sautai sur l’une d’entre elle, planta ma lame dans son crâne et avant qu’elle ne s’écrase contre un tronc d’arbre, je fis un bond et atterris aux côtés des miens. Je tournai sur moi-même d’un seul pas vif et trancha deux pattes d’araignées. La créature en question vacilla, ce qui me laissa le temps de lui faire comprendre qu’elle allait mourir. Je savais qu’elle comprenait ce qui allait lui arriver, je le voyais dans ses yeux noirs, qui pendant un instant me suppliait d’arrêter mon geste.

Le combat dura encore une vingtaine de minute, avant qu’un autre groupe de sentinelle, la relève ne vienne nous prêter main forte. En constatant que même seulement onze d’entre nous arrivait à tenir en échec leur contingent, les araignées, en voyant une autre douzaine d’elfes arriver, battirent en retraite dans les bois. Après les avoir poursuivi pendant plus d’une heure dans les dédales de la Forêt-Noire, nous décidâmes, moi et cinq autres elfes, de nous arrêter et de rebrousser chemin. Sur la route du retour personne ne parla. Aucun n’osait parler en ma présence, cela aurait été bien trop irrespectueux. Ce qui venait de se passer était sans précédent et je devais prévenir mon père au plus vite.

Entouré de mes cinq acolytes sentinelles, j’entrai par les immenses portes des Halls et rejoignis mon père dans la salle du trône. Cette gigantesque salle au plafond et aux colonnes aussi haute que la cime des arbres en pleine forêt. La plateforme sur laquelle se trouvait le trône était soutenu par plusieurs piliers en bois massifs, formant un cercle autour du trône. Et c’est au-dessus de cette coupole sans toit la lumière entrait dans la ville comme une source d’eau faisait dans le désert. Je passai par un pont vertigineux, qui donnait, d’un côté comme de l’autre, sur le néant de l’abysse entourant la salle du trône. En me rapprochant de la plateforme je regardai mon reflet dans une vitre de lampe elfique et essuya le sang vert visqueux sur mon visage. En tant que prince, j’avais l’obligation de me présenter de façon irréprochable devant mon roi. Après le long pont, je montai d’un pas noble les quelques marches de l’escalier menant face au trône du roi. Ainsi je pu échapper à son regard vide de sentiment, me glaçant la chair et les os. En sa présence je me demandai perpétuellement s’il me reprochait quelque chose ou si c’est qu’il ne m’aimait pas.    

Bien que mon père me terrifie, je ne pouvais m’empêcher de l’aimer et de chérir sa personne plus que tout au monde. Je m’approchai donc d’un pas sûr vers son trône. J’inclinai légèrement la tête, tandis que les cinq autres sentinelles avaient dû mettre le genou à terre, en signe de respect pour mon père-roi. J’apposai mes deux doigts sur les lèvres et lui dis : «

- Cormamin lindua ele lle, mon cœur chante en ta présence, grand roi Thranduil. Je suis venue vous annoncer de mauvaises nouvelles. Les araignées, qui depuis plus d’un siècle prenne d’assaut nos terres, ont encore aujourd’hui menacée notre peuple. Les patrouilles actuelles au large de la rivière doivent être doublées pour qu’elle reste efficace. Nous venons d’essuyer une lourde attaque à la frontière ouest du royaume. Mon père, ces vils créatures sorti de l’ombre s’approchent de plus en plus de nos frontières et toujours en plus grand nombre. Je ne suis rien et je ne peux pas même espérer un jour vous succéder dans votre fonction, mais ne serait-il pas sage de passer à l’attaque.

- Mae govannen, heureux de te rencontrer, Legolas, prince de ce magnifique royaume qu’est Vert-Bois. Un jour, quand tu atteindras mon âge et mon expérience tu comprendras qu’il n’est nul sage d’attaquer dans les années à venir.

- Combien de temps allons-nous attendre avant de passer à l’attaque ?, le coupai-je, combien d’elfe allons-nous encore enterrer avant de répondre aux affronts de ces immondices monstres ? Combien de fois viendrai-je, ici, à la même place qu’à cet instant, vous dire que cinq elfes sont morts aujourd’hui ? Père. Mon roi, je ne voulais pas vous brusquer, mais il s’agit là d’une affaire de haute instance, qui mérite au moins d’être réfléchi au lieu d’être renvoyé d’un revers de main.

- Il suffit, dit-il en se levant d’un air autoritaire, mon fils ou pas mon fils, aucun de mes sujets n’a le droit de m’injurier de la sorte publiquement. Je pourrais te faire emprisonner plusieurs siècles pour ce que tu viens d’insinuer. Heureusement pour toi je viens de recevoir un émissaire venant de Fondcombe qui m’invite à rejoindre Elrond et tous les rois des peuples libres de la Terre du Milieu, à une réunion qui a pour ambition de nous unir. Comme tu viens de le préciser les affaires du royaume sont nombreuses et trop importante pour que je parte du jour au lendemain. Je t’ordonne donc, mon fils, en tant que prince de ce royaume, d’aller à Imladris et représenter les intérêts de notre peuple à cette assemblée qui me semble, malgré toutes les apparences d’une importance capitale. Va et ne reviens que quand ton esprit, enflammé par la peur et la haine, ne se soit abreuvé à la fontaine du calme et de la sagesse. »









¤ Caractère:
Legolas a beaucoup de mal à se mettre en colère. Il peut au pire des cas pester ou être rancunier, mais jamais il agira par simple sentiment de haine ou de vengeance. A vrai dire, il suit son instinct et ne fait confiance qu'à lui-même. Il va difficilement vers les autres elfes, de part son statut de prince et parce qu'il pense être d'une nature plus audacieuse. Même s'il a un côté révolutionnaire, qui s'apparente plus à une envie d'autonomie, Legolas sait quand il faut obéir aux ordres. Par exemple, il ne désobéira jamais aux ordres de son père. Quant aux conseils de ses proches, bien qu'il ne le montre pas, il en prend compte et les suit quand ils sont avisés et justifiés. Sa personnalité, à part ça, est complexe et presque impossible à prévoir, comme de nombreux elfes atteignant plusieurs siècles d'âge. Legolas se démarque des autres elfes dans son envie de résoudre les problèmes à leur racine et non de manière superflu.

¤ Physique:
Legolas est aussi grand qu'un homme de taille moyenne et dépasse de loin le mètre quatre-vingt. Son allure est, comme tous les elfes, mince et élancée, en d'autre terme, svelte. Sa musculature est dessiné et même si elle est moins importante que certains hommes, procure endurance, force et agilité au combat. Ses cheveux blanc, caractéristique du peuple Sinda de Vert-Bois, sont coiffés et tenus par ses grandes oreilles pointus et descendent dans son dos ou sur sa poitrine. Legolas a des traits de visage d'enfant avec des expressions d'adulte, voir de vieillard. Tel est la bénédiction des elfes: être vieux de plusieurs millénaires dans un corps jeune et sain.

¤ Parentée et personnes proches: Thranduil, son père et roi du royaume sylvestre de Vert-Bois, rebaptisé Mirkwood. Il a plusieurs amis au sein des Halls, notamment chez les gardes. Il ne le sait pas encore, mais il sera lié d'amitié pour Gimli d'Erebor, fils de Gloin.  




© By Cirion - Eredil





Spoiler:
 

DC de Oskyr le Vengeur
Ex Romedhil (Gondorien/Héritier de Pélargir), Arâkos (Nandor/Elfe libre d'Arda) et Ulmo (Vala/PNJ du Staff)


Dernière édition par Legolas le Mer 1 Avr - 23:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Legolas

avatar

Masculin
▌INSCRIT LE : 30/01/2013
▌VOTRE AGE : 21
▌MESSAGES : 34
▌ROYAUME : Vert-Bois
▌VOTRE RANG : Prince
▌COMPETENCES : Choux-fleur professionnel
▌CITATION : Legolas Greenleaf long under tree In joy thou hast lived. Beware of the Sea! If thou hearest the cry of the gull on the shore, Thy heart shall then rest in the forest no more.

Feuille de route
Argent: 5.950 PO's
Équipement et Montures:
Armées sous les drapeaux ::

MessageSujet: Re: Legolas | Dc commu [FINI]   Mer 1 Avr - 23:07

Fini!



Spoiler:
 

DC de Oskyr le Vengeur
Ex Romedhil (Gondorien/Héritier de Pélargir), Arâkos (Nandor/Elfe libre d'Arda) et Ulmo (Vala/PNJ du Staff)
Revenir en haut Aller en bas
Denethor II
Intendant du Gondor

Intendant du Gondor
avatar

Féminin
▌INSCRIT LE : 12/01/2014
▌VOTRE AGE : 27
▌MESSAGES : 4371
▌ROYAUME : Gondor
▌VOTRE RANG : Intendant du Gondor

Feuille de route
Argent: 302 PO's
Équipement et Montures:
Armées sous les drapeaux ::

MessageSujet: Re: Legolas | Dc commu [FINI]   Jeu 2 Avr - 12:43

Belle présentation ! Je valide Smile




Oscars 2015:
 


Personnages joués : Sauron Le Grand x3 (Sauronne) // Legolas Vertefeuille (Leggy)
Revenir en haut Aller en bas
Caïn Durock

avatar

Masculin
▌INSCRIT LE : 13/07/2012
▌VOTRE AGE : 21
▌MESSAGES : 2108
▌COMPETENCES : Pour la cock prend mon num
▌CITATION : shall be telling this with a sigh ; Somewhere ages and ages hence: ; Two roads diverged in a wood, and I— ; I took the one less traveled by ; And that has made all the difference.

Feuille de route
Argent: 0 po's
Équipement et Montures:
Armées sous les drapeaux ::

MessageSujet: Re: Legolas | Dc commu [FINI]   Jeu 2 Avr - 22:06

Merci et j'espère qu'on va commencer vite la communauté (et surtout la finir ^^)




Ancien: Fléau de Durin (Maia/Seigneur de la Moria), Brand de Dale (Bardide/Roi de Dale), Alajar II (Northmen/Roi du Rhovanion), Salem (Dorwinion/Empereur du Dorwinion), Brand de Dale (Bardide/Haut-roi du Rhovanion), Cirdan le Charpentier (Falathrim/Haut-roi des Noldor), Arakos du Cardolan (Dunedain du Nord/Roi du Cardolan), Aswulf (Rohirrim/Capitaine des Loups du Nord), Cirdan le Charpentier (Falathrim/Roi des Falathrim) et Oskyr le Vengeur (Northmen/Roi des Northmens)

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Denethor II
Intendant du Gondor

Intendant du Gondor
avatar

Féminin
▌INSCRIT LE : 12/01/2014
▌VOTRE AGE : 27
▌MESSAGES : 4371
▌ROYAUME : Gondor
▌VOTRE RANG : Intendant du Gondor

Feuille de route
Argent: 302 PO's
Équipement et Montures:
Armées sous les drapeaux ::

MessageSujet: Re: Legolas | Dc commu [FINI]   Ven 3 Avr - 15:28

Je vais faire de mon mieux.. Wink




Oscars 2015:
 


Personnages joués : Sauron Le Grand x3 (Sauronne) // Legolas Vertefeuille (Leggy)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Legolas | Dc commu [FINI]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Legolas | Dc commu [FINI]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Legolas Vertefeuille (FINI)
» Legolas?
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Legolas:Mon arc est votre
» tuto legolas version communauté de l'anneau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Back to Dagor Dagorath : l'Âge des Héros :: [Avant d'entrer en Terre du Milieu] :: FICHES VALIDEES-
Sauter vers: