Forum RPG sur le Seigneur des Anneaux
 
FAQCalendrierAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
ANNONCE DU 24.02.2016 Le nouveau BtDD et son contexte final vous sont présentés ICI !! Venez vite les découvrir !!
ANNONCE DU 06/02/16: Nouvelle soirée CB de prévu le vendredi 26 Février à partir de 20h30 ! Sujet libre ! Venez nombreux Wink
ANNONCE DU 21.12.2015 Venez incarner Thingol, Turin, Ancalagon ou bien d'autres encore dans la zone RP Détente ICI !
ANNONCE DU 21.12.2015 Devenez le pro des batailles en vous inscrivant ICI. Plus de renseignements sur ce SUJET-CI !!!

Partagez | 
 

 Eva Meltark, Gajarpan Burz - la Vipère Noire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Daralia
Membre de la Compagnie Grise - Epée d'Evendim
Membre de la Compagnie Grise - Epée d'Evendim
avatar

Masculin
▌INSCRIT LE : 19/12/2010
▌VOTRE AGE : 24
▌MESSAGES : 607
▌ROYAUME : Arnor
▌VOTRE RANG : Membre de la Compagnie Grise

Feuille de route
Argent: 0 PO's
Équipement et Montures:
Armées sous les drapeaux ::

MessageSujet: Eva Meltark, Gajarpan Burz - la Vipère Noire   Mar 30 Déc - 13:09



Eva Meltark


Âge du personnage: 29 ans
Race du personnage: Numénoréenne noire
Titre: [i] La Vipère Noire
Lieu de naissance : denrod] Lieu de vie :Anciennement Barad-Dur, Orthanc depuis peu
Grade du personnage: Equivalent à Sergent si possible, le plus élevé en dessous possible sinon.
Allégeance: Mordor en priorité, suivra les ordres de Saroumane tant qu'elle résidera à Orthanc.
Rang spécial: Observatrice du Mordor






Histoire
[font=Georgia]

C'est durant l'automne 2988 qu'Eva vit le jour. La cité pirate d'Umbar, lieu de forfaiture des décennies durant, était aussi l'une des cités ayant en son sein le plus grand nombre de Numénoréens noirs, ceux-ci faisant généralement figure de nobles et de dirigeant. C'est là-bas, au sein d'une famille relativement mineure, qu'Eva grandit. La plupart des jeunes filles, dans un tel milieu, servent généralement d'outils pour les intrigues politiques. Mais la petite Numénoréenne ne se voyait pas finir comme cela. Elle était en effet influencée par ses deux frères, respectivement âgés de 2 et 5 ans de plus qu'elle, et qui ne se voyaient d'autre avenir que celui de guerrier. Ce fut assez naturellement qu'ils intégrèrent la petite soeur à leur jeux, d'autant plus qu'elle se montrait d'un naturel féroce, si bien qu'elle tenait aisément tête au plus jeune de ses frères.

Leurs parents, voyant que la jeune fille ne s'intéresserait jamais à autre chose que cela, lui laissèrent une chance : tout comme ses frères, elle apprit dès ses onze ans à se servir d'une arme. L'instructeur auprès duquel elle apprit avait, disait-on, avait été formé à Barad-Dur même, et sélectionnait les plus talentueux pour les envoyer là-bas. En plus de ses frères, une demi-douzaine d'autres adolescents, tous des garçons ayant en eux le sang de Numénor, étaient les élèves de cet homme. Presque tous souhaitaient se voir sélectionner, car l'on disait que ceux qui allaient à Barad-Dur pouvaient terminer au sommet de la hiérarchie dans l'armée du Seigneur des Ténèbres, et pour de futurs guerriers adorateurs de Morgoth, il ne pouvait y avoir de plus grand honneur. Presque, car au milieu de tous cela, Eva n'en avait cure. La seule chose qui lui importait, c'était de faire ses preuves, de prouver à ces garçons qui l'entouraient, et qui la méprisaient et se moquaient d'elle à chaque instant, qu'elle pouvait être aussi forte qu'eux.

Cinq ans durant, elle apprit, non seulement à se servir d'une épée et d'un fouet – deux armes qu'elle affectionnait particulièrement – mais également à garder patience. Plusieurs des garçons, plus âgés et plus forts qu'elle, n'aurait fait qu'une bouchée d'elle si elle les avait défiés ouvertement sans être prête. La nature l'aida, car elle l'affubla au milieu de l'adolescence d'une beauté qui, il faut l'avouer, ne tarda pas à faire ses effets sur la gent masculine qu'elle côtoyait chaque jour, et elle avait remarqué à quel point il leur était difficile de se battre à fond face à une jolie fille. Jusqu'à la fin, elle se fit néanmoins discrète, s'entrainant sans relâche lorsqu'elle était seule, tout en faisant croire aux autres qu'elle demeurait une faible femme, les poussant ainsi à baisser leur garde.

Un seul vit ce qu'elle faisait : l'instructeur lui-même. Son nom était Pharden, et il voyageait depuis presque vingt ans à la recherche de recrues prometteuses pour apprendre les secrets du Seigneur des Ténèbres. Il avait été surpris quand on lui avait présenté cette jeune fille, mais plus il la voyait, plus il appréciait sa façon de faire. Elle n'avait pas d'ambition spécifique, elle voulait juste prouver qu'elle était capable, mais ce faisant, elle se montrait plus apte que la plupart de ses congénères masculins : là où eux faisaient étalages de leur talent, montrant ainsi tant leurs atouts que leur faiblesse, il avait parfaitement vu son petit manège, où elle s'arrangeait pour être sous-estimée, ce qui lui permettrait de tous les prendre par surprise le moment venu. En un sens, il admirait cet état d'esprit, et c'était tout à fait le genre de personnes qu'il recherchait : quelqu'un de doué, capable de dissimuler ses faiblesses afin de les travailler, agissant au besoin dans l'ombre et planifiant avec intelligence les évènements à venir.

A la fin, il n'y eut ni épreuve, ni combat. L'homme se contenta de voir chacun de ses élèves, seul, et lui annoncer ce à quoi il les destinait : la plupart se virent envoyer à des postes de sous officiers dans des régions proches ou à Umbar même. Puis, en dernier, il vit la jeune Eva, qu'il regarda sans sourciller. Non content d'être une fille, elle était aussi la plus jeune, et c'était pourtant elle qu'il avait choisi, et il savait qu'il ne le regretterait pas.
Lors du face à face, Eva regarda l'instructeur dans les yeux, sans jamais fléchir ni sourciller, le sourire aux lèvres. Dès qu'elle avait vu qu'elle serait la dernière appelée, elle avait compris ce à quoi il la destinait, et en avait ri intérieurement : elle, qui n'avait jamais aspiré à rien, avait doublé avec brio tous ceux que l'ambition poussait sans relâche. Pharden lui annonça qu'ils partaient sur le champ pour le Mordor, où elle apprendrait, quelques années durant, comment elle servirait au mieux le Seigneur des Ténèbres.

Elle partit pour Barad-Dur. Nous ne nous attarderons peu sur ces années, qui sont certainement les plus sombres de sa vie. Dans cette forteresse, elle apprit ce qu'était la douleur, la souffrance, et les ténèbres, et elle y survit, et en sortit plus forte qu'elle ne l'avait jamais été. Auprès de ses pairs, sa souplesse au combat, son talent au maniement du fouet ainsi que la connaissance qu'elle accumula sur les poisons, tant naturels qu'améliorés par la magie, lui valurent le surnom de Gajarpan Burz, ou la Vipère Noire, qu'elle arborait avec plaisir, car il imposait un minimum de respect, surtout auprès des orcs, qui méprisaient facilement les femelles humaines, même celles ayant le sang de Numenor. Comme on peut le deviner à ce qui a été dit avant, elle découvrit là-bas ce qu'était la magie, et en cerna les bases : outre son utilisation conjuguée avec du poison, elle apprit à s'entourer d'une aura créant la peur chez les créatures de peu de volonté, tant hommes qu'orcs ou bêtes, et apprit également à modifier légèrement son apparence, son visage surtout, et également quelques autres tours qu'elle développa au fil des ans. Outre cela, elle en apprit plus sur les nations qui composaient la Terre du Milieu et son histoire, apprit à évaluer les forces de deux armées et à établir des stratégies de bataille. Ces connaissances-là, elle ne comptait cependant que peu les utiliser, car elle ne se voyait guère à la tête d'une armée : elle n'aimait pas spécialement contrôler les masses, elle se pensait à l'inverse bien plus utile directement sur le terrain, à agir de manière discrète avec un groupe de petite taille. Sans s'en rendre compte, elle commençait déjà à réfléchir à la façon dont elle agirait par la suite, lorsque la guerre totale commencerait.

Après bien des années, elle avait fini par gagner le respect de ses paires, tant et si bien qu'à la fin, certains, une dizaine en tout, de la même race qu'elle, avait décidé de la suivre et de lui obéir, pour des raisons diverses qui allaient de la crainte à l'admiration – et j'en passe beaucoup-, et souvent plusieurs conjuguées. L'été 3017 venait de s'écouler. Les combats face au Gondor commençaient à prendre une nouvelle ampleur, et au Nord, le Magicien Blanc, disait-on, ne tarderait pas à jouer carte sur table. Dans cette perspective, la Bouche de Sauron en personne rencontra la Vipère, et lui confia une mission : d'observer, de surveiller, et d'assister au besoin Saroumane dans sa guerre contre le Rohan. Le but était de s'assurer qu'il respecterait ses engagements vis-à-vis de Sauron, et les compétences de la jeune femme avaient semblé parfaites pour un tel rôle. Outre son rôle d'observatrice, elle était d'ailleurs libre d'aider le Magicien Blanc de la façon qui lui conviendrait le mieux, la restriction étant que si elle souhaitait des forces armées, elle devrait se contenter de celles de Saroumane, puisqu'il était impossible pour l'heure de faire se déplacer un grand nombre de troupe jusqu'en Isengard. Mais cela ne posait guère de problème à Eva : elle ne voulait pas de grosses troupes, et avait passé des années à réfléchir à la façon dont elle se battrait en tant de guerre, et avait en conséquence le groupe parfait sous la main, soit les dix qui la suivaient depuis quelques temps déjà. Leurs compétences cumulées étaient polyvalentes, et elle n'avait pour le coup que peu de doutes sur la loyauté dont il ferait preuve à son égard.

Le départ se fit une semaine plus tard. La jeune femme avait rassemblé ses hommes et leur avait expliqué ce qu'elle attendait d'eux : de l'attention, de la préparation, et de la patience. Il était probable qu'ils se contentent de regarder Curunir agir pendant longtemps, mais quand le moment viendrait, il leur faudrait être capable du meilleur. Après ses explications sur ce qu'elle attendait d'eux, ainsi que sur le trajet qu'ils effectueraient, elle leur accorda une dernière nuit de repos avant de se mettre en route.
Ce ne fut pas un voyage de tout repos : il leur fallait voyager rapidement et discrètement, afin d'éviter tant les rodeurs de l'Ithilien que, plus loins, les cavaliers du Rohan en patrouille. A deux occasions, ils durent traverser des villages, mais Eva parvint à utiliser un peu de magie afin de dissimuler leurs origines, le tout aidé par des déguisements qui les feraient passer pour des mercenaires.
A leur arrivée, Saroumane les accueillit en personne, et dans la plus grande discrétion : ils apprirent qu'il tenait à faire croire encore un peu plus longtemps au Rohan qu'il était leur allié. Une tactique louable, et qui convenait aux plans d'Eva, jusqu'à un certain point : si il tardait trop à agir, le Mordor pourrait se retrouver en posture difficile, et à son départ de Barad-Dur, elle avait entendu que les choses ne se passaient pas si bien. Quoi qu'il en soit, elle était prête à attendre jusqu'au début de la nouvelle année avant de pousser Saroumane à agir. En attendant, elle et ses hommes demeurèrent, discrètement, dans les profondeurs d'Orthanc, attendant de pouvoir faire déferler le pouvoir des ténèbres sur le monde.



¤ Caractère:
Il n'est pas si aisé que cela de décrire la psyché d'un être aussi complexe qu'un Numénoréen Noir. En effet, ceux-ci, contrairement aux orcs, d'une certaine façon, suivent le culte de Morgoth de leur propre chef, ou du moins le pensent-ils. Il est difficile de dire si la magie employée par Sauron pour persuader les rois de Numenor à l'époque perdura à travers les générations, mais leurs descendants demeurent généralement persuadés que leurs convictions sont les bonnes. Toujours est-il qu'Eva croit en ce pour quoi elle se bat. Cette croyance, elle en a fait une volonté inflexible de vaincre ses adversaires, quels que soient les moyens, et elle ne reculera pas devant les sacrifices et la douleur pour mener à bien ce qu'elle estime être son devoir. Cela concerne les autres, mais aussi elle-même : son propre corps peut être un outil, qu'elle se devra d'utiliser si la situation l'exige. Et au cas où vous ne l'auriez pas saisi : la Vipère Noire est une séductrice de talent, et elle se plaît à ranger à ses côtés par ce biais des hommes qui autrement lui aurait barrer la route.
C'est aussi une sadique : elle prend plaisir à torturer, et à voir ses ennemis souffrir. Mais plus encore, elle aime voir la haine dans les yeux de quelqu'un, une haine qu'elle prend plaisir à développer et transformer, jusqu'à corrompre l'essence même d'une personne, et en faire un nouvel instrument. Elle sait cependant se montrer gentille envers ceux qui se montrent loyaux envers elle : cela ne s'applique en réalité qu'envers les dix hommes qui l'accompagnent, et qui sont surement les seules personnes pour lesquelles elle prendrait des risques si un malheur devait arriver. A plusieurs reprises, tant au Mordor que durant leur voyage jusqu'en Isengard, elle récompensa de manière appropriée ceux qui avaient prouvé leur loyauté par leurs actions, et n'eut jamais à en punir ne serait-ce qu'un seul pour l'avoir dis-satisfaite.
Que dire d'autre ? On le voit à son histoire, Eva est une femme intelligente et manipulatrice, capable de patience et qui prépare minutieusement chaque action avant de la réaliser. En ce sens, on pourrait penser que, prise au dépourvu, elle perd tous ses moyens, mais bien au contraire : pour elle, une bonne préparation signifie être paré face à l'imprévu. Elle sait qu'il y aura toujours des actions qu'elle ne pourra prédire, et elle a toujours de fait un plan d'urgence si les choses se passent mal. Détail intéressant pour sa personnalité, elle apprécie l'humour noir et l'ironie, et possède en ceci une répartie assez particulière, où elle s'amuse à mettre en avant les moindres contradictions de ses interlocuteurs.

¤ Physique:
Bon, ouvrez grand les yeux et régalez-vous, bande de pervers, je sais que vous aimez ça. La numénoréenne est belle, et elle le sait, elle s'en amuse, en joue et en profite, de manière souvent exquise pour ses victimes. Du haut de son mètre soixante-quatorze, pour seulement soixante-cinq kilos, la jeune femme commence déjà avec des proportions plutôt idéales, bien qu'elles laisseraient supposer une faiblesse relative de sa part. Ne vous y trompez pas, toutefois : ses muscles ne sont certes pas bien développés, mais ils sont taillés pour la précision et la vitesse, et elle connaît parfaitement l'emplacement des points vitaux sur les corps d'un homme, d'un elfe ou même d'un nain.
Au niveau vestimentaire, il faut comprendre qu'Eva reste une guerrière. Une guerrière, toutefois, qui sait bien que sa féminité reste un atout de poids. Aussi porte-t-elle une armure de cuir et de métal léger qui, bien que recouvrant entièrement son corps, moule ce dernier de façon parfaite, laissant ainsi à la vue de tous la courbe quasi-parfaite formée tant par ses hanches que par sa poitrine, éléments de son corps qui, elle a pu le constater, ont causé le désir de nombreux hommes ayant croisé sa route.
Venons enfin à la partie la plus intéressante : le visage. Car si son corps est tout ce qu'il y a de plus désirable, c'est grâce à son visage que la belle séduit. De manière général, c'est un visage plutôt allongé, aux traits droits mais fin. Ses yeux, d'un vert intense, brille constamment d'une lueur alliant malice et intelligence, tandis que ses lèvres, pulpeuses à souhait, affichent la plupart du temps un léger sourire. Ce n'est que rarement qu'elle quittera cette expression : seulement face à un supérieur qu'elle estime suffisamment important pour qu'elle se donne un air sérieux ; nous ne parlerons même pas d'une expression de colère, car, bien qu'on puisse trouver cela étrange de la part d'un serviteur du Seigneur des Ténèbres, il est difficile de lui faire perdre son calme. Enfin, ce qui, est, en somme, un joli minois, est parfaitement encadré par une longue chevelure noire ondulant jusqu'à ses épaules.

¤ Parentée et personnes proches:
-Les 10 hommes qui l'accompagnent, tous humains ayant un peu du sang de Numenor en eux






Le Joueur



NB : pour moi, remplir cette section est un peu de la redite, mais vu que y'a pas mal de personnes qui ne se souviennent pas de moi ou ne me connaissent pas, je vais la remplir.

Votre âge : 22 ans sous peu
Localisation : France - je me balade pas mal, donc je dirai rien de précis
Depuis combien de temps faites vous du rp ? : Longtemps. Trop longtemps. (j'ai du commencer vraiment en 2006)
Sur quels autres forum êtes vous ? : Actuellement, 2 forums, les Terres d'Astra et Sanctuary of Heart.
Pourquoi ce forum ? : J'aime l'univers du Seigneur des anneaux, et ce forum est un peu comme mon neveu pour moi, et je me suis dit que j'allais essayer d'y revenir.
Comment nous avez-vous trouvé ? : Je vois pas quoi dire d'autre que ce que j'ai dit au dessus.
[color=Darkgoldenrod]Idées & Suggestions pour l'amélioration du forum : Clarifier tout ce qui est rang de départs possibles, parce que dire d'un côté qu'un personnage inventé peut commencer soit soldat, soit capitaine, et avoir à côté des sous de départ pour 3 rangs qui sont entre les deux, ça perturbe un peu - et je suis toujours pas sûr de moi à ce niveau là d'ailleurs.

PS : je fais un deuxième post après ça pour indiquer la magie que sait utiliser mon personnage ainsi qu'une description rapide du groupe qui l'accompagne (vu qu'il ne s'agit pas simplement de soldats mais aussi, plus ou moins, de pnj avec lesquelles il y aura une interaction RP)


[i]© By Cirion - Eredil




"Eva, Jikel, Raito, Glonthein, Daralia, Mendra, RSA, et bien sûr, L'Ancien, sont heureux de vous accueillir au sein du clan des rôlistes bons à enfermer. Nous vous rappelons que le clan ne sera nullement tenu responsable des éventuels séjours en asile de nos membres."

Oscars:
 
Revenir en haut Aller en bas
Daralia
Membre de la Compagnie Grise - Epée d'Evendim
Membre de la Compagnie Grise - Epée d'Evendim
avatar

Masculin
▌INSCRIT LE : 19/12/2010
▌VOTRE AGE : 24
▌MESSAGES : 607
▌ROYAUME : Arnor
▌VOTRE RANG : Membre de la Compagnie Grise

Feuille de route
Argent: 0 PO's
Équipement et Montures:
Armées sous les drapeaux ::

MessageSujet: Re: Eva Meltark, Gajarpan Burz - la Vipère Noire   Mar 30 Déc - 13:28

J'arrive pas à éditer comme il faut, donc je le précise ici :

Lieu de naissance : Umbar

Pour le reste :

Magie : Au fil des années à Barad-Dur, Eva a appris plusieurs sortilèges mineurs.
-Tout d'abord, à l'instar des nazgul, bien qu'avec une intensité bien, bien moindre, elle est capable de s'entourer d'une aura qui inspirera la peur à ceux qui lui font face. Cela ne marche surtout que contre les hommes et les bêtes, ou contre ceux d'autres races ayant une faible volonté. La zone d'effet n'est que de quelques mètres.
-Elle sait modifier magiquement les traits de son visage, afin de ressembler à quelqu'un d'autre. Cela lui demande toutefois pas mal d'efforts et de concentration.
-Les poisons naturels n'ont pas de secrets pour elle, et elle sait en renforcer certains à l'aide de magie noire. Elle enduit d'ailleurs toutes ses armes de poison qu'elle a elle-même concocté.
-Elle a appris à distiller le doute dans l'esprit d'une unique personne à la fois, afin de ralentir son temps de raisonnement ou de réaction. Il faut une grande force de volonté pour passer outre, mais cela la fatigue plus que l'utilisation de l'aura de peur.
-Enfin, son entrainement la rend résistante contre les tentatives d'intrusion mentale réalisée par un autre mage, par exemple.

Ses compagnons :
Tous sont des hommes ayant en eux un peu de sang de Numenor, et qui ont décidé de la suivre plus ou moins de leur propre chef. Leurs raisons sont diverses, mais tous ressentent envers elle crainte et respect, et ils lui sont parfaitement loyaux. Ils sont au nombre de 10 : 3 sont des archers, nommés Daril, Borson et Gziek ; deux autres sont des combattants rapides et discrets, spécialisés dans l'assassinat : Daran et Teran ; les cinq derniers, enfin, sont des guerriers combattants principalement au corps à corps, chacun manier sa propre arme, allant de la massue à la hache à deux mains en passant par l'épée : Lorek, Gavor, Silvo, Waln et Mirek.

Voilà, avec ça tout est terminé. Si il y a quoi que ce soit qui ne va pas, qu'on me le dise rapidement, j'essaierai de changer au mieux.


"Eva, Jikel, Raito, Glonthein, Daralia, Mendra, RSA, et bien sûr, L'Ancien, sont heureux de vous accueillir au sein du clan des rôlistes bons à enfermer. Nous vous rappelons que le clan ne sera nullement tenu responsable des éventuels séjours en asile de nos membres."

Oscars:
 
Revenir en haut Aller en bas
Neithan
Petit frère de Robinund ♥ Chevalier de la Main Blanche
Petit frère de Robinund ♥ Chevalier de la Main Blanche
avatar

Masculin
▌INSCRIT LE : 25/01/2009
▌VOTRE AGE : 21
▌MESSAGES : 2421
▌ROYAUME : Ici et nulle part
▌VOTRE RANG : Mimi's fan
▌COMPETENCES : Pouvoirs de prophète de Mimi
▌CITATION : "Je le dis haut et fort, Hélicon est un beau gosse" - Miraev

Feuille de route
Argent: 0 po's
Équipement et Montures:
Armées sous les drapeaux ::

MessageSujet: Re: Eva Meltark, Gajarpan Burz - la Vipère Noire   Mar 30 Déc - 23:30

Validé !



    Ēphal ēphalak īdōn hi-Akallabēth.       "C'est l'hôpital qui se fout de la charité !"


Revenir en haut Aller en bas
Daralia
Membre de la Compagnie Grise - Epée d'Evendim
Membre de la Compagnie Grise - Epée d'Evendim
avatar

Masculin
▌INSCRIT LE : 19/12/2010
▌VOTRE AGE : 24
▌MESSAGES : 607
▌ROYAUME : Arnor
▌VOTRE RANG : Membre de la Compagnie Grise

Feuille de route
Argent: 0 PO's
Équipement et Montures:
Armées sous les drapeaux ::

MessageSujet: Re: Eva Meltark, Gajarpan Burz - la Vipère Noire   Mar 30 Déc - 23:53

Merci beaucoup ! J'attends que tu me mettes les sous pour le grade sergent du coup, avant d'aller faire mes achats. Pour le moment, je note mes compagnons comme si c'était des PNJs, si vous préférez que je fasse autrement, signalez-le moi.


"Eva, Jikel, Raito, Glonthein, Daralia, Mendra, RSA, et bien sûr, L'Ancien, sont heureux de vous accueillir au sein du clan des rôlistes bons à enfermer. Nous vous rappelons que le clan ne sera nullement tenu responsable des éventuels séjours en asile de nos membres."

Oscars:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Eva Meltark, Gajarpan Burz - la Vipère Noire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Eva Meltark, Gajarpan Burz - la Vipère Noire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire
» Haiti : Se défouler pour oublier la misère...noire
» Femelle croisée caniche noire de qq mois à LL
» Les Annales de la compagnie noire
» Dans la nuit noire (Pollo)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Back to Dagor Dagorath : l'Âge des Héros :: [Avant d'entrer en Terre du Milieu] :: FICHES VALIDEES-
Sauter vers: