Forum RPG sur le Seigneur des Anneaux
 
FAQCalendrierAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
ANNONCE DU 24.02.2016 Le nouveau BtDD et son contexte final vous sont présentés ICI !! Venez vite les découvrir !!
ANNONCE DU 06/02/16: Nouvelle soirée CB de prévu le vendredi 26 Février à partir de 20h30 ! Sujet libre ! Venez nombreux Wink
ANNONCE DU 21.12.2015 Venez incarner Thingol, Turin, Ancalagon ou bien d'autres encore dans la zone RP Détente ICI !
ANNONCE DU 21.12.2015 Devenez le pro des batailles en vous inscrivant ICI. Plus de renseignements sur ce SUJET-CI !!!

Partagez | 
 

 Pallando, l’Ermite d’Extrême Orient

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pallando...

avatar

Masculin
▌INSCRIT LE : 17/01/2013
▌VOTRE AGE : 27
▌MESSAGES : 163

Feuille de route
Argent: 500 Cs
Équipement et Montures:
Armées sous les drapeaux ::

MessageSujet: Pallando, l’Ermite d’Extrême Orient   Sam 13 Déc - 16:54

¤ Nom
Pallando
¤ Surnom
Le Dragon Accroupi, l’Ermite d’Extrême Orient
¤ Âge
On ne compte plus, il est présent depuis le début des temps, soit plus de 10 000 ans
¤ Race
Ainur
¤ Peuple
D’abord Maiar, il est maintenant appelé Istari
¤ Lieu de naissance
Par les pensées et la volonté d’Eru Ilùvatar
¤ Lieu de vie
Il possède une maison sur l’île du Tolfalas. Mais généralement il voyage sur les sentiers battus de la Terre-du-Milieu
¤ Grade
Le Dragon Accroupi ¤ L’Ermite d’Extrême Orient ¤ Istar de l’Eau
¤ Camp
Neutre
¤ Parentée et personnes proches
Adela, amie intime, elle et Pallando commencent à développer des sentiments intimes envers l’un et l’autre.
Sanya, jeune femme très charismatique et très séduisante, amie d’enfance d'Adela, elle éprouve en secret des sentiments pour Pallando
Elleshar, orphelin à l’âge de 2 ans, gamin très intelligent pour les enfant de son âge
Les autres Istari même si il ne les a pas vu depuis des centaines d’années


¤ Apparence: À la différence des autres Istari, Pallando n’a pas l’apparence d’un vielle homme. Même si on peut voir les caractéristiques de l’âge avec ces longs cheveux blancs, ces sourcils blancs et sa barbe blanche, notre Istar possède un visage très lisse. En effet il n’a aucune ride et pourrait facilement tromper un simple mortel sur son âge réel. Ces yeux sont de couleur azur et son regard est  froid comme le Désert Glacé du Nord. Sa barbe est taillé afin de ne pousser qu’au niveau du menton et descend jusqu’au milieu de son cou. Même si son visage semble jeune, l’expérience et le savoir des choses peuvent se ressentir facilement en lui. Pour conclure, on notera deux longues, mais petites et fines, plaques d’acier sur son visage. L’une au menton même et une autre qui part du haut de ces sourcils jusqu’au niveau de ces yeux, étant parfaitement alignée avec le nez. Des inscriptions dans un langage perdue semble être  écrites sur les plaques. Il a un physique plutôt impressionnant, faisant 1m88 pour 79kg, notre Istar a une carrure bien bâti. Les couleurs qu’il affectionne principalement sont le noir, le bleu et le gris. Lorsqu’il se bat ou voyage, il porte une longue robe, ample, de couleur grisâtre. On notera sur sa ceinture l’emblème d’une divinité vénéré seulement dans les contrées lointaines d’Extrême Orient. Il porte tout le temps un collier avec deux pendentifs. L’un qui provient de l’Heren Istarion même et un autre lui fut donné par son amie intime, Adela. Pour finir, pendant les moments d’actions, en plus de son  bâton d’Istar, il manie un très grand sabre maniable a une ou deux main. Le sabre est fait d’un matériel très solide trouvable seulement dans les régions inconnues.

¤ Personnalité: En apparence, Pallando semble être froid et hautain, ayant des difficultés à accepter ceux qui ne partagent pas sa propre vision des choses. Mais un contraste intéressant, en comparaison de son attitude, est à remarquer dans l’entourage de l’Istar. Il est constamment vue en compagnie d’un petit garçon qui l’accompagne partout. Ces deux là rigolent très souvent et vivent de nombreuses aventures. Notre Istar le protège comme si il agissait de son propre fils. Pallando aime aussi s’entourer de femme. Il pense qu’elles sont plus fidèles, plus réactifs, plus subtiles et réfléchissent bien plus avant de faire une action. Mais il ne faut pas se méprendre sur les volontés de l’Istar. C’est avant tout quelqu’un qui est en quête perpétuelle de connaissance et de savoir. Pallando possède aussi un fort sens de la justice. Pensant que la Terre-du-Milieu est depuis trop longtemps corrompu, il souhaite avant tout apporter une balance dans la force des choses en combattant cette gangrène qui détruit ce monde petit à petit. Pour le reste, Pallando est avant tout plus un homme de sagesse. Calme, réactif, cultivé, ayant une grande connaissance de tout et capable de s’adapter sont des mots qui définissent bien notre Istar. Il aime les promenades nocturnes, les fleurs de cerisiers et la lecture. Dans ses combats, Pallando regarde toujours froidement son adversaire jusqu'à ce qu'il reconnaisse la valeur de ce dernier. Il se montre souvent arrogant envers son ennemi à tel point que ça peut énerver. Malgré ça il connait sa propre puissance et sait où sont ses forces et ses faiblesses.

¤ Histoire


Prologue


«Des deux Messagers Bleus, on ne sut pas grand-chose dans l'Ouest, et ils n'avaient point d'autres noms, hors Ithryn Luin, “Les Mages Bleus” ; car ils se rendirent à l'Est en compagnie de Curunír, mais jamais ne revinrent ; et à ce jour, on ignore s'ils restèrent dans l'Est pour accomplir la mission qui leur avait été confiée, ou bien s'ils trouvèrent la mort, ou encore, comme le pensèrent certains, s'ils succombèrent aux machinations de Sauron, et furent par lui réduits en servitude.» Contes et légendes inachevés : le Troisième Âge - Les Istari

Chapitre I : Le Retour


À l’Ouest de Mistrand, haut dans les montagnes qui bordent la mer du Rhûn, se trouvait un petit village du nom de Glordal. C’était un paisible endroit où les gens vivaient principalement d’élevage et de couture. Ce village était bien trop isolé pour se soucier des soucis de la guerre. Mais ce jour-là, quelque chose de spéciale venait de se passer. Au Nord de Glordal, on pouvait trouver l’entrée d’une grotte qui cachait en faite le début d’un dédale de galerie qui s’enfoncait profondément dans la montagne. Les échos furent de plus en plus fort, on pouvait entendre le bruit d’une bataille qui se passer en ce moment même au plus profond de la montagne.

Les passes d’armes étaient aussi nombreuses que épiques, les deux hommes ne lâchaient rien. L’action se passait dans une immense grotte souterraine, en plein milieu de la montagne. Quelques habitations rudimentaires avaient été construites juste à côté d’une nappe souterraine. Nos deux hommes se battaient dans ce qui faisait office de place centrale à cet étrange endroit. L’un portait une longue robe grisâtre avec sa capuche sur la tête, il avait dans sa main droite un long bâton avec un curieux cristal accroché en haut de ce dernier et dans sa main gauche un sabre. L’autre avait un style complètement différent puisque qu’il portait une armure en maille, il avait le visage découvert et avait dans chaque mains deux immenses haches. C’était un homme chauve avec une grosse cicatrice sur la joue droite.

L’homme au visage découvert se mit à charger. C’est deux haches étaient impressionnantes, il les maniait avec une grande agilité malgré leurs tailles. Il tenta de toucher à de nombreuses reprises son adversaire qui se contenter simplement d’esquiver les coups ou de parer avec son sabre quand il n’avait pas le choix. Mais notre guerrier chauve avait plus d’un tour dans son sac, durant un moment d’inattention de son adversaire, avec un puissant coup de pied dans l’abdomen, il fit trébucher l’homme encapuchonné qui au même moment perdit son sabre. Saisissant l’occasion, il tentât de porter le coup fatal avec une de ces haches. Malheureusement pour notre soldat en armure, ce qui était valable pour l’un était valable pour l’autre. L’homme à la longue robe grisâtre esquiva le coup par une roulade et se releva rapidement. Il fit quelques pas en arrière, commença à marmonner dans un langage inconnue  et brandit son bâton en l’aire. Le mystérieux cristal devint de plus en plus scintillant. Soudain, un immense bruit résonna dans toute la grotte, le sol se mit à trembler et quelques petits rochers tombèrent par terre. L’eau de la nappe souterraine se mit à bouger. Elle s’éleva dans les aires et prit la forme d’une bulle d’eau géante. Cette dernière vint se placer lentement derrière l’homme encapuchonné. L’homme au visage découvert était en admiration devant un tel spectacle, mais étrangement il ne semblait pas surpris ou effrayé. Puis, plus un son, tout était silencieux, comme si le temps venait de s’arrêter. Nos deux adversaires se confrontaient  face à face. Finalement le magicien tapa d’un coup puissant sur le sol avec son bâton. L’action reprit très rapidement, la bulle d’eau géante prit la forme d’un immense poing et chargea en quelques secondes le guerrier. Ce dernier se mit à rugir d’un son puissant et eu juste le temps de positionner ces deux haches devant lui afin de minimiser un peu l’impact de l’attaque. Malheureusement il prit le coup de poing géant de plein fouet. Les eaux le submergeaient. Le coup avait été si puissant que beaucoup de rochers étaient tombé au moment de l’impact, créant une immense fumée. La visibilité dans la grotte était réduite à néant. L’homme encapuchonné semblait tout un coup faible, il avait usé beaucoup d’énergie pour cette attaque. Mais avec une immense surprise, en quelques secondes, le guerrier qui n’avait maintenant plus qu’une seule hache, surgit de la fumée et toucha mortellement le magicien qui ne pouvait rien faire. L’homme s’écroula sur le sol. Le guerrier chauve semblait épuisé, mais ravi  de voir qu’il avait réussi à surprendre le magicien. Après avoir reprit son souffle, il s’accroupit sur la dépouille de l’homme à la longue robe grisâtre, il lui enleva sa capuche pour mieux voir son visage et fut surpris de voir un grand sourire dessus. Le cadavre se mit à avoir des spasmes et à bouger de partout ce qui à eu pour effet d’effrayer notre guerrier qui fit quelques pas en arrières. En quelques secondes la dépouille se transforma d’un coup en une immense flaque d’eau.

«Une … une copie … ???» dit le guerrier.

Sans même avoir le temps de réagir un sabre venait de transpercer le ventre du guerrier. Surpris et choqué, ce dernier se retourna pour voir qui avait fait ça. Il s’agissait bien du magicien qui se tenait juste derrière lui. Mais cette fois il n’était plus encapuchonné, il dévoila ses longs cheveux blancs et ses yeux bleus azur. Sans aucun doute le magicien n’était autre que Pallando, l’Istar Bleu. Ce fut au tour de l’homme chauve de s’écrouler sur le sol, baignant dans sa propre marre de sang. Sans un mot l’Istar saisit la main du guerrier et récupéra la bague de son annulaire. Il marmonna quelques mots qui enclenchèrent un mécanisme qui fit tomber de la bague un tout petit diamant d’une couleur violette très claire. Notre Ermite saisit la pierre.

«Une de faite, quatre manquantes.» chuchota-t-il avant de se diriger vers la sortie de la grotte.

«Tu ne t’en sortira pas comme ça!!! C’est beaucoup trop dangereux pour être contrôler, même par un Istar!!! Fait demi-tour maintenant avant qu’il ne soit trop tard!!!» cria l’homme chauve dans son dernier souffle.

Pallando s’arrêta net et retourna auprès du guerrier. Il sortit de nouveau son sabre et le près du cou du guerrier.

«Il est trop tard pour moi, je ne peux plus faire demi-tour maintenant.»et d’un coup sec il trancha la tête du guerrier en armure.

Alors qu’il était sur le chemin du retour, afin de retourner à l’aire libre, une voix féminine résonna dans les nombreux tunnels du dédale.

«Pallando dépêche toi!!! Ils arrivent!!!»


Au même moment, alors que l’action battait de plein fouet dans la grotte au Nord du village, Glordal n’était pas resté aussi calme que d’habitude. Un groupe de cinq cavaliers venait d’arriver. Ces hommes chevauchaient lentement dans la rue principal du village jusqu’à la place centrale. Les villageois avaient tous trouvé refuge chez eux ou dans un établissement afin d’éviter tout contact avec ces nouveaux étrangers qui étaient aussi mystérieux que inquiétants par leurs façon d’être et de s’habiller. Le groupe de cinq c’était arrêté quelques instants, formant un cercle sur la place du village ils discutèrent. Quand d’un coup ils se séparèrent, deux galopèrent rapidement en direction de la grotte au Nord, un descendit de son cheval et se dirigea vers la taverne du village, un autre commença à patrouiller lentement dans les rues tandis que le dernier resta immobile sur la place.

Celui qui patrouilla était un cavalier avec une carrure assez impressionnante. Malheureusement le fait qu’il était habillé avec une longue cape de voyage sur lui et qu’il était encapuchonné empêchait toute autre description de lui. Notre homme traversa plusieurs rues et ruelles avant de tomber finalement sur quelqu’un. Une petite fille jouait par terre avec un bâton, elle s’amusait à dessiner différentes choses avec. Quand le cavalier l’aperçu, il se dirigea en sa direction et s’arrêta à quelques centimètres d’elle. La petite fille leva la tête comme si elle admirait un géant sur un cheval.

«Mathilda!!!» La mère cria depuis une maison qui donnait directement sur la rue. La pauvre femme était en pleure et tentait de se libérer de son mari qui la retenait.

«Laisse moi, nous devons aller la récupérer et la ramener à la maison. Pourquoi elle s’échappe toujours quand nous avons le dos tourné? Laisse moi je te dis!!!»

«Calme toi, si nous y allons maintenant cet homme ne tuera probablement. Il semble si grand et regarde son immense masse d’arme!!! Il pourrait nous écraser le crâne en une seconde avec ça.» Le mari faisait de son mieux pour retenir sa femme à la maison. Mais l’inquiétude et la peur pouvait aussi se lire sur son visage.

«Tu es siiii grand.» dit la petite fille.

Le cavalier descendit de son cheval, et enleva sa capuche dévoilant ainsi visage. Il s’agissait d’un homme assez âgé autour de la quarantaine. Il avait une queue de cheval, les cheveux et yeux noirs. Son visage semblait être fatigué par l’âge et les expériences qu’il avait acquis au fil du temps. Notre cavalier possédait aussi une cicatrice à l’œil gauche. Cette dernière du être une blessure grave puisque l’homme portait un cache-œil au même endroit. D’une voix puissante il répondit à la petite fille.

«Que dessines-tu?»

«Ma famille. (La petite fille montra du doigt) Tu vois ça c’est maman, papa, mon frère et moi.»


L’homme eu un petit sourire sur son visage. Il prit le bâton de Mathilda, «C’est pas mal, mais tu peux ajouter quelques détails.»

«Woah tu dessines bien.» répondit la petite fille d’un aire surpris.

Encore une fois le cavalier n’eu que pour réponse un sourire sur son visage. Après avoir fini de dessiner notre mystérieux homme leva les yeux au ciel et admira les nuages un court instant.

«Tu n’as pas l’aire méchant. Je ne comprends pas pourquoi tous les gens du village ont peur de toi et de tes copains.» demanda Mathilda

Pour la troisième fois l’homme mystérieux souris. «Puis-je te demander quelque chose?»

«Quoi?»
répondit-elle

«Est-ce qu’un homme habillé presque comme moi en compagnie d’un enfant un peu plus âgé que toi et d’une femme sont venu dans ce village avant?»

«Ahh oui le vieillard avec la robe grise sale? Je l’ai vu ce matin ce diriger vers la grotte au Nord du village avec ces amis. Il était très gentil, il m’a fait un tour de magie avec un ballon en forme d’eau. Il était très amusant.»


Sans rien dire le cavalier posa sa main sur la tête de la petite fille et la caressa. Puis il remonta sur son cheval et se redirigea vers la place du village.

Au même moment les deux cavaliers en direction de la grotte galopaient à une vitesse folle, comme si les feux du Balrog étaient après eux. Ils allaient tellement vite qu’ils créaient une épaisse fumée sur leurs chemin. Non loin, près de l’entrée de la grotte une jeune femme aussi bien attirante que dangereuse observait les environs avec une longue-vue. Quand son regard se porta très vite sur l’épaisse fumée. Elle concentra son attention dessus et aperçut les deux cavaliers mystérieux qui étaient habillé de la même façon que le reste du groupe.

«Hé merde !!» se dit-elle à elle-même.

En un instant elle prit ses affaires et courra à l’intérieur de la grotte, elle respira un grand coup et cria,

«Pallando dépêche toi!!! Ils arrivent!!!»

Pendant tout ce temps l’homme qui était resté au milieu de la place centrale Glordal n’avait toujours pas bougé. Il était immobile telle une statue. Le dernier des cinq cavaliers arriva enfin à la taverne. D’entre eux, il était le plus intriguant. Il était habillé comme les quatre autres, sa corpulence était de type assez musclé. Il avait un arc attaché derrière son dos et un carquois comprenant plus d’une trentaine de flèches. On pouvait aussi remarquer deux longues épées au niveau de sa taille. Le plus surprenant était  son animal de compagnie, un aigle qui était posé sur son épaule droite. Avant de rentrer dans la taverne, l’animal c’était envolé pour se poser sur le toit de l’établissement. L’auberge était semblable à n’importe quelle autre auberge. Ça veut dire un endroit humide et froid, prêt à s’effondrer si les vents sont trop violents, côtoyant rats et cafards et dont la moitié des gens étaient complètements ivres, un bon quart faisait des magouilles en tout genre pendant que le reste était déjà en état comateux. Sans prêter attention aux regards curieux, le cavalier se dirigea au bar et s’assit sur un des tabourets juste à côté d’un homme assoupi.

«Donnez moi ce que vous avez de plus fort et corsé barman.»

Le barman, qui était encore plus vieux que l’établissement, servit un verre au cavalier.

«D’où venez-vous étranger? Vous semblez définitivement pas du coin.»demanda-t-il.

«Des lointaines contrées d’Orient vieillard, un endroit d’où vous ne connaissez probablement pas.» répondit le cavalier.

«À un étranger d’Orient, vous êtes le deuxième groupe d’étranger en deux jours.»

«Deuxième?»
demanda le mystérieux cavalier avec un aire surpris.

«Oui, deuxième. Un homme assez âgé est venu se reposer hier soir dans ma taverne. Il était en compagnie d’une femme et d’un enfant. Ils sont parti ce matin en direction de la grotte du Nord.»

«Intéressant, on-t-il dit quelque chose d’autre?»


Le barman ce mit à réfléchir pendant quelques minutes.

«Maintenant que vous me demandez, je les ai entendu parler de Minas Tirith. Ils avaient besoin d’aller là-bas pour aller chercher quelque chose d’important  apparemment.»

Le cavalier semblait hésitant, «Je ne suis pas d’ici, qu’est-ce que Minas Tirith et où est-ce?»

Le barman fut assez choqué par cette question, «Même pour quelqu’un qui n’est pas du coin, c’est très surprenant de ne pas connaître la grande citadelle blanche. Mais, bon nous vivons des temps étranges , donc après tout … qui suis-je pour juger. Attendez- là étranger j’ai une vieille carte quelque part, je vais la récupérer et vous indiquer l’endroit sur la carte.»

«Très bien vous faites ça vieillard. Je vous remercie infiniment.»

Pendant que le barman quitta son poste quelques instants, l’homme assoupi à côté du cavalier se réveilla. Il regarda à droite et à gauche pour voir si personne ne l’écouter et se rapprocha du cavalier.

«Vous ne rentrerez jamais dans Minas Tirith. Pas avec ces temps troublés et ces débuts de guerre. Mais, je peux peut-être vous aider si vous acceptez de faire un petit travail pour moi. Qu’en dis-tu? Toi et tes amis font un petit travail pour moi en échange d’un passe gratuit pour Minas Tirith?»

«Comment sais-tu que je suis ici avec des amis?»
demanda le cavalier.

«C’est un tout petit village, il faut moins de cinq minutes pour que tout se sache ici.» répondit l’homme.

«Quel est donc ce travail?»

Avec un large sourire, l’homme commença à expliquer «Je fais parti de la guilde des voleurs de Dale, mon cousin Renald et membre de la guilde, mais à Minas Tirith. Normalement je devais faire une livraison là-bas, mais avec la guerre qui va éclater à tout instant, les routes ne sont vraiment pas sûre. Même pour un mec comme moi. Je te propose donc de prendre cette lettre avec mon sceau dessus et la cargaison qui n’est pas lourde je l’ai déposé dans une planque pas loin. Le point de rendez-vous est cinq kilomètres au Nord de Minas Tirith dans la taverne du nom de «L’Elfe Exotique». Je t’expliquerai en chemin à quoi ressemble mon cousin.»

Prenant un instant de réflexion le cavalier regardait droit dans les yeux l’homme en face de lui, comme si il essayait de sonder son âme. Après de longues minutes il décida de saisir la lettre que le voleur lui donna.

«Marché conclu.»
Spoiler:
 


« La connaissance des mots conduit à la connaissance des choses. »


Dernière édition par Pallando le Dim 14 Déc - 13:54, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alatar

avatar

Masculin
▌INSCRIT LE : 21/01/2009
▌VOTRE AGE : 24
▌MESSAGES : 5351
▌ROYAUME : Harad
▌COMPETENCES : cueillir des champignons
▌CITATION : Vous ne pensiez quand même pas que j'allais RP, si ?

Feuille de route
Argent: 50 po's
Équipement et Montures:
Armées sous les drapeaux ::

MessageSujet: Re: Pallando, l’Ermite d’Extrême Orient   Sam 13 Déc - 19:00

Bienvenu o/ (Ou re-bienvenu en l'occurence me semble-t-il)

Jolie présentation, je t'inviterais volontiers à un rp dans le futur ^^




.... ouai j'mennuie en ce moment, alors j'élève des oeufs
Revenir en haut Aller en bas
Fûraghal Torse Large

avatar

Masculin
▌INSCRIT LE : 06/12/2014
▌VOTRE AGE : 22
▌MESSAGES : 60

Feuille de route
Argent: 50 PO
Équipement et Montures:
Armées sous les drapeaux ::

MessageSujet: Re: Pallando, l’Ermite d’Extrême Orient   Sam 13 Déc - 19:47

Bienvenu à toi vieil ermite !


Revenir en haut Aller en bas
Pallando...

avatar

Masculin
▌INSCRIT LE : 17/01/2013
▌VOTRE AGE : 27
▌MESSAGES : 163

Feuille de route
Argent: 500 Cs
Équipement et Montures:
Armées sous les drapeaux ::

MessageSujet: Re: Pallando, l’Ermite d’Extrême Orient   Dim 14 Déc - 13:39

Thank you les jeunes Smile Prêt à refaire des bonnes histoires et à kicker du people


« La connaissance des mots conduit à la connaissance des choses. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pallando, l’Ermite d’Extrême Orient   Dim 14 Déc - 13:47

Mon cher ami il y avait un formulaire le saviasse vous ? Razz Bon retour !!
Revenir en haut Aller en bas
Pallando...

avatar

Masculin
▌INSCRIT LE : 17/01/2013
▌VOTRE AGE : 27
▌MESSAGES : 163

Feuille de route
Argent: 500 Cs
Équipement et Montures:
Armées sous les drapeaux ::

MessageSujet: Re: Pallando, l’Ermite d’Extrême Orient   Dim 14 Déc - 13:51

Je sais mais, mais, ... :'( j'aimais trop la façon dont j'ai présenté la dernière fois, j y avais passé beaucoup de temps donc ... haha



« La connaissance des mots conduit à la connaissance des choses. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pallando, l’Ermite d’Extrême Orient   Dim 14 Déc - 14:40

Bienvenue parmi nous Wink
Merci d'utiliser ce formulaire de présentation : " http://leseigneurdesanneaux.superforum.fr/t20903-formulaire-de-presentation "
Revenir en haut Aller en bas
Pallando...

avatar

Masculin
▌INSCRIT LE : 17/01/2013
▌VOTRE AGE : 27
▌MESSAGES : 163

Feuille de route
Argent: 500 Cs
Équipement et Montures:
Armées sous les drapeaux ::

MessageSujet: Re: Pallando, l’Ermite d’Extrême Orient   Dim 14 Déc - 17:21

Toutes les catégories sont présentes, soyez cool Smile J'ai passé du temps à faire ce code et à le faire le plus claire possible, je l'ai même un peu changé par rapport au passé.

Me faites pas ce coup là juste pour une question de design ^^


« La connaissance des mots conduit à la connaissance des choses. »
Revenir en haut Aller en bas
Alatar

avatar

Masculin
▌INSCRIT LE : 21/01/2009
▌VOTRE AGE : 24
▌MESSAGES : 5351
▌ROYAUME : Harad
▌COMPETENCES : cueillir des champignons
▌CITATION : Vous ne pensiez quand même pas que j'allais RP, si ?

Feuille de route
Argent: 50 po's
Équipement et Montures:
Armées sous les drapeaux ::

MessageSujet: Re: Pallando, l’Ermite d’Extrême Orient   Dim 14 Déc - 18:42

Les jeunes, les jeunes, tout est relatif xD




.... ouai j'mennuie en ce moment, alors j'élève des oeufs
Revenir en haut Aller en bas
Pallando...

avatar

Masculin
▌INSCRIT LE : 17/01/2013
▌VOTRE AGE : 27
▌MESSAGES : 163

Feuille de route
Argent: 500 Cs
Équipement et Montures:
Armées sous les drapeaux ::

MessageSujet: Re: Pallando, l’Ermite d’Extrême Orient   Lun 15 Déc - 12:29

Haha en effet, quoique je me fais plus tout jeune maintenant


« La connaissance des mots conduit à la connaissance des choses. »
Revenir en haut Aller en bas
Pallando...

avatar

Masculin
▌INSCRIT LE : 17/01/2013
▌VOTRE AGE : 27
▌MESSAGES : 163

Feuille de route
Argent: 500 Cs
Équipement et Montures:
Armées sous les drapeaux ::

MessageSujet: Re: Pallando, l’Ermite d’Extrême Orient   Mar 16 Déc - 13:32

en voyant plusieurs personnes avoir des réponses et pas moi je décide de up. Désolé pour le DP Smile


« La connaissance des mots conduit à la connaissance des choses. »
Revenir en haut Aller en bas
Denethor II...

avatar

Masculin
▌INSCRIT LE : 16/09/2014
▌VOTRE AGE : 22
▌MESSAGES : 813

Feuille de route
Argent: 21.014 Po's
Équipement et Montures:
Armées sous les drapeaux ::

MessageSujet: Re: Pallando, l’Ermite d’Extrême Orient   Mar 16 Déc - 13:45

Re-bienvenue Pallando ! J'étais Hirluin quand on s'était commencé un Rp Smile


Yo BTDD ! Redoc est de retour et va tout déménager !
Revenir en haut Aller en bas
Pallando...

avatar

Masculin
▌INSCRIT LE : 17/01/2013
▌VOTRE AGE : 27
▌MESSAGES : 163

Feuille de route
Argent: 500 Cs
Équipement et Montures:
Armées sous les drapeaux ::

MessageSujet: Re: Pallando, l’Ermite d’Extrême Orient   Mar 16 Déc - 14:24

Tu peux dire Redoc, je me souviens de ce nom tkt pas haha

J'espère avoir la chance de refaire un rp avec toi Wink Me souviens que tu écris plutot très bien


« La connaissance des mots conduit à la connaissance des choses. »
Revenir en haut Aller en bas
Denethor II...

avatar

Masculin
▌INSCRIT LE : 16/09/2014
▌VOTRE AGE : 22
▌MESSAGES : 813

Feuille de route
Argent: 21.014 Po's
Équipement et Montures:
Armées sous les drapeaux ::

MessageSujet: Re: Pallando, l’Ermite d’Extrême Orient   Mar 16 Déc - 16:28

Pallando a écrit:
Tu peux dire Redoc, je me souviens de ce nom tkt pas haha
Il semblerait que je commence a être connu Razz

Citation :
J'espère avoir la chance de refaire un rp avec toi Wink Me souviens que tu écris plutot très bien

J'essaye de faire de mon mieux dirons nous, mais ce serait avec plaisir évidemment Smile


Yo BTDD ! Redoc est de retour et va tout déménager !
Revenir en haut Aller en bas
Fûrin Coeur-de-Sève

avatar

Masculin
▌INSCRIT LE : 28/01/2009
▌VOTRE AGE : 23
▌MESSAGES : 3837
▌COMPETENCES : Moins con que d'autres !

Feuille de route
Argent:
Équipement et Montures:
Armées sous les drapeaux ::

MessageSujet: Re: Pallando, l’Ermite d’Extrême Orient   Mar 16 Déc - 16:50

Bon je valide tout est ok pour moi Wink


Ex Fûrin, ex Artah Zralik, ex Zanshû Ghimhùn, ex Fûrin, ex Mezzano, ex Artah Zralik, ex Suladan, ex Rùmil

Ma plus grande fierté !!!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Pallando...

avatar

Masculin
▌INSCRIT LE : 17/01/2013
▌VOTRE AGE : 27
▌MESSAGES : 163

Feuille de route
Argent: 500 Cs
Équipement et Montures:
Armées sous les drapeaux ::

MessageSujet: Re: Pallando, l’Ermite d’Extrême Orient   Mar 16 Déc - 17:05

Merci à toi grand sauveur Smile


« La connaissance des mots conduit à la connaissance des choses. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pallando, l’Ermite d’Extrême Orient   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pallando, l’Ermite d’Extrême Orient
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pallando, l’Ermite d’Extrême Orient
» Pallando, l’Ermite d’Extrême Orient
» Régiment de marche de la Légion Etrangère d'Extrême-Orient (R.M.L.E / E.O).
» Pallando l'Ermite
» Compagnie disciplinaire en Extrême-Orient

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Back to Dagor Dagorath : l'Âge des Héros :: [Avant d'entrer en Terre du Milieu] :: FICHES VALIDEES-
Sauter vers: