Forum RPG sur le Seigneur des Anneaux
 
FAQCalendrierAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
ANNONCE DU 24.02.2016 Le nouveau BtDD et son contexte final vous sont présentés ICI !! Venez vite les découvrir !!
ANNONCE DU 06/02/16: Nouvelle soirée CB de prévu le vendredi 26 Février à partir de 20h30 ! Sujet libre ! Venez nombreux Wink
ANNONCE DU 21.12.2015 Venez incarner Thingol, Turin, Ancalagon ou bien d'autres encore dans la zone RP Détente ICI !
ANNONCE DU 21.12.2015 Devenez le pro des batailles en vous inscrivant ICI. Plus de renseignements sur ce SUJET-CI !!!

Partagez | 
 

 Brace yourself..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Brunhild

avatar

Masculin
▌INSCRIT LE : 02/11/2011
▌VOTRE AGE : 18
▌MESSAGES : 345
▌CITATION : Canis sine dentibus vehementius latrat.

Feuille de route
Argent: 5 Cs
Équipement et Montures:
Armées sous les drapeaux ::

MessageSujet: Brace yourself..    Ven 11 Juil - 20:25

¤ Nom(s) du personnage: Brunhild Dunadan.
¤ Âge du personnage: 18 ans
¤ Race du personnage: Hommes
¤ Peuple du personnage: Dunedains du Nord
¤ Lieu de naissance du personnage: Arthedain
¤ Lieu de vie du personnage: Arnor.
¤ Grade du personnage: Lieutenant.
¤ Histoire:
Brunhild naquit dans un village négligeable fondé par quelques rôdeurs au fond d'un fourré afin de protéger leurs familles. Le pays d'Arnor était instable, et les Dunedains du Nord ont beau se battre pour exterminer les Orques, ils ne cessaient de s'y déverser. Une peste noire qui menace d'emporter le Bien, et détruire tout ce qui est de beau dans ce monde. 
Le père de Brunhild était Arnaith, l'ombre de lumière. C'était un homme robuste, mesurant plusieurs pieds de haut, toujours en armure, veillant le jour comme la nuit, et qui était le chef de sa horde. Il avait même des rapports avec les Eldar d'Imladris, la vallée cachée, et possédait quelques armes elfiques.
La mère de Brunhild, quant à elle, est la ravissante Freja d'Arnor. On raconte que dans ses veines, coule le sang d'une grande lignée de seigneurs arnoriens.
C'était une nuit d'hiver. Brunhild, la fille d'hiver. Froide, comme la mort. Ses yeux bleus et vastes étaient si profonds qu'on s'y perdait pour un long moment. Un bleu où les ombres dansaient mélancoliquement. Un bleu qui prédit l'avenir.
Brunhild avait grandi comme toutes les filles de son village, dans la peur du Mal. Une peur que chacune apprend à dépasser. Brunhild eut, dès l'age de quatre ans, une épée de bois et un bouclier léger. Tandis que son père s'absentait pour de longs mois, occupé à massacrer des créatures belliqueuses, elle faisait de grands efforts pour gagner en force, en agilité et en prudence. A l'âge de douze ans, c'était une des rares femmes à porter une épée de métal au village.
Cela lui fut favorable, quand une soirée d'été, tandis qu'on festoyait imprudemment un mariage, des cohortes d'Orques surgirent. Les hommes n'étaient pas là, et les vieux et les enfants furent terrorisés. Les cris des créatures leur avait glacé le sang. Un massacre s'ensuit, les cris montèrent dans le ciel comme les langues furieuses de flammes. Brunhild et sa mère avaient fui vers leur demeure, où leur grand-père était. Elles se défendirent bravement contre les Orcs qui leur barraient la route, mais hélas, la maison était déjà tombée sous une tour de feu. Mais ce n'était pas la fin de leur malheur. Tandis que Brunhild, choquée, regardait jouer les flammes, Frejya derrière elle fut abattue par une lance noire qui lui perça directement le cœur.
__ Ma fille, va...
Et agonisante, Frejya tint la main de sa fille et y glissa une petite pierre noire où une couronne en blanc était sculptée.
Brunhild arriva à fuir, se cachant dans la forêt, se nourrissant de fruits sauvages. Le choc passé, elle quitta le bois et finit par atteindre Bree. C'était le premier village qu'elle voyait, hors le sien. Et elle en fut surprise. Elle apprécia ses maisons de pierre, ses rues, ses petites tours. Faisant le tour de la ville, elle finit par se faire remarquer et fut embauchée par une vieille aubergiste. Un travail que la jeune fille déjà forte accomplissait à merveille pour une année, frottant, servant, cuisinant, nourrissant les bêtes, dormant à l'écurie sans se plaindre. Elle était néanmoins énervée par l'avance des mâles qui étaient attirés par ses formes, et elle recevait souvent des punitions sévères pour avoir giflé l'un ou cassé la gueule de l'autre.
Mais la défense la plus courageuse et la plus poussée qu'elle fit est lorsqu'un vieil ivrogne entra aux écuries la nuit, sentant un vieux mauvais vin. Brunhild, fronçant les sourcils,, avait allumé sa lanterne pour mieux voir. Le vieillard, un sourire cruel au visage, avait retiré son bas et se baissait vers la jeune fille pour saisir ses bras. Étonnée, elle cracha sur sa face. Il la gifla. Elle essaya de s'échapper de son poids quand il la tint par ses cheveux. Poussant un cri, elle se tourna et lui adressa un bon coup de poing. Encore plus furieux, il brandit sa dague et lui donna un coup à l'épaule gauche, arrachant à Brunhild un cri assourdissant. Elle saisit le fouet des chevaux, et lui donna trois coups. Il tomba, lacéré de douleur. Elle lui prit ensuite sa dague, et l'égorgea vif.
__ Meurs...
Elle tomba à genoux et sanglota. Elle discerna alors une ombre qui s'approcha et en fut apeurée. Elle a tué un homme, ils allaient la torturer avant de l'abattre. Elle se leva, et présenta le poignard.
__N'ayez peur, jeune fille. Je suis Eraven, et je souhaite vous emmener en lieu sauf.
__ Vous voulez me duper, dit-elle, méfiante.
Il sourit et lui tendit un capuchon, lorsqu'il vit le sang couler de son épaule.
__ Ta blessure devrait être dangereuse. Je devrais te soigner. Viens.
Et il lui laissa son capuchon, lui tourna le dos et partit. De peur que sa silhouette ne disparaisse et qu'elle ne le perdit, Brunhild suivit l’inconnu, Finalement, elle n'avait pas trop le choix.
Ils allèrent vers le Bois de Chet, et une fois en sécurité, entre les arbres, il se présenta. C'était un rôdeur, comprit Brunhild. Comme son père. Et cela la soulagea. Il recueillit quelques libres et au bord d'un ruisseau, procéda à la soigner. Elle gémit, mais la douleur partait peu à peu, laissant place à un soulagement.
__ Connaissez-vous Arnaith, fils d'Arnoven ? demanda-t-elle.
__ Oui, et il est mort à l'est de Fondcombe, en se battant bravement contre les Orcs. On raconte qu'il faisait face lui seul à dix créatures d'Angmar. Les Elfes de Fondcombe l'ont alors inhumé à coté de leur vallée, comme hommage. Connais-tu au moins Fondcombe ? C'est là où vivent les Elfes...
Mais elle resta bouche bée. Était-elle maudite ? Quelques minutes après, elle comprit qu'elle n'avait pas de proche. Puis elle se rappela d'un certain... Aragorn fils d'Arathorn. Elle demanda à Eraven ce qu'il connaissait de lui.
__ Aragorn est à Fondcombe. Je ne sais rien de plus, répondit-il sèchement.
Puis il leva la tête avec des sourcils arqués.
__ D'où connais-tu ces personnes, fille ?
__ Je suis Arnaith fils d'Arnoven est mon père. Et ma mère est Freya. Mon père connaissait Aragorn fils d'Arathorn et il m'en parlait. Je souhaite le retrouver si possible.
Il resta surpris, et se félicita d'avoir sauvé la vie à la jeune fille. La vie est effectivement pleine d'éventualités.
__ Tu es blessée et faible, jeune dame. Je vais t'emporter à Taurdal.
Taurdal était un village moins grand et organisé que Bree, mais caché en lisière du Bois de Chet. La population était discrète et les rôdeurs discutaient dans l'ombre. Une demeure centrale, plutôt haute et avec un toit courbé, abritait leur « chef », parut comprendre Brunhild. Ervan entra, et s'inclina légèrement. L'homme qui siégeait au centre d'autres rôdeurs fit de même. Ervan dit à Brunhilde :
__ Cet homme est Halbarad Dunadan, parent d'Aragorn fils d'Arathorn.
Puis il avança et dit à Halbarad :
__ J'ai sauvé cette jeune fille alors qu'elle était blessée après avoir tué un homme l'ayant agressé. Elle prétend être la fille d'Arnaith et de Frejya.
Halbarad avança. Il était grand, habillé de gris et de bleu, les yeux d'un noir de jais, les cheveux doux. Il regarda Brunhild qui s'avança vers lui et lui tendit la pierre que lui avait confiée sa mère.
__ Ma mère, Frejya, a été abattue. Notre village a été attaqué par des Orcs. Mon père est mort, que m'as dit cet homme. S'il vous plait, je souhaite aller au lieu où il a été inhumé.
Halbarad sourit, mais ne répondit point. Il ne répondit jamais.
Brunhild vécut à Taurdal quatre années. Elle devint une guerrière vétéran, maniant agilement l'épée, l'arc, l'équitation, mais surtout au bouclier. On la surnommait d'ailleurs la Dame au Bouclier. Elle a fait partie des rôdeurs défendant la Comté et la région de Bree et de la Comté, et s'était farouchement battue aux cotés d'Aragorn, qu'elle idéalise. Elle se rappelait que petite, une voyante avait prédit à Frejya qu'Aragorn, l'ami d'Arnaith, aurait une grande gloire au futur.
Frôlant ses dix huits hivers, elle décida enfin d'aller à la région à coté d'Imladris où son père était inhumé. Elle prit son cheval blanc, porta son armure et s'enveloppa d'un capuchon bleu azur. Elle se coupa les cheveux, accrocha son vaste bouclier à son dos et son épée à sa ceinture, ainsi qu'une dague venimeuse. Elle fut accompagnée par Ervan avec lequel elle a lié une proche amitié, et qui connaissait la route vers la cité prudemment cachée par les Elfes. Ils arrivèrent au tombeau d'Arthain, caché entre de hauts arbres. Brunhild le regarda, sans laisser tomber une larme.
__ Ne sait-on pas vraiment où les Hommes vont après la mort, Ervan ?
__ Même les Elfes avec leurs grandes connaissances ne le savent pas. Peut-être aux bras de Mandos, ou qu'on disparaît tout simplement, ou qu'on réapparaît en autre forme.
Alors qu'ils étaient sur le point de partir, un chevalier habillé en blanc et montant un étalon élégant vint en galopant. Il s'arrêta, descendit de son cheval. Ses yeux étaient d'un vert éblouissant et ses cheveux d'un brun fort.
__ Bonjour à vous, Dunedains d'Arnor. Je suis Elferolen, chef des sentinelles d'Imladris. Je viens par ordre d'Elrond, mon seigneur, rapporter à Dame Brunhild ce que son père avait laissé à quelques elfes.
Il leur servit d'abord une liqueur rafraîchissante. Les oiseaux chantaient au bord du bois, l'eau jouait une belle musique qui coulait doucement vers le cœur.
Elferolen confia à Brunhild ce que son père a laissé à des elfes : ce n'était qu'un seul objet, le heaume d'Arthain. Petite, elle en avait été toujours étonnée. Il était d'un argent très clair, pointu, et orné par deux belles ailes d'un éclat étincelant.
Souriant, Brunhild porta le casque.
¤ Caractère: Brunhild est malgré sa tristesse souvent souriante. Premièrement arrivée à Taurdal, elle était isolée et ne parlait qu'à peu de gens, mais s'était liée peu à peu aux rôdeurs. Elle a plutôt le caractère de son père, avec un sens de l'honneur, de l'amitié. Mais est moins introvertie qu'Arthain. Brunhild est souvent ponctuelle et exprime facilement ses sentiments, mais peut parfois avoir envie de les garder pour elle. Brunhild a toujours aimé les chroniques des anciens royaumes, et est obsédée par la découverte de vieilles connaissances elfiques. Ainsi connaît-elle un petit vocabulaire sindarin.
¤ Physique: Brunhild est d'abord de très grande taille. Ses épaules musculeuses, son torse droit et ses cuisses larges lui donnent un air viril de loin. Mais elle a également ses charmes de femme, avec une voix mielleuse et une gorge douce de faon. Ses cheveux sont blonds et doux, mais elle les a coupé avant de se rendre à Imladris. Ses yeux sont bleus, vastes et magnifiques, et défient les plus beaux yeux des Noldor par leur profondeur et charme. Les mains de Brunhild sont dures, du à sa pratique de l'épée et du bouclier. Elle porte souvent un capuchon ou une cape bleus, son armure, et chevauche avec une bannière d'Arnor.
¤ Camp: BIEN
¤ Parentée et personnes proches: Elle est la fille unique d'Arnaith, un rôdeur d'Arthedain qui serait un Dunedain d'une maison moyenne. Sa mère, quant à elle, est de haut sang dunedain.


¤ Avez-vous lu les règles?: 



Elferolen à votre service Joyeux Anniversaire  


Dernière édition par Brunhild le Dim 13 Juil - 18:39, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lucius Gladius

avatar

Masculin
▌INSCRIT LE : 04/11/2009
▌VOTRE AGE : 22
▌MESSAGES : 4009
▌ROYAUME : Les Nuages
▌COMPETENCES : Demandes aux demoiselles, elles seront plus aptes à répondre que moi ;)
▌CITATION : T'as du feu ?

Feuille de route
Argent: 0 Cs
Équipement et Montures:
Armées sous les drapeaux ::

MessageSujet: Re: Brace yourself..    Dim 13 Juil - 17:33

REUH ELFE ! (:
Alors désolé mais il n'est pas possible que tu aie un tel lien de parenté avec Aragorn étant donné que Tolkien ne lui donne pas de soeur nommé Freyja(au père d'Aragorn).
^^'



Fondateur du Club Des Rastas fumer
Adégueulasse, Nimy & Redoc j'vous fait des chose pas très orthodoxes <3
Revenir en haut Aller en bas
Brunhild

avatar

Masculin
▌INSCRIT LE : 02/11/2011
▌VOTRE AGE : 18
▌MESSAGES : 345
▌CITATION : Canis sine dentibus vehementius latrat.

Feuille de route
Argent: 5 Cs
Équipement et Montures:
Armées sous les drapeaux ::

MessageSujet: Re: Brace yourself..    Dim 13 Juil - 18:29

Edité.



Elferolen à votre service Joyeux Anniversaire  
Revenir en haut Aller en bas
Lucius Gladius

avatar

Masculin
▌INSCRIT LE : 04/11/2009
▌VOTRE AGE : 22
▌MESSAGES : 4009
▌ROYAUME : Les Nuages
▌COMPETENCES : Demandes aux demoiselles, elles seront plus aptes à répondre que moi ;)
▌CITATION : T'as du feu ?

Feuille de route
Argent: 0 Cs
Équipement et Montures:
Armées sous les drapeaux ::

MessageSujet: Re: Brace yourself..    Dim 13 Juil - 18:33

Sorry, il t'es aussi impossible de connaitre la position de Fondcombe à moins d'être un elfe, ou que l'on sache grâce à Tolkien que cette personne connaisse la position de la cité. Bref ce n'est pas le cas ici. ^^'



Fondateur du Club Des Rastas fumer
Adégueulasse, Nimy & Redoc j'vous fait des chose pas très orthodoxes <3
Revenir en haut Aller en bas
Lucius Gladius

avatar

Masculin
▌INSCRIT LE : 04/11/2009
▌VOTRE AGE : 22
▌MESSAGES : 4009
▌ROYAUME : Les Nuages
▌COMPETENCES : Demandes aux demoiselles, elles seront plus aptes à répondre que moi ;)
▌CITATION : T'as du feu ?

Feuille de route
Argent: 0 Cs
Équipement et Montures:
Armées sous les drapeaux ::

MessageSujet: Re: Brace yourself..    Dim 13 Juil - 18:45

53 lignes de rab.
Valid'day Rasta banana



Fondateur du Club Des Rastas fumer
Adégueulasse, Nimy & Redoc j'vous fait des chose pas très orthodoxes <3
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Brace yourself..    

Revenir en haut Aller en bas
 
Brace yourself..
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Vend] Pare-pierre Ufo Reactor V2 spécial Leatt-brace
» leatt brace
» Lyzbeth Zalender ~ Brace yoursleves, winter is coming.
» World on fire with a smoking sun Stops everything and everyone Brace yourself for all will pay Help is on the way (Uc)
» aiden c. holmes ➽ we don't even brace the pole spirited horse and the timid doe.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Back to Dagor Dagorath : l'Âge des Héros :: [Avant d'entrer en Terre du Milieu] :: FICHES VALIDEES-
Sauter vers: