Forum RPG sur le Seigneur des Anneaux
 
FAQCalendrierAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
ANNONCE DU 24.02.2016 Le nouveau BtDD et son contexte final vous sont présentés ICI !! Venez vite les découvrir !!
ANNONCE DU 06/02/16: Nouvelle soirée CB de prévu le vendredi 26 Février à partir de 20h30 ! Sujet libre ! Venez nombreux Wink
ANNONCE DU 21.12.2015 Venez incarner Thingol, Turin, Ancalagon ou bien d'autres encore dans la zone RP Détente ICI !
ANNONCE DU 21.12.2015 Devenez le pro des batailles en vous inscrivant ICI. Plus de renseignements sur ce SUJET-CI !!!

Partagez | 
 

 Luménia du Gondor, proche conseillère de Denethor II (TERMINUS)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Luménia du Gondor, proche conseillère de Denethor II (TERMINUS)   Ven 2 Mai - 16:53



¤ Nom(s) du personnage: Luménia
   ¤ Âge du personnage: 25 ans
   ¤ Race du personnage: Humaine
   ¤ Peuple du personnage: Gondoriens
   ¤ Lieu de naissance du personnage: Aux alentours de Esgaroth
   ¤ Lieu de vie du personnage: Gondor (Minas-Tirith)
   ¤ Grade du personnage: Plus proche conseillère de Denethor II

   ¤ Histoire:
Je ne suis et je n'ai jamais été une fille de bonne famille, et pourtant regardez où j'en suis aujourd'hui.
Personne n'aurait jamais imaginé que la progéniture d'une lavandière ayant eu une aventure avec un homme au service du dirigeant d'Esgaroth ne pourrait devenir aussi proche du Surintendant du Gondor. Tous se trompaient, car Denethor n'a jamais placé sa confiance en une personne autre que moi, et bien que je ne sois qu'une femme, je suis la seule personne à qui il peut réellement tout confier. J'ai l'habitude de l'écouter attentivement pendant des heures, assis au coin d'un feu, nous nous parlons comme un père et une fille. Mais en réalité, Denethor a réellement été comme un père pour moi, bien que je ne sois qu'une proche conseillère pour lui, il m'a en quelque sorte sauvé la mise lorsque tout allait mal. Je suis arrivée tout bêtement à Minas Tirith, que l'on appelle aussi « la cité des Rois ». Mais la façon la plus bête qui soit a tout changé. C'était il y a de cela plusieurs années, mais je m'en souviens comme ci c'était hier. J'étais en fugue avec l'un des messagers de mon père, un capitaine de la flotte d'Esgaroth. Ce dernier était accusé d'avoir trahi la confiance du dirigeant en complotant avec les alliés de Sauron. Le maître d'Esgaroth le faisait donc poursuivre à travers tout le pays, dans le but de l'emprisonner pour une faute dont je suis persuadée qu'il n'avait pas commise. D'après les dernières paroles de ma mère, mon père semblait être une personne sincère et de confiance, alors pourquoi aurait-il injustement trahi sa patrie et son supérieur ? Je ne comprenais pas. Je devais avoir 10 ans lorsque je quitta pour toujours ma terre natale qu'était la ville d'Esgaroth. Je me souviens encore des larmes incessantes de ma mère en me regardant partir, assise sur le grand destrier de mon coursier. Ce dernier n'avait pas d'endroit en particulier où me conduire, mais mon père lui avait juste demandé de me sauver. Ce qu'il fit très bien d'ailleurs, juste avant de perdre la vie lui-même, quand nous nous sommes fait enrobés dans une embuscade orque. Sa mort fut très bête. Nous étions poursuivis depuis plusieurs nuits déjà par des archers et des combattants experts en matière de poursuite des fugitifs et voila que nous nous faisions prendre bêtement par ces stupides créatures hideuses que sont les orques. Une flèche dans le poitrail, et le corps du messager tomba raide mort sur le sol. Quant à moi, je ne savais que nous avions déviés vers le Sud et que j'étais en train de « parcourir » les terres du Gondor, gouvernées par le grand Surintendant Denethor deuxième du nom. Je ne savais pas non plus quoi faire, j'étais perdue. Ce fut seulement lorsque je vis les murailles de la grande citée blanche au loin que je repris espoir. Je parvins à m'enfuir sur la jument de mon coursier et je ne vous cache pas qu'avec le peu de leçons d'équitation que j'avais reçu jusqu'à maintenant, ma position à cheval était loin d'être glorieuse. Mais bon.. disons que j'ai fais avec, de toute façon, avais-je réellement le choix ? Je ne crois pas. La citée blanche était certainement l'un des endroits les plus magnifiques que je n'avais jamais vu, mais je ne fus accueillie comme je l'espérais. J'avais faim.. très faim. Et si je révélais ça à quelqu'un aujourd'hui, je pense qu'il en rirait pendant plusieurs semaines et que je deviendrais la risée de tout le palais. J'avais osé, dans ma misère, voler une pomme dans la charrette d'un petit marchand sur la grande place de la ville. Malheureusement, je n'étais pas très douée et j'avais été vue, ce dernier me fit donc immédiatement rafler par la garde royale. Je ne savais qui était ces personnes qui m'emmenaient dans une étrange bâtisse blanche énorme, mais en arrivant ici, je ne savais pas que je n'en ressortirais jamais, et que la personne qui semblait si froide et sans cœur au premier abord deviendrait celle qui changerait littéralement ma vie, et que grâce à elle je n'aurais plus à voler pour me nourrir. C'est ignorante que je raconta ma situation au souverain du Gondor et c'est une petite fille que beaucoup pourraient qualifier de « bouseuse » que le Surintendant prit sous son aile. Mes conditions de vie changèrent littéralement et honnêtement, je n’eus pas à m'en plaindre. J'étais nourrie, choyée, entretenue.. tout ce dont une jeune fille peut rêver. Mais cette vie de paradis ne dura pas si longtemps que cela. Très vite, lorsque je commença à grandir, je fus confrontée à la méchanceté des gens de la cour qui me snobaient parce que je n'étais en contact avec la haute noblesse seulement à cause de mon "adoption", si je puis dire ça comme ça. Effectivement, très peu des conseillers du Surintendant n'avaient apprécié la décision de leur souverain et beaucoup se mettaient en travers ma route, ou plutôt le faisaient indirectement, en fait. Ils ne savaient qu'envoyer leurs femmes piailler contre moi et ces dernières ne se gênaient pas pour m’inonder de toutes sortes de moqueries stupides et de flatteries grossières. Je ne comprenais pas pourquoi les gens se comportaient comme ça, mais je ne tarda pas à me rendre compte de la réalité. Les gens qui m'entouraient n'étaient pas seulement riches et grands, derrière chacun d'eux se cachaient une part d'obscurité, et chacun la montrait plus ou moins différemment. Les pires étaient certainement les traîtres, ces personnes sans honneur que Denethor maudissait plus que tout au monde. Chaque fois que le Surintendant avait un traître sous la main, il ne restait plus beaucoup de temps à vivre pour lui. Alors, mieux valait bien se tenir et surtout, respecter ses engagements auprès de la couronne. Cette expérience de la vie me permit de me forger un vrai caractère et très vite, je passa de la jeune fille innocente à une personne qui fait les choses dans son intérêt. Ma meilleure amie, une prostituée vivant dans un des nombreux quartiers riches et luxueux de Minas Tirith, me vit changer du mauvais côté et me répétait sans cesse que le venin de la conspiration était en train de m'empoisonner. Personne ne connait les relations que j'entretiens avec elle mais bien que Diandra est toujours raison, cette fois-ci, je n'étais pas en total accord avec elle. Ce n'était le venin de la conspiration qui m'empoisonnait, mais bien la réalité de la vie qui entrait en moi comme un fleuve se jette dans la mer. J'ai remarqué que depuis que cette carapace est sur moi, plus rien ne me touche ni me fait du mal. Je suis certainement devenue la personne la plus calculatrice de la cour, même en gardant ma totale fidélité au Surintendant, je suis peut-être devenue encore plus serpentine que ces pestes de femme de conseillers. Très vite, leurs maris furent tous dominés par mon emprise sur le Surintendant. Enfin, c'est eux qui appelaient ça une emprise. Si ça ne tenait qu'à moi je dirais plutôt que Denethor m'accordait une confiance qu'il n'avait pas pour eux, et que cela les rendaient surement très jaloux. Je n'ai jamais eu, comme beaucoup le pensent, de relations autres que amicales avec le Surintendant. Des rumeurs courent en masse comme quoi nous sommes amant et amante. On voit bien que les gens ne savent rien de notre vie, et d'ailleurs ils n'ont rien à savoir de nous. Il est vrai que mes conquêtes amoureuses à la cour ont été nombreuses, mais cela ne relève que du jeu. La seule personne pour qui j'ai réellement éprouvé des sentiments est Faramir, le fils cadet de Denethor. C'est lui qui m'avait apprit à monter à cheval, ainsi que le fonctionnement des défenses du Gondor et leur disposition. Je l'ai aimé, mais rien ne s'est jamais passé entre nous. C'était tout simplement impossible, et de jour en jour je le sentais partir. Seul Denethor et ses proches conseillers sont au courant de ma place de plus proche conseillère au château, à la cour, personne d'autre ne connait la vérité. C'est pour cela que m'afficher avec Faramir en publique ne me dérangeais pas. Bien au contraire, il nous arrivait souvent de faire des balades ensembles le long des routes de la ville ou dans les luxueux jardins du château. Bien que cela n'est duré que quelques instants, ces moments sont à tout jamais gravés dans ma tête. Je l'aimais et je l'aime toujours, mais personne, même pas lui n'en a la connaissance. Enfin, voilà un peu près le début de ma vie et ma vie actuelle... fêtes à la cour et aventures amoureuses sont mon quotidien. Mais derrière mon aspect de fille facile, je suis bien autre chose en fin de compte...
Au château beaucoup me surnomment la « Vipère Blonde » en raison de mon imprévisibilité. Il est vrai que je ne suis pas du genre à être toujours carrée et à suivre les règles. D'ailleurs, j'aime beaucoup par ailleurs les enfreindre. Je ne l'ai que peu faire car la seule fois où je m'y suis tentée, tout cela s'est très mal terminé. J'étais sortie dehors pour aller me balader à cheval avec plusieurs gardes de Denethor "mon protecteur", quand nous sommes tombés (une fois de plus, ouai, j'ai du bol avec ces bêtes là) dans une embuscade d'orques. Mais ces derniers étaient beaucoup plus grands et plus répugnants que des orques normaux. Je fus la seule à m'en sortir et une fois de plus j'ai toujours une chance que je n'explique pas. Je me souviens encore des yeux furieux du Surintendant lorsque je me suis rendue dans la salle du Trône pour lui expliquer ce qu'il c'était passé. Je crois que ce jour-là, il était réellement en colère et il a d'ailleurs du m'imposer la punition la plus sévère que je n'avais jamais eu ; restée enfermée au château pendant deux jours entiers. Sur le moment je lui en voulais, mais qu'en j'y repense aujourd'hui, cela me fait plutôt rire et en réalité, il n'a peut-être pas tord. A vrai dire, je suis plutôt le genre de fille têtue qui n'écoute personne, mais bon, voilà, c'est moi quoi.


79 lignes

   ¤ Caractère: Derrière mon aspect de petite fille innocente se cache une vraie battante. Enfin disons que c'est ce que les gens disent de moi. On me dit égoïste et sournoise, mais par opposition, on me dit sympathique et sûre de moi. Disons que j'ai hérité du caractère de ma mère, elle aussi était, dans les vagues souvenirs que j'ai d'elle, une femme plutôt secrète qui ne parlait pas beaucoup. Moi, je parle, oh oui je parle énormément même, jusqu'à donner mal à la tête parfois. Mais derrière tous ce que je dis, beaucoup de choses sont fausses. Je suis secrète, comme tous les nobles d'ailleurs. Tout le monde a ses secrets qu'il garde seulement pour lui. Je fais parfois des affaires avec des gens peu recommandables, mais malgré cela, jamais je ne trahirais Denethor. Il a été comme un père pour moi, aujourd'hui à moi d'être comme une fille pour lui. Je change souvent d'avis et par opposition à ma personnalité lorsque je suis arrivée à Minas Tirith, je m'énerve aujourd'hui très facilement et je fais tout ce qui est dans mon intérêt. Je ne pense que très peu aux autres, car eux ne pensent pas à moi. Cela m'a valut le surnom de « l'égoïste », mais à vrai dire, je m'en fiche carrément... Je ne me fis qu'à l'avis des personnes censées qui m'apprécient, car si vous allez écouter les paroles poissonneuses des vipères et des serpents, comment voulez-vous vous en sortir ? Je suis souvent traitée de « fille facile », ce qui n'est pas faux. J'aime avoir les hommes à mes pieds, car le sexisme que j'ai vécu dans mes plus jeunes années avec les conseillers de Denethor m'a beaucoup sensibilisée à cela. Je suis une charmeuse et j'assume. Je serais capable de faire n'importe quoi pour obtenir ce que je veux. Je n'hésite pas à exposer mes sentiments et je suis très franche, je peux même être brutale lorsqu'il le faut. Pour me qualifier complètement, mieux vaudrait dire que je suis mi-ange mi-démon...

   ¤ Physique: D'après les dires de plusieurs hommes, je suis plutôt une jolie fille. Au teint pale et aux joues roses, comme la plupart d'entre eux aiment. Mes lèvres sont toujours recouvertes d'un rouge à lèvres rouge, les mettant en valeur et faisant contraste avec le reste de mon visage. Mes yeux sont noirs très foncés, tout comme ceux de mon père. Étrange pour une jeune fille ayant les cheveux de couleur blonde, que j'ai cette fois-ci hérités de ma mère. Mon front est haut, ce qui est dit être un signe d'intelligence, mais bien que je sois quelqu'un de calculateur, je ne sais si je suis tant intelligente que cela. Je suis souvent vêtue d'une robe de couleur bleu, couleur du Gondor et que j'ai toujours appréciée depuis ma tendre enfance. Pour les grandes occasions, je porte des vêtements beaucoup plus luxueux et parfois beaucoup plus osés -cela ne me gène pas de l'avouer-. A mes oreilles sont souvent accrochées des boucles d'oreilles et à mon cou sont portées différentes perles, pour la plupart offertes par le Surintendant Denethor en personne. Je suis plutôt une personne qui aime prendre soin de mon apparence et toujours paraître belle aux yeux de toutes. Certaines femmes m'envient, d'autres me trouvent vulgaire.. les avis sont très partagés sur moi. Au niveau de mes déplacements, il paraît que j'ai la démarche d'une princesse, mais s'il ne s'agissait que de moi, je dirais que j'ai une démarche aussi belle que celle d'un canard...

   ¤ Camp: BIEN
   ¤ Parentée et personnes proches: Ses parents (elle ne sait s'ils sont encore en vie), le Surintendant Denethor II, Faramir et Boromir, sa meilleure amie..


   ¤ Avez-vous lu les règles?:
   ¤ Motivation: Motivéee !!!
   ¤ Votre âge: 15 ans
   ¤ Depuis combien de temps faites vous du RP?: 1 an
   ¤ Comment avez-vous découvert notre forum?: Sur Internet
   ¤ Sur quels autres forums êtes vous (sans donnez de liens)?: Harry Potter
   ¤ Faites-vous du graphisme?: Ouui
   ¤ Hobbies: Equitation, lecture, dessin
   ¤ Livres de J.R.R. Tolkien lus: SDA
   ¤ Comment trouvez vous l'aspect général du forum ? : Il est cool


Dernière édition par Euron Oeil de Choucas le Dim 6 Juil - 10:22, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Luménia du Gondor, proche conseillère de Denethor II (TERMINUS)   Ven 2 Mai - 22:29

J'ai fini les amis :3
Revenir en haut Aller en bas
Robinund
¤ Garde du Rohan ¤ Déchu d'Enedwaith ¤
¤ Garde du Rohan ¤ Déchu d'Enedwaith ¤
avatar

Masculin
▌INSCRIT LE : 12/08/2011
▌VOTRE AGE : 18
▌MESSAGES : 7864
▌ROYAUME : Là où il y a de l'or.
▌VOTRE RANG : Divinité Suprême.
▌COMPETENCES : Flemmard et Banquier !
▌CITATION : Cours ! Cours !

Feuille de route
Argent: 2.500 PO's
Équipement et Montures:
Armées sous les drapeaux ::

MessageSujet: Re: Luménia du Gondor, proche conseillère de Denethor II (TERMINUS)   Sam 3 Mai - 19:41

Impossible de faire deux persos dans le même royaume. Désolé Wink





ETAIT:
 


Signas de BG's:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Luménia du Gondor, proche conseillère de Denethor II (TERMINUS)   Sam 3 Mai - 20:40

Pas de problème c'est à moi de m'excuser. Si je peux je vais plutôt me tourner vers Smeagol car je pense que la communauté aura besoin de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Luménia du Gondor, proche conseillère de Denethor II (TERMINUS)   Dim 4 Mai - 22:32

Up terminé, nouveau personnage mis au point Smile
Revenir en haut Aller en bas
Robinund
¤ Garde du Rohan ¤ Déchu d'Enedwaith ¤
¤ Garde du Rohan ¤ Déchu d'Enedwaith ¤
avatar

Masculin
▌INSCRIT LE : 12/08/2011
▌VOTRE AGE : 18
▌MESSAGES : 7864
▌ROYAUME : Là où il y a de l'or.
▌VOTRE RANG : Divinité Suprême.
▌COMPETENCES : Flemmard et Banquier !
▌CITATION : Cours ! Cours !

Feuille de route
Argent: 2.500 PO's
Équipement et Montures:
Armées sous les drapeaux ::

MessageSujet: Re: Luménia du Gondor, proche conseillère de Denethor II (TERMINUS)   Jeu 8 Mai - 10:10

Validé !

Tu as 79 lignes, tu souhaites commencer Lieutenant ?





ETAIT:
 


Signas de BG's:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Luménia du Gondor, proche conseillère de Denethor II (TERMINUS)   Jeu 8 Mai - 10:49

Oui je veux bien s'il te plaît ^^ Et merci pour la validation Smile
Revenir en haut Aller en bas
Robinund
¤ Garde du Rohan ¤ Déchu d'Enedwaith ¤
¤ Garde du Rohan ¤ Déchu d'Enedwaith ¤
avatar

Masculin
▌INSCRIT LE : 12/08/2011
▌VOTRE AGE : 18
▌MESSAGES : 7864
▌ROYAUME : Là où il y a de l'or.
▌VOTRE RANG : Divinité Suprême.
▌COMPETENCES : Flemmard et Banquier !
▌CITATION : Cours ! Cours !

Feuille de route
Argent: 2.500 PO's
Équipement et Montures:
Armées sous les drapeaux ::

MessageSujet: Re: Luménia du Gondor, proche conseillère de Denethor II (TERMINUS)   Jeu 8 Mai - 11:05

Déplacé.





ETAIT:
 


Signas de BG's:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Luménia du Gondor, proche conseillère de Denethor II (TERMINUS)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Luménia du Gondor, proche conseillère de Denethor II (TERMINUS)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Luménia du Gondor, proche conseillère de Denethor II (TERMINUS)
» La salle du trône et le château
» (SDA) Gondor 500 points
» Liste Gondor 2 000 points
» Trébuchet du Gondor !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Back to Dagor Dagorath : l'Âge des Héros :: [Avant d'entrer en Terre du Milieu] :: FICHES VALIDEES-
Sauter vers: