Forum RPG sur le Seigneur des Anneaux
 
FAQCalendrierAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
ANNONCE DU 24.02.2016 Le nouveau BtDD et son contexte final vous sont présentés ICI !! Venez vite les découvrir !!
ANNONCE DU 06/02/16: Nouvelle soirée CB de prévu le vendredi 26 Février à partir de 20h30 ! Sujet libre ! Venez nombreux Wink
ANNONCE DU 21.12.2015 Venez incarner Thingol, Turin, Ancalagon ou bien d'autres encore dans la zone RP Détente ICI !
ANNONCE DU 21.12.2015 Devenez le pro des batailles en vous inscrivant ICI. Plus de renseignements sur ce SUJET-CI !!!

Partagez | 
 

 Dictionnaire des créatures de la Terre du Milieu.

Aller en bas 
AuteurMessage
Gandalf le Gris..

avatar

Masculin
▌INSCRIT LE : 09/05/2013
▌VOTRE AGE : 1931
▌MESSAGES : 183
▌ROYAUME : Terre du Milieu.
▌COMPETENCES : Istarì Gris, Porteur du feu de Narya, du Bâton de Varda et Glamdring, lame de Turgon
▌CITATION : Nombreux sont les vivants qui mériteraient la mort, et les morts qui mériteraient la vie, pouvez-vous la leur rendre Frodon ? Alors ne soyez pas trop prompt à dispenser morts et jugements. Même les grands sages ne peuvent connaître toutes les fins.

Feuille de route
Argent: 2.500 Pièces d'Or
Équipement et Montures:
Armées sous les drapeaux ::

MessageSujet: Dictionnaire des créatures de la Terre du Milieu.   Lun 13 Mai - 22:58

Dictionnaire des créatures de la Terre du Milieu.


Par Alàtir du Gondor, en l'An 1501 du Tiers-Âge,

A mon aîné.



INTRODUCTION A REDIGER. (en cours)

AUROCH :
De toutes les bêtes qui parcourent la Terre du Milieu, peu inspirent un tel respect aux chasseurs que les Aurochs. Proche du bovin domestiqué, ces créatures sont reconnaissables par leur immense taille et leurs cornes longues et incurvées. Jadis, les Aurochs parcouraient la Terre du Milieu en troupeaux immenses, mais ont été réduits par la suite à ne parcourir qu’une poignée de régions aux alentours des Monts Brumeux.
AIGLES :
Sulimo est un des noms de Manwë, "Seigneur du Souffle d'Arda". Tous les oiseaux lui obéissaient, et parmi eux, les Aigles étaient les plus grands et les plus nobles. Messagers du Roi des Rois, ils veillaient sur la Terre du Milieu et l'avertissaient des menaces qui pesaient sur les Enfants d'Ilúvatar.
L'ancienne race des Montagnes du Nord comptait parmi les plus grands de tous les oiseaux; fiers et forts, ils avaient le cœur noble. ils n'aimaient pas les Orques mais ne les craignaient pas. Quand ils leur prêtaient attention, ils fondaient sur eux.
Thorondor était leur Roi, Seigneur de tous les oiseaux d'Arda. Il bâtit ses aires sur les sommets inaccessibles du Cercle des Montagnes quand la Terre du Milieu était encore jeune. Les Aigles étaient très anciens et leur venue précéda même celle des Elfes. Leur route croisa parfois celle des Elfes ou des Hommes: ils veillaient déjà sur les frontières du royaume caché de Turgon, à Gondolin. Mais ils avaient aussi été les messagers de la colère de Manwë, quand celui-ci avait mis en garde les Númenóréens contre leur propre folie, avant la submersion de leur île.
Après la mort de Thorondor, Gwaihir devint Seigneur des Vents et établit ses aires sur les Monts Brumeux.
Les Aigles avaient toujours été là pour soutenir les justes face aux armées des ténèbres. Ils avaient participé à la Dernière Guerre de Beleriand, celle qui permit d'anéantir le pouvoir de Morgoth. Ils avaient aussi pris part à la Bataille des Cinq Armées, à laquelle participèrent Bilbo Sacquet et Gandalf le Mage, et qui permit de renvoyer les gobelins dans les cavernes des Monts Brumeux. Leur dernière intervention eut lieu à la seconde Bataille de Morannon qui mit un terme à la Guerre de l'Anneau.
ARAIGNEES GEANTES :
1 - Origine
Ungoliant était la première Araignée Géante qui vécut sur Arda. Les Eldar ignoraient tout de ses origines, mais on dit qu'elle descendait jadis des ténèbres extérieures au monde quand Melkor avait jeté son premier regard d'envie sur le royaume de Manwë, et qu'elle fut la première créature corrompue par Melkor. Puis elle avait répudié son maître, voulant rester libre de suivre ses propres désirs, et d'amasser ce qui pouvait combler son vide.
Après avoir bu la sève des Deux Arbres de Valinor et échappé aux Balrogs de son ancien maître, elle s'était réfugiée à Nan Dungortheb, "la Vallée de l'Épouvantable", nommée ainsi à cause des horreurs qu'elle y engendra. Car d'autres créatures immondes y vivaient déjà sous forme d'araignées et Ungoliant s'accoupla avec elles pour ensuite les dévorer. Même après sa disparition, sa descendance continua de tisser ses toiles hideuses dans la vallée.
2 - Histoire
Lorsque Melkor s'échappa de Valinor, il alla retrouver Ungoliant et dressa les plans de sa vengeance. Il l'amena près des Deux Arbres et elle but leur sève et injecta dans leur tronc son infâme poison. Alors les ténèbres tombèrent sur Valinor, et dans l'obscurité grandissante, Melkor déroba les Silmarils et s'enfuit du royaume d'Aman. Mais Melkor avait sous-estimé l'appétit de sa complice et elle désira si fort les Silmarils qu'elle voulut se débarasser de son ancien maître.
Melkor fut sauvé par l'arrivée opportune de ses Balrogs qui déchirèrent la toile d'Ungoliant et elle vomit ses noires vapeurs pour se réfugier dans les cavernes d'Ered Gorgoroth. Enfin elle s'enfonça dans un ravin qu'on appela ensuite Nan Dungortheb, pour y engendrer d'autres araignées géantes.
Près de Minas Morgul, Sauron fut heureux de trouver la retraite du dernier rejeton d'Ungoliant, Arachne. C'était le col de Cirith Ungol, de sinistre réputation qui gardait l'entrée vers la vallée de Morgul. Et là vivait Arachne qui y avait tissé sa toile longtemps avant la venue de Sauron en Mordor. Et il se réjouissait d'avoir une telle gardienne dans l'Ephel Dúath car aucun intrus n'avait jamais pu échapper à la malignité et à l'appétit inextinguible d'Arachne.
BALROG :
C'est une puissante créature démoniaque, un Esprit du Feu appartenant à la race des Maiar, mais corrompu par le mal. Les Balrogs sont décrits comme des créatures humanoïdes de grande taille, capables de s'envelopper dans les flammes ou les ténèbres et les ombres, et inspirant une grande peur. Ils apparaissent fréquemment armés de fouets ardents à plusieurs lanières (des chats à neuf queues) et parfois maniant de longues épées à la lame enflammée. Seuls les dragons rivalisaient avec leur capacité de férocité et de destruction, et, pendant le Premier Age de la Terre du Milieu, les Balrogs étaient les êtres les plus redoutés parmi les forces de Morgoth.
Les Balrogs sont des Maiar, appartenant à la même espèce que Sauron, Gandalf ou Saroumane. Ils ont été séduits par le Vala Melkor, le Seigneur Ténébreux qui en fait ses serviteurs avant la création d'Arda. Quelques années après l'éveil des Premiers Nés, les Elfes, en Terre du Milieu, les Valar partent en guerre contre Melkor, qui oppresse les Elfes et domine la Terre du Milieu. Les Valar le font prisonnier lors de l'assaut de sa place forte, Utumno, qu'ils détruisent. Cependant, les Valar négligent d'explorer entièrement les profondeurs de cette forteresse ainsi que la seconde forteresse de Melkor, Angband, où se sont réfugiés les serviteurs de Melkor, parmi lesquels se trouvent les Balrogs.
Bien des siècles plus tard, Melkor, désormais appelé Morgoth (Le Noir Ennemi du Monde en Noldor), retourne en Terre du Milieu. Attaqué par Ungoliant, une gigantesque araignée maléfique, les Balrogs, toujours réfugiés dans les ruines d'Angband, entendent le hurlement poussé par Morgoth et viennent à son secours. Lorsque les Noldor, venus de l'extrême-ouest (Valinor) arrivent en Beleriand, sur les talons de Morgoth (ce dernier s'étant enfui de Valinor avec les Silmarils de Fëanor), ils remportent une première victoire facile contre les armées Orques (Dagor-nuin-Giliath). Fëanor poursuit les fuyards en direction d'Angband, mais ce faisant s'isole, constituant une cible de choix pour les Balrogs, surgissant soudain des profondeurs d'Angband : attaqué par les Balrogs, Fëanor est mortellement blessé par leur prince, Gothmog.
Les Balrogs participent encore aux batailles de Dagor Bragollach et Nírnaeth Arnoediad, durant lesquelles les Noldor sont vaincus ; lors de la seconde, leur Haut Roi Fingon est tué également par Gothmog. Ils sont de nouveau présents lors de l'assaut sur Gondolin, mais deux d'entre eux y sont tués : Ecthelion de la Source affronte Gothmog au pied de la Tour du Roi, et ils se tuent l'un l'autre ; puis Glorfindel affronte un Balrog pour permettre aux quelques rescapés du saccage de la ville de s'échapper du cercle des montagnes entourant Gondolin. Leur duel s'achève lorsque, au bout du compte, ils tombent tous deux dans l'abîme.
La plupart des Balrogs sont détruits à la fin du Premier Âge, lors de la guerre de la Grande Colère, « sauf quelques-uns qui s'enfuirent pour se cacher dans des grottes inaccessibles dans les racines de la Terre », parmi lesquels le Fléau de Durin.
Celui-ci est libéré en l'an 1980 du Troisième Âge par les Nains de Khazad-dûm, à force de creuser toujours plus profondément dans les entrailles de la montagne, en quête de mithril. Le Balrog tue Durin VI, puis son fils Náin Ier, ce qui force les nains restants à s'enfuir de leur cité. Il est vaincu en 3019 T.A. par Gandalf, au terme d'un duel débuté sur le Pont de Durin, à la sortie est de Khazad-dûm, et achevé au sommet du Zirakzigil.
CREBAÌN :
Ces inquiétants oiseaux vivant entre les Monts Brumeux et la sombre forêt de Fangorn sont souvent contrôlés par les forces du mal et sont, depuis le ciel, les yeux et les oreilles de l’ennemi. Grands et intelligents, des nuées de ce genre de corbeaux assombrissent le ciel dans leur mission maligne. Mais soyez prévenus- même un Crébaìn est capable d’avertir l’ennemi avec la rapidité du vent.
Roäc était le chef des grands corbeaux de la Montagne Solitaire, visiblement dotés d'une espérance de vie très longue. C'est lui qui annonça la mort de Smaug à Thorin et Compagnie, après que la grive fut allé le chercher. Après cela, il fut chargé d'envoyer des émissaires de son peuple pour demander à Dáin et à ses troupes d'accourir.
DRAGONS :
1 - Origine des dragons
Près de deux siècles après Dagor Aglareb, la Bataille Glorieuse où Fingolfin et Maedhros avaient écrasé les serviteurs de Morgoth, Glaurung, le premier des Uruloki, sortit des portes d'Angband. Fingon, Prince de Hithlum, marcha sur lui avec ses archers et ils le harcèlerent de leurs traits. Glaurung n'était pas assez cuirassé pour supporter les flèches et dut se réfugier à Angband. Lè bas, il eut tout le loisir de finir sa croissance et de donner vie à son ignoble progéniture.
2 - Classification des dragons
On compte au moins deux variétés de dragons :
Les Urulóki, (en anglais : fire-drakes) étaient des "cracheurs de feu" dont l'aîné était Glaurung. Les premiers représentants de cette variété n'étaient pas capables de voler, mais leurs descendants acquirent assez vite cette capacité. Parmi ceux-ci, citons Smaug le Doré et Ancalagon le Noir, le plus grand de tous les dragons qui fut abattu à la dernière bataille du Premier Âge.
Les Dragons de froid (en anglais : cold-drakes) formaient une variété plus commune, probablement utilisés par Morgoth au Premier Âge mais qui sont peu mentionnés. À la différence de leurs congénères, ils ne pouvaient pas cracher du feu. Il est possible que la créature ayant trouvé refuge dans le lac de la Moria et ayant attaqué Frodo fût en fait l'un de ces dragons, à moins que ce fût un lingwilókë « dragon-poisson, serpent de mer ».
3 - Description
Les dragons étaient de terribles adversaires. Jaloux de la puissance des Seigneurs de l'Ouest, Morgoth avait élevé ces créatures ailées pour rivaliser avec les Grands Aigles de Manwë.
Une fierté et une estime de soi ridicule, une fascination pour les propos énigmatiques, une passion dévorante pour l'or et la chair fraiche, et un cœur méchant et roublard étaient quelques uns des traits détestables de leur caractère.
Il est à noter que les dragons étaient des créatures particulièrement rusées et méchantes et que peu nombreux étaient ceux capables de résister au charme de leux regard et de leur voix.
4 - Les langues des dragons
Particulièrement doués pour les langues, les dragons pouvaient être polyglottes et utiliser les langues des autres races. En revanche, il n'est jamais fait mention d'une langue propre à la race des dragons.
5 - Histoire
Après Dagor Aglareb, Glaurung attendit quelques siècles avant de sortir d'Angband. Pendant longtemps il infligea des pertes sévères aux Elfes et aux Hommes. Il parut à Dragor Bragollach, Nornaeth Arnoediad et au sac de Nargothrond. Il ensorcela Túrin et Nienor, les enfants de Húrin, victimes de la malédiction de Morgoth Bauglir. Il fut finalement tué par Túrin à Cabed-en-Aras.
Les dragons furent également des acteurs essentiels de la Chute de Gondolin. Trahis par Maeglin, les Elfes furent assaillis par une armée de Dragons, de Balrogs et d'Orcs. On notera également que certains dragons se laissaient chevaucher par des Balrogs.
Lors de la Guerre de la Colère, si Ëarendil avait transpercé Ancalagon, le plus grand des cracheurs de feu, et que l'armée des Valar en avait exterminé un grand nombre, quelques uns avaient réussi à s'enfuir et continuaient de répendre le malheur derrière leur passage, dans les déserts du Nord et dans les Montagnes Grises. On retiendra le nom de deux de ces dragons : Scatha qui fut tué par Fram, un prince des Éothéod et Smaug le Doré qui occupa l'Erebor mais fut tué par Bard, descendant des Rois de Dale.
EAUX-SOMBRES :
Dans les contes des Elfes, les terribles Mornen, connus sous le nom d’Eau-sombres en Westron, sont des créatures issues des profondeurs et animées par des esprits malveillants. Surgissant des rivières et des lacs d’Eriador pour s’attaquer aux imprudents, on dit que ces êtres composés d’ombres et de liquides grouillants se sont formés lors durant le Premier Âge, il y a bien longtemps. Cependant, leur espèce est encore forte de nos jours et attaque sans relâche les Peuples Libres de la Terre du Milieu, sans craindre la Mort.
GORGOROTH :
Peu après qu'Isildur triompha de Sauron, lui arrachant l'anneau unique, le Roi-sorcier envoya ses armées vers le Nord rassembler les survivants d’une race malveillante, supposée disparue depuis longtemps mais que l’œil de Sauron repéra dans les ruines des Déserts du Nord. Ces créatures anciennes n’étaient pas nombreuses mais très puissantes, semblable aux Trolls mais en beaucoup plus rusées et extrêmement cruelles. On les nommait les Gorthorogs...
MEARA :
1 - Description
On raconte que tous les chevaux ont été créés à l'image de Nahar, la monture d'Oromë, et que les Mearas étaient les seuls descendants en droite ligne de Nahar. Les Rohirrim vénéraient ces chevaux. Leur robe était blanche ou argentée. Ils étaient les plus grands et les plus rapides des chevaux qui aient jamais foulé cette terre. On raconte que leur intelligence et leur sagesse étaient telles qu'ils pouvaient comprendre aisément le langage des Hommes. En vertu du serment que leur ancêtre Felaróf avait fait à Éorl, ils ne se laissaient montés que par les Rois de Rohan et leurs descendants, à l'exception de Gripoil, le dernier des Mearas qui se lia d'amitié avec Gandalf qu'il accompagna au-delà de la Grande Mer, au Pays Bienheureux.
2 - Histoire
Les Hommes des Éothéod avaient pour roi Léod. Ce dernier captura un magnifique poulain blanc qu'il appela Felaróf, mais la bête était indomptable et il ne put jamais la monter. Le Roi s'obstina et fit une chute mortelle. Éorl, son fils, le pourchassa et lui ordonna qu'en dédommagement de la perte de son père, il devait renoncer à la liberté. Felaróf devint donc la monture d'Éorl. Il accompagna son maître dans toutes ses chevauchées et notamment à la Bataille du Célébrant. A la suite de celle-ci, l'Intendant de Gondor fit don de la province appelée Calenardhon au jeune Roi. Ce pays fut dès lors appelé Rohan et il fut longtemps dirigé par les descendants d'Éorl.
KERGRIMS :
Les pesantes créatures connues sous le nom de Kergrims se rencontrent rarement au-delà des frontières du royaume perdu d'Arnor . A l’occasion, ils hantent les galgals et tombes des disparus, à la recherche d’ossements à ronger. Pendant longtemps ils furent considérés comme de simples bêtes, mais des preuves ont récemment été apportées indiquant un certain degré d’intelligence. Peut-être représentent-ils quelque descendance malsaine de trolls, fort primitive certes, mais pas dépourvue totalement d’intelligence.
MORROVALS :
Au temps jadis, Morgoth captura de nombreuses créatures innocentes et éleva leur descendance en la corrompant de sorte qu'elle terrorise ses ennemis. On compte parmi elles les morrovals, êtres terrifiants mi-femmes, mi-chauves-souris, qui ont perdu toute humanité, devenant totalement bestiaux.
MUMAKIL :
Dans la jungle de l'Extrême Harad, les Suderons avaient fait une découverte capitale: les Mûmakil, bien plus monumentaux et féroces que les éléphants qui foulent cette terre de nos jours. Outre leur taille monstrueuse et leur utilité au combat, ils inspiraient une terreur supersititieuse aux ennemis et permettaient à leurs détenteurs de remporter facilement une victoire. Un Mûmak mesurait près de vingt mètres de haut, il possédait quatre énormes défenses et deux plus petites de chaque côté de la bouche. "Gris comme une souris, grand comme une maison " comme chantaient les petites gens de la Comté.
Leur charge était précédée d'un barissement sonore et leur arrivée était annoncée par un vacarme assourdissant qui faisait trembler le sol. Rien ne résistait au passage d'un Mûmak. Un Mûmak était très résistant et il fallait des centaines de flèches pour le terrasser. Autant dire qu'à la vitesse où il décimait ses ennemis, il fallait une armée impressionnante pour arrêter un tel monstre.
NICKBRIQUEUX :
Il existe de nombreuses sortes d’insectes dans la Terre du Milieu, certains simplement énervants, d’autres bien plus dangereux et enfin quelques uns sont un mystère car rarement vus. Les Nicbriqueux font partie de cette catégorie. Ils n’ont longtemps été que de simples rumeurs issues des coins sombres des Marais de l’Eau-aux-Cousins, mais depuis qu’une ombre est récemment passée sur le Pays de Bree, ils sont devenus plus agressifs et commencent à pulluler.
UNGOLS :
Dans un lointain passé, Ungoliant, la grande araignée des profondeurs, donna naissance à toute une lignée de créatures des ténèbres haïssant tout ce qui vivait. Dans l'ancienne langue des Elfes, le nom donné à ces terrifiants monstres à huit pattes, "Ungol", est synonyme de ténèbres, d'ombres et d'obscurité. La plupart furent tuées au cours des guerres du temps jadis, mais certaines survécurent jusqu'au Troisième Age. Rôdant entre les branches tordues des forêts obscures ou au cœur de profondes cavernes, ces monstruosités, au corps aussi gros qu'un homme adulte et aux pattes plus grandes encore, tissent des toiles impénétrables dans lesquelles elles attrapent les malheureux qu'elles achèvent ensuite avec leur venin, causant une mort aussi lente que douloureuse.
ROGMULS :
Les Rogmul sont des démons mineurs de feu asservis par la volonté des Balrogs. Bien qu’ils ne soient en réalité que des esprits secondaires, ils font partis des plus puissants de leur espèce : grandes brutes à la volonté maléfique et à la force sauvage. Où qu’un Balrog soit ou eut été, on peut être sur qu’un ou deux Rogmul ne se trouvent pas loin.
SALAMANDRES :
Ces bêtes, aussi appelées tritons par les plus érudits, sont terrifiantes et partagent la soif de trésor de leurs aïeux, les Grands Dragons, aujourd'hui disparus. Heureusement, elles se reproduisent également peu, et ne peuvent être trouvées que dans les zones reculées, comme les régions presque désertes de Evendim. Quoi qu'il en soit, les aventuriers feraient bien de prendre garde à leur souffle.
WARG :
Les Contes des Jours Anciens regorgent d'histoires sur les loups géants. Ils étaient souvent maléfiques et asservis aux Puissances des Ténèbres. On se souviendra des lycanthropes aux ordres de Sauron à Tol-in-Gauroth, l'île des loups-garous. Le plus grand d'entre eux était Draugluin, l'ancêtre de Carcharoth, le gardien des portes d'Angband, la forteresse de Morgoth Bauglir.
Il semblerait que la race des Wargs soit apparu pendant le Troisième Âge. Semblables aux loups-garous par la taille, il possible que les Wargs leur soient apparentés. C'était une race de loups particulièrement monstrueux et voraces. La grande taille des Wargs - au moins aussi grands que les Mearas - fait que les Orques avaient pour habitude de les monter pour livrer combat. Les cavaliers de Rohan étaient couramment harcelés par les chevaucheurs de wargs de Saruman.
D'une intelligence relative et possédant même leur propre langage, les Wargs de Rhovanion avaient fait alliance avec les Orques des Monts Brumeux. Les Wargs étaient des chasseurs aussi brutaux que malveillants, capables de traquer inlassablement leurs proies.
WYVERNE :
La Wyverne, aussi appelé Vouivre, est une sorte de dragon ailé qui ne possèdent que des membres postérieurs (que des pattes arrière). Elle possède des énormes ailes de chauve-souris, et un long cou qui se finit par une mâchoire capable de couper un arbre en deux. Cependant, les seuls représentant de cet espèce extrêmement rare connu à ce jour sont les dangereux destriers des maléfiques Nazgûls...






Le Bâton de Varda, canne du Pèlerin Gris.

L'Anneau de Narya, source du Feu Secret.

fumer Fumeur de Vieux Toby et Doyen du Club des Rastas. fumer
Revenir en haut Aller en bas
 
Dictionnaire des créatures de la Terre du Milieu.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dictionnaire des créatures de la Terre du Milieu.
» les viandes que mangent les habitants de la terre du milieu
» La venue des Numénoriens en Terre du Milieu
» Le nom des armes en Terre du Milieu
» Retour de la Terre du Milieu : nos photos spéciales LOTR :)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Back to Dagor Dagorath : l'Âge des Héros :: Articles en cours-
Sauter vers: